AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin L’impasse électorale continue d’alimenter les quotidiens béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La recherche de solutions pour éviter le report des élections législatives du 28 avril prochain avec les arguments du professeur de Droit, Dandi Gnamou, est le sujet le plus en vue dans les quotidiens béninois parvenus mardi à APA.

« Impasse électorale au Bénin : la commission des lois divisée sur les 2 propositions de lois », titre L’Evènement Précis, notant par ailleurs que « le Prof Dandi Gnamou réagit et propose une porte de sortie ».

D’après ce quotidien, l’étude des deux propositions dérogatoires et modificatives des lois électorales ne s’est pas déroulée dans les conditions consensuelles au sein de la commission des lois. Ces lois sont donc renvoyées en plénière pour leur étude.

Le journal rapporte par ailleurs les propositions du Professeur de Droit, Dandi Gnamou, qui estime que pour sortir de l’impasse, la balle est dans le camp des députés.

« C’est aux députés de décider », renchérit Fraternité, là où Le Progrès reprend le professeur titulaire de droit public, Dandi Gnanmou, qui déclare : « Il n’y a pas péril en la demeure ».

Invitée hier sur une chaine de télévision, cette dernière a répondu que c’est à tort que certains invitent la cour constitutionnelle à se saisir du dossier pour prescrire une solution aux acteurs, soulignant qu’il n’y a pas de blocage sur le plan strictement juridique.

Pour sa part, Bénin Intelligent précise que deux possibilités s’offrent aux députés pour sortir de l’impasse : négocier un consensus ou modifier l’article 80 de la constitution.

A propos de la « Demande d’auto-saisine de la cour constitutionnelle sur l’impasse politique, c’est à tort » que cela est fait, réplique le professeur Gnanmou dans Le Matinal.

Enfin, dans Le Challenge, le professeur de droit indique que « la solution est à l’Assemblée nationale et non ailleurs ».



Autres titres
Côte D'Ivoire Education: 10 300 enseignants contractuels à recruter par voie de concours exceptionnels 
Congo RDC L’aide du PAM est vitale pour briser la chaîne de transmission du virus Ebola 
Gabon SOS: le journaliste François Duc Moukouangui risque une amputation du pied faute des frais médicaux 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com