AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Congo, République du Divers sujets se partagent la Une des journaux congolais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux congolais visités par APA ce mercredi traitent de divers sujets dont la création d’une Commission nationale de transparence et de responsabilité, envisagée par le Congo dans le cadre de sa bonne gestion des finances publiques.

« Le Congo va être doté d’une Commission nationale de transparence et de responsabilité », titre le quotidien Les dépêches de Brazzaville qui rapporte que « Les députés ont adopté, le 1er avril (…), le projet de loi portant création, attributions, composition et fonctionnement de cette structure considérée comme une autorité administrative indépendante ».

« La création de cette structure intègre les directives de la Cémac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale) pour la bonne gestion des finances publiques et donc la bonne gouvernance », souligne le journal.

Ce même journal se fait également l’écho des menaces de sanctions proférées par le président de l’assemblée nationale, Isidore Mvouba contre les députés absentéistes dans les commissions à l’hémicycle au moment où La semaine africaine fait un clin d’œil sur la délinquance et la violence entretenue par les jeunes âgés de 10 à 35 ans appelés « bébés noirs » à Brazzaville.

Sur ce sujet, le journal informe que « le conseil consultatif de la société civile, des organisations non-gouvernementales et une plateforme d’ONG qui œuvre dans la lutte pour les droits de l’homme ont, par la voix de leur secrétaire générale, déploré les viols, braquages, vols et assassinats entretenus par les jeunes de 10 à 35 ans en zone urbaine ».

Il a ainsi invité la société congolaise « à entreprendre des actions biens mesurées et ciblées pour combattre le phénomène ».

Les journaux se sont par ailleurs intéressés au décès de l’artiste musicien de la RDC, Lutumba Simaro, survenu le 30 mars dernier à Paris à l’âge de 81 ans, suite à une longue maladie.

Louant son œuvre qui a fait des émules sur les deux rives du fleuve Congo, Le patriote souligne que « Lutumba Simaro, ce virtuose de la guitare de la rumba, auteur compositeur prolifique, a tiré sa révérence à 81 ans ».

« Le baobab a tiré sa révérence à 81 ans » titre de son côté La semaine africaine avant de signaler que Simaro laisse derrière lui « une richissime discographie comprenant des joyaux artistiques comme ‘’Mabelé (terre)’’, ‘’Ebalé à Zaïre (fleuve Zaïre) ‘’ et bien d’autres ».



Autres titres
Togo Carnet noir : Marcel de Souza n'est plus. 
Togo Entre l’engagement politique et l’engagement artistique, comment Ayayi Togoata Apedo-Amah entrevoit les choses ? 
Togo Une rencontre décisive gouvernement-syndicats du secteur de la santé ce 23 juillet 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com