AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Répression des manifestations : Le régime se sert de Yark et Boukpessi pour « tuer la liberté de manifester »


Politique

iciLome | | 10 Commentaires |Imprimer

C’est malheureusement le constat fait par la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) qui, dans un communiqué, a condamné la répression des manifestations du PNP, soldée par un mort à Bafilo. Lisez plutôt !

COMMUNIQUE DE LA CDPA
Halte à l’assassinat de la liberté de manifester !

Le 13 avril 2019, le peuple togolais a une fois de plus, assisté au déploiement de la violence d’Etat contre des manifestants aux mains nues répondant à l’appel du Parti national panafricain (PNP).

Cette violence gratuite contre une manifestation pacifique et légalement déclarée a fait un mort, des blessés, des dégâts matériels importants dont la mise à sac du domicile du président du PNP.

La volonté de ce régime togolais d’empêcher violemment toute manifestation pacifique, est la suite logique de son option d’étouffer la moindre contestation et de réduire au silence un peuple meurtri. Pour atteindre son objectif, le gouvernement ne tarit pas de montages grotesques. Sa dernière trouvaille est la manipulation des autorités traditionnelles, pour les ériger en chefs de milices promettant l’enfer sur terre aux manifestants et allant jusqu’à qualifier d’étrangers, des togolais allogènes dans leur localité, risquant ainsi de plonger la terre de nos aïeux dans des conflits ethniques et tribaux.

La CDPA élève une fois encore, une vive protestation contre la violence gratuite d’Etat. Elle présente ses condoléances à la famille éplorée et témoigne sa sympathie aux prisonniers, aux blessés et à ceux qui ont perdu des biens.
 
La CDPA interpelle les ministres Boukpessi Payadowa et Yark Damehane dont le régime se sert pour tuer la liberté de manifester, afin qu'ils se ravisent : les togolais n’accepteront pas indéfiniment le musellement d’un droit acquis de haute lutte.

Face à l’entêtement du régime cinquantenaire à réprimer toute expression légitime de la volonté de changement des togolais, la CDPA lance à toutes les forces démocratiques un appel solennel à mettre fin aux querelles stériles pour retrouver le chemin de l'unicité d'action, et privilégier l’unité sur des bases solides inspirées des expériences passées.

Divisés, nous sommes des proies isolées et par conséquent fragiles devant les prédateurs de la démocratie. Ensemble et dans la plus grande sincérité, écoutons notre peuple, donnons-nous les moyens de conduire notre cher Togo à l’alternance au plus tard en 2020. 

Fait à Lomé le 14 avril 2019

B. K. ADJAMAGBO JOHNSON



Autres titres
Guinée MDPE-Financement des collectivités locales à hauteur de 2 000 milliards Gnf: la ministre Kanny Diallo en tournée de sensibilisation dans les régions de la moyenne Guinée 
Togo Pascal Bodjona : « Ces élections locales m’ont été arrachées de force par des artifices ubuesques » 
Togo Locale 2019 : Le MPDD apportera le bien-être aux Togolais, dixit Agbéyomé 
Plus de nouvelles




 10   PARA | Mardi, 16 Avril 2019
  Yark et boukpessi sont franchement des gens qui ont un coefficient intellectuel presque égale à celui du lombric. Comment des tes gens peuvent prendre des decisions qui peuvent arranger l'humanité et surtout les honnêtes citoyens togolais.
C'est d'ailleur pour ça qu'ils sont entrain d'engouffrer le RPT-UNIR et faure gnassingbé.

 9   @ | Mardi, 16 Avril 2019
  IL faut les chasser. Ce sont des comediens politiques.

@"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." comme le dit un sage.

Le regime a raison. Car le regime et la communauté internationale savent que ces "hommes politiques" au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage compléte au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition pour redonner confiances aux "hommes politiques"...

 8   MIMALON | Lundi, 15 Avril 2019
  Toi va garer!

 7   Vautours | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 2-Atalolo
  CETTE VILAINE DAME AIME L ODEUR DES CADAVRES C EST UNE VAUTOUR VIVANTE...

 6   Abass Kaboua | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 1-Avouantheboss
  Je ne suis pas du tout un fan de Jean Pierre Fabre mais ce que j'apprecies de ce gars c'est qu'il es coherent dans sa lutte. Il sait tres bien ce qu'il cherche malgre les brouhaha tout autour de lui il sait ce qu'il a comme combat. Il n'est pas un bon rassembleur ou orateur mais sur le plan strategique j'enleve mon chapeau a lui. Il sait comment organise les federations et je paries qu'il a deja mis tous ces pions pour les locales qui s'appretent. C'est ce que j'admires chez lui. Vous verez le constat lors des locales que ces GOUJARS sont entrain de preparer. Si tout depouillement est fait sur place je peux vous dire que l'ANC sera la deuxieme force qui occupera la majorite des prefectures, communes et mairies. Wait and see!

 5   Riri | Lundi, 15 Avril 2019
  Qu est ce que cette dame la raconte au juste. Vous avez en face un régime qui a ses militants et soutien et qui a aussi l armée. Cela ne veut pas dire qu elle n est pas républicaine. C est justement parcequ elle l est qu elle exécute les ordres. Il n y a pas que la rue pour prendre le pouvoir. La rue ne fonctionne pas. Passez à autre chose et ne prenez pas en otage tout un peuple. Vous n êtes pas les seuls togolais

 4   Le Saint | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 1-Avouantheboss
  Avouantheboss, j'aime bien lire vos commentaires mais SVP pourriez-vous commentezsans insulter. togolaisement votre. :)

 3   TOGOLAIS | Lundi, 15 Avril 2019
  Toi, casse toi... Tu as montré tes limites, incapable de gérer 14 personnes et tu critiques quelqu'un qui gère plus 7 millions de personnes.

 2   Atalolo | Lundi, 15 Avril 2019
  Je préconisions un travail sérieux sur le terrain pour un soulèvement spontané du peuple comme celui des années 90.

Merci.

 1   Avouantheboss | Lundi, 15 Avril 2019
 
"Sa dernière trouvaille est la manipulation des autorités traditionnelles, pour les ériger en chefs de milices promettant l'enfer sur terre aux manifestants et allant jusqu'à qualifier d'étrangers, des togolais allogènes dans leur localité, risquant ainsi de plonger la terre de nos aïeux dans des conflits ethniques et tribaux".

Tout d'abord, Nanagan Brigitte, je tiens à te rafraîchir la mémoire. L'expression "Allogène" pour désigner la minorité ethnique, n'est pas inventé par nous. C'est votre ami DJIMON Oré qui l'a sortie, pour désigner les K@byès installés dans sa localité. Donc, apprends à balayer devant toi, avant de faire ces sorties-là!!!

Quelle impolitesse caractérisée!!! Toi, un être à vagin, tu oses traiter les garants de nos us et coutumes de "Chefs de milices"!!! Ah bon? Depuis quand tu as eu ces grades!!! J'espère que tu ne programmes pas monter de si tôt au village!!! Les "Chefs de milices" t'attendent pour explication. Idiote patentée!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com