AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Incidents lors du match Anges-Ask : Le 1er Vice-président de la FTF, encore au centre des intrigues


Sport

Liberte hebdo | | 1 Commentaires |Imprimer

Dans notre parution N°2888 du 27 mars dernier, nous avions, dans un article, fait écho d’un différend qui opposant M. Amah Marcelin, 1er Vice-président de la FTF aux dirigeants des Anges de Notsè. En effet, il était reproché à ce membre de la Fédération d’user des manœuvres peu orthodoxes, notamment de chantage pour faire retirer des points au club de Notsè sur la base d’une plainte contre un joueur appartenant à cette équipe.

Selon nos informations, la sentence est tombée et le club de la Cité Agbogbo a eu gain de cause. Seulement, tout porte à croire que les coups bas ne sont pas encore finis dans cette affaire, en témoignent des scènes surréalistes qui se sont produites hier sur le terrain de Notsè lors du match opposant les Anges de la localité à Asko de Kara. Toujours au cœur de intrigues, le « sulfureux » Amah Marcelin. Les dirigeants des Anges se demandent ce qu’il leur veut, au finish. Ce n’est qu’un nouvel épisode d’un feuilleton qui risque de durer.

Pour le compte de la 23ème journée du championnat national de première division, les Anges de Notsè, qui restaient sur six matches sans défaite, offraient leur hospitalité à Asko de Kara. La rencontre s’est soldée par une victoire (0-1) de l’équipe visiteuse. Seulement, le match a été émaillé de plusieurs incidents que les responsables des Anges imputent à M. Amah Marcelin qui était présent au terrain.

Tout d’abord, la présence du Premier 1er Vice-président de la FTF était intrigante. « Il n’était ni des officiels ni dans la délégation d’Asko », apprend-on. Selon les informations dignes de foi, il était arrivé sur le terrain muni d’une caméra. Ainsi, à la mi-temps, il s’est rapproché des arbitres et est allé jusque dans les vestiaires de l’Asko. « On ne sait pas en quelle qualité il s’est permis tout cela. Il est manifestement venu pour nous provoquer sur notre propre terrain et influer les arbitres. A quelle fin, c’est lui seul qui peut le savoir », déclare un responsable des Anges de Notsè, très furieux à l’issue de la rencontre.

Déjà à la première période, l’arbitrage n’était pas à la hauteur de ce match à enjeu. De retour des vestiaires, et selon les témoignages, les arbitres avaient un penchant clair pour un camp. Dans la foulée, un but litigieux a été marqué. L’arbitre de touche a clairement soulevé son drapeau pour invalider le but. Mais, c’est compter sans la détermination de l’arbitre central qui a fait feu de tout bois pour s’imposer et valider le but. Ce qui n’a pas été du goût du public qui ne comprenait d’ailleurs pas la présence au terrain d’Amah Marcelin. Un incident a eu lieu et ce dernier a dû quitter le stade.

Les responsables des Anges ne comprennent pas cet acharnement et ce qui ressemble beaucoup plus à une provocation. Mais ils ne comptent pas eux aussi se laisser faire. « Ce qui s’est passé ce soir sur ce terrain est une honte et cela n’honore pas le football togolais. Nous avons un différend contre M. Amah Marcelin et son club Asck que nous avons gagné. Mais, pour nous provoquer, il vient créer du désordre sur nos propres installations. C’est un comportement déplorable qui ne nous honore pas. Mais dès ce lundi, nous irons déposer un recours à la fédération pour que cette affaire soit tirée au clair », souligne le Président des Anges de Notsè.


Pierre C.



Autres titres
Togo Contesté, le sélectionneur de l’équipe de foot du Togo s’en remet à l’arbitrage du président 
Togo Apothéose de la 6eme Édition du Tournoi de la Révélation Trophée Jean-Pierre Jean Jo à Atikpame (VO) : Hangbakoè conserve le trophée 
Togo Football /Sélection nationale : Claude Le Roy tient les câbles 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 1   TOGOLAIS | Lundi, 8 Avril 2019
  Le Sieur Marcelin n'est pas président de l' ASKO mais de l' ASCK.Important de corriger
Quel est l'intérêt de cet article vide qui raconte des légèretés et n'apporte aucun fait délictuel?
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com