AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Confronté à l'interdiction de sa manifestation, Pasteur Edoh Komi appelle à un sit-in


Sport

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) appelle à une manifestation le samedi 6 avril prochain à Lomé pour exiger la démission du technicien français Claude Marie François le Roy au poste de sélectionneur des Éperviers du Togo. Dans une correspondance adressée à Payadowai Boukpessi, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales qui a interdit la marche, le Mouvement du Pasteur Edoh Komi exprime sa vive indignation et précise qu’en lieu et place de la marche, il tiendra plutôt un sit-in ce samedi devant les locaux de la Fédération togolaise de football (FTF).

« En référence à votre courrier du 3 avril 2019 portant suite à notre demande préalable d’information de manifestation, nous venons par la présente vous faire part de notre désolation et de notre indignation par rapport à votre décision de ne pas autoriser la manifestation pour le 6 avril prochain dont l’objectif est le départ pure et simple de l’entraineur Claude LE Roy. Les raisons évoquées participent de manière contraste et attentatoire à la liberté de manifestation reconnue par la constitution togolaise et définie par la loi du 16 mai 2016 », indique le MMLK.

Et d’ajouter : « Par conséquent, nous maintenons notre manifestation tout en transformant la marche en un sit-in devant la Fédération Togolaise de Football ce 6 avril de 8 H -15 H, le problème des itinéraires est donc réglé ».

En poste depuis avril 2016, Claude Marie François le Roy, payé à 25 millions FCFApar mois, n’a pu atteindre sa mission, celle de qualifier le Togo à la CAN 2019. Son bilan est insatisfaisant : 26 matches, 8 victoires, 8 nuls, 10 défaites.

Edem A.



Autres titres
Togo Préparatifs CHAN 2020: Les Éperviers en amical contre un club ghanéen ce dimanche 
Togo Education sportive : Révision du programme d’EPS 
Togo Le Synphot met à nouveau en garde le gouvernement 
Plus de nouvelles




 3   Yakotg | Jeudi, 4 Avril 2019
  Un pays où on empêche les gens de manifester librement. Pas un jour où je sens de l'évolution dans ce pays . Pfff

 2   yégor | Jeudi, 4 Avril 2019
  Dites à cet ancien lecteur de motion d'essayer d'être ordonné un peu. Qu'il arrête de mettre ses pieds partout. On finira par ne plus le prendre au sérieux. Une mouche ou un moustique pique quelqu'un, le pasteur doit marcher.... Qu'il essaye de mettre de l'ordre dans ses programmes. A bientôt, Pasto !

 1   Fernando garcia | Jeudi, 4 Avril 2019
  Ce n'est plus Faure qui doit partir mais c'est Claude Marie François le Roy
Quand est ce que ces delinquents vont arreter leur tatonnement.
Comme mon grand pere me disait: SI ON NE SAIT D'OU ON VIENT ON DOIT AU MOINS SAVOIR OU ON VA."
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com