AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Alternance/Forum: Père Affognon cherche “Les chemins ce convergence pour fédérer les énergies et stratégies”


Politique

- | | 8 Commentaires |Imprimer

«CHEMINS DE CONVERGENCE : FEDERER LES ENERGIES ET LES STRATÉGIES POUR UN TOGO NOUVEAU», c’est ainsi formulé, le thème qui fonde l’invitation des Forces Vives « Espérance pour le Togo » envoyée à plusieurs organisations de la société civile togolaise pour un forum de 2 jours qui s’ouvre le vendredi prochain à Lomé

Il vous souvient que Des organisations de la société civile, des confessions religieuses, des partis politiques et les populations avaient souhaité le report des élections législatives du 20 décembre 2018 afin de faire les réformes nécessaires pour une sortie heureuse et définitive de la crise. Mais cela n’a pas été fait.

Père Pierre Chanel Affognon, qui, indigné de la situation, avait appelé à l’époque, tout comme plusieurs acteurs de la société civile; “au boycott de la dernière élection législative”, indique dans l’invitation au forum de vendredi qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce mercredi après midi, qu’il s’agira “d’un rendez-vous d’échanges fraternels”.

Un rendez-vous sans doute aussi pour envisager les réformes indispensables pour l’avènement de l’alternance et de la démocratie au Togo.

“Notre pays le Togo traverse une crise et en 2018 les populations togolaises ont poursuivi leurs efforts pour venir à bout de celle-ci mais malheureusement, elle demeure” rappelle le Père Affognon.

La réflexion doit porter sur la stratégie à adopter pour amener le pouvoir de Faure Gnassingbé à opérer les réformes pour des élections prochaines justes et équitables. Et tout doit partir d’une fédération “des énergies” des fils et filles du Togo pour engager le pays sur la vois de « l’Or de l’humanité ». Exactement comme l’ont rêvé les pères fondateurs de la république togolaise.

‘Ainsi nous disons avec Nelson Mandela : « Aucun de nous en agissant seul ne peut atteindre le succès »’, soutient t-il dans la lettre d’invitation pour enfin lancer cet appel, telle une voix qui crie dans le désert: “Venez nombreux.. Nous comptons sur votre présence car l’avenir de notre pays en dépend”.

Rendez-vous vendredi et samedi à la Grande Salle de l’Eglise Presbytérienne du Togo à Nyékonakpoè (Lomé) pour ce forum citoyen national qui se donne pour credo de servir dans l’unité la nation togolaise.

A noter que ce forum s’annonce au moment où la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise en mode (-5) a rendu public sa feuille de route pour les actions futures dans la quête de ces mêmes réformes.

La C14 s’est engagée pour les prochaines échéances électorales dont les dates ne sont pas encore connues. Locales en 2019 et présidentielle en 2020.

Il y a quelques semaines, Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a engagé avec des partis politiques représentatifs du pays, des consultations en vue de la tenue des locales courant 2019.

Le CAR, l’ANC et le PNP ont exprimé diversement leur mécontentement face à ce qu’ils ont appelé “l’entêtement du régime à foncer vers de nouvelles élections sans les réformes pour lesquels il s’est engagé”. Ils envisagent déjà des actions futures pour les ‘stopper’ dans leur élan.

Les partis parlementaires à l’exemple du NET de Gerry Taama, pensent qu’on n’a pas besoin de réformes avant les élections locales.

De son côté le gouvernement soutient que tout est prêt pour mettre en jeu les 1570 sièges de conseillers municipaux lors d’une compétition électorale.

Une nouvelle CENI est d’ailleurs en cours d’installation pour avancer sur ce projet.

Ken LOGO/africafullsucess.com



Autres titres
Togo Quel parapluie atomique pour un prince qui veut échapper à la justice face à l’effet du temps ? 
Togo Me Agboyibo évoque ce qui distingue la Coalition 'rénovée' de la C14 
Togo Me Tchassona Traoré : « Nous ne sommes pas la coalition des frustrés » 
Plus de nouvelles




 8   Walou | Vendredi, 15 Mars 2019
  Réponse à 6-Bolingo
  Je comprends pourquoi il a choisit de devenir politicien pour se soulager.

La politique, une vraie thérapie pour certains personnes aigris dans la société.

Dorénavant, ce prêtre doit être traité comme un politicien ou chef de parti politique.

Car, il faut respecté le domaine de définition de chaque métier ou de rôles dans une Nation comme la notre qui se cherche encore en démocratie, pour éviter l'amalgame entre les prêtres et les leaders politiques.

Dieu n'est pas CON et
il n'aime pas les CONS !!

Vive l'Ordre, la sécurité et la ?????? PAIX au Togo.

 7   Walou | Vendredi, 15 Mars 2019
  Réponse à 6-Bolingo
  Je comprends pourquoi il a choisit de devenir politicien pour se soulager.

La politique, une vraie thérapie pour certains aigris personnes dans la société.

Dorénavant, ce prêtre doit être traité comme un politicien ou chef de parti politique.

Car, il faut respecté le domaine de définition de chaque métier ou de rôles dans une Nation comme la notre qui se cherche encore en démocratie, pour éviter l'amalgame entre les prêtres et les leaders politiques.

Dieu n'est pas CON et
il n'aime pas les CONS !!

Vive l'Ordre, la sécurité et la ?????? PAIX au Togo.

 6   Bolingo | Jeudi, 14 Mars 2019
  Depuis qu On a affecté soeur Marie au Brésil, père affognon a perdu le goût de la vie. Sa raison d'être n est plus là. Il est désoeuvré et ne sait même plus ce qu'il fait.

Il n'était pas pédophilie mais tout le monde savait qu'il sortait avec soeur Marie.

Veuillez le comprendre.

 5   Konètoi Touam&egra | Jeudi, 14 Mars 2019
  Réponse à 4-Huuuummmm
  franchement moi j' avais cru que monsieur Affognon saisirait cette occasion pour nous éclairer sur ces cas et exiger des sanctions pour ses collègues qui ont entraîné les bonnes soeurs, malgré leur voeu de chastateté, et des enfants mineurs dans la tentation en leur faisant goûter au fruit défendu !

 4   Huuuummmm | Jeudi, 14 Mars 2019
  JUSQU'À QUAND L'IMPUNITÉ AU TOGO ?
En Australie et en France des Prélats sont sanctionnés dans les affaires d'abus sexuels commis sur de bonnes soeurs et les cas de pédophilie

 3   Universal | Jeudi, 14 Mars 2019
  Confiez la coordination de la C14 au père Afognon

 2   Kagbelee | Jeudi, 14 Mars 2019
  Monseigneur, l'Archevêque de Lomé.
Veuillez confier une paroisse au Père Affognon. Il est désœuvré apparemment. Je vous remercie de votre attention.

 1   1 | Jeudi, 14 Mars 2019
  Père Afognon tu peux faire mieux que ca , fait quelques choses , pour aider la jeunesse togolaise , Toi aussi vas construire un centre de formation , où bien un ong , pour aider les veuves, et les orphelins, et tu laisse la place aux politiciens.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com