AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Technologie : Les opportunités des métiers du numérique au cœur d’un forum à Lomé




AfreePress | | 1 Commentaires |Imprimer

Lomé, la capitale togolaise abrite depuis mardi 2 avril 2019, la 4e édition du « Digital African Tour ». Un forum fait de rencontres régionales sur la digitalisation, organisé par le magazine panafricain CIO Mag en partenariat avec le ministère de l’Économie numérique et des innovations technologiques du Togo.

Placée sous le thème : « L’humain au cœur de la transformation digitale », l’édition 2019 du « Digital African Tour » réunit des étudiants et professionnels du secteur du digital venus de plusieurs pays.

Cette rencontre est organisée pour promouvoir et sensibiliser les acteurs de l’écosystème digital aux différents métiers du secteur, a indiqué le promoteur du magazine panafricain CIO Mag, Mohamadou Diallo.

La ministre en charge de l’Economie numérique et des innovations technologiques, Cina Lawson en lançant officiellement les travaux, est revenue sur les initiatives prises par le gouvernement dans le secteur du numérique en lien avec les ambitions du Togo qui veut devenir un hub de services et un centre international de premier ordre dans la sous-région à l’horizon 2022.

Elle s’est félicitée par ailleurs de la pertinence du thème qui est choisi pour la rencontre de Lomé et a mis l’accent sur l’importance du secteur privé dans la formation des jeunes afin d’assurer une « véritable » transformation digitale qui prendrait l’humain en compte.

« Nous aurons beau nous doter d’un Carrier Hotel le plus performant, d’un SOC ou d’un CERT les plus fiables, il faut surtout garder à l’esprit que l’efficacité de ces structures dépend à 90% de l’humain », a-t-elle insisté.

Plusieurs dirigeants d’institutions de services informatiques prennent part à ce rendez-vous, à l’instar d’Elisabeth Moreno, Vice-présidente et Directeur Général de la marque HP (Hewlett Packard) Afrique et de Saloua Karkri-Belkeziz, présidente de Gfi Afrique.

Il faut rappeler qu’en marge de ce forum, une rencontre dénommée « 10 000 codeurs Togo » a réuni lundi dernier, les participants autour des opportunités des métiers numériques. Une initiative soutenue aussi par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Raphaël A.



Autres titres
Guinée C’est parti pour la deuxième session de formation en ingénierie à l’AGUIPE 
Côte D'Ivoire Télévision numérique terrestre: Sidi Touré inaugure le centre émetteur de Bouaké 
Maroc Le Roi a inauguré la 1ère usine PSA Peugeot-Citroën sur le continent africain 
Plus de nouvelles




 1   LOJIK | Jeudi, 4 Avril 2019
  Autrefois la France devait payer des espions pour obtenir des informations nécessaires au maintien de son hégémonie dans les anciennes colonies.
De nos jours les "opposants" demandent audience au Quai d' Orsay pour fournir des informations gratuitement.
Ils remplacent ses espions et réduisent les coûts de l' espionnage.
Au Quai d' Orsay des questions précises leur sont posées aux opposants des anciennes colonies.
Puisque nos pays sont souverains comme Macron l'a rappelé au Canada les questions concernent surtout les failles et autres secrets pouvant permettre de mieux maintenir le joug colonial et exploiter nos populations !
Par exemple : peut-on prétendre à la Magistrature Supême de l' une de ces anciennes colonies sans promettre le maintien du Franc CFA et des autres intérêts de la France á qui on vient demander service???
Et la vie continue
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com