AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Me Apévon: « Les répressions ne feront pas taire les Togolais »


Politique

iciLome | | 10 Commentaires |Imprimer

La répression meurtrière de la manifestation du Parti National Panafricain (PNP) samedi dernier, n'est pas du goût des Forces Démocratiques pour la République (FDR). Intervenant dimanche dans l'émission D12 sur la radio Pyramide FM, Me Dodji Apévon a dénoncé un abus de pouvoir la part du régime RPT-UNIR.

"Permets-moi de présenter mes condoléances aux parents du compatriote togolais qui est décédé, selon nos informations, à Bafilo hier (nldr samedi), de présenter nos compassions à ceux qui ont été blessés, de ceux qui se retrouvent en prison et ceux ou celui dont le domicile a été violenté. Je voudrais présenter mes condoléances et mes compassions à tout ce beau monde-là", a-t-il lancé d'entrée de jeu.

Selon lui, la façon dont le régime use de son autorité pour fouler aux pieds la loi sur les manifestations au Togo est "inacceptable".

"Il faut sortir de cette situation assez bizarre. Nous avons des textes. Lorsque le moment vient d'appliquer ce texte-là, quel que soit celui que vous avez en face, vous l'aimez ou vous ne l'aimez pas, vous êtes obligés de respecter ce texte. Il y a une loi sur les manifestations. Lorsqu'un parti veut manifester au regard de la loi, je ne sais pas pourquoi le gouvernement va se donner le droit de refuser d'appliquer cette loi-là. Lorsque le parti veut manifester dans 10 villes, le gouvernement se lève et impose seulement 3 villes. Mais pourquoi ? Qu'est-ce qui leur donne ce droit-là ?", se demande l'avocat.

Pour Me Dodji Apévon, le fait que le gouvernement togolais tente toujours d'imposer ses itinéraires aux organisateurs des manifestations est un abus. "C'est comme si le gouvernement se dit qu'il a le droit de faire tout ce qui lui plait. A ce niveau, on n'est plus dans un pays de droit", a-t-il pesté.

Et de poursuivre : "Toutes les fois que le pouvoir accepte que les manifestations se déroulent, ça s'est toujours déroulé de manière pacifique. Prenez toutes les marches où il n'y pas de difficulté sur les itinéraires ou sur les lieux. ça s'est déroulé de manière pacifique. On a l'impression que volontairement, c'est le gouvernement même qui souhaite qu'il y ait grabuges".

Le président des FDR conseille au régime de Faure Gnassingbé d'écouter les Togolais au lieu de les réprimer à chaque fois qu'ils veulent s'exprimer. "Tant que les problèmes togolais ne seront pas résolus, les Togolais vont descendre dans les rues. Les répressions ne feront pas taire les Togolais. Ils se trompent en croyant qu'en martyrisant ou en arrêtant les gens, un jour viendra que les Togolais vont abdiquer", a-t-il conclu.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo "Les Démocrates" : Nicodème Habia remercie ses soutiens 
Togo La marche du 27 avril interdite par Payadowa Boukpessi 
Mali Communiqué de la Primature 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 10   @ | Mardi, 16 Avril 2019
  Oui il faut les chasser. Ce sont des comediens politiques.

@"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." comme le dit un sage.

Le regime a raison. Car le regime et la communauté internationale savent que ces "hommes politiques" au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage compléte au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition pour redonner confiances aux "hommes politiques"...

 9   peuple à terre | Lundi, 15 Avril 2019
  Vous connaissez l'histoire? La révolution française, c'était chez les nègres? Vous avez vu en Algérie? Au Soudan? Vous parlez de travail, quel travail votre Faure a fait pendant les 14 dernières années? Du grand n'importe quoi.

 8   fantasmagoric | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 7-Akouakou
  Votre question est révélatrice de la mentalité générale de certains compatriotes, elle se justifierait dans les années 70 car il était encore question de fonctionnariat après les diplômes obtenus.

De nos jours tous les jeunes rêvent travailler en secteur privé parce que plus lucratif. Si vous avez fait du droit pensant se faire embaucher par l'État, faudrait que vous soyez meilleur juriste. À défaut vous avez des boîtes privés ou ouvrir votre cabinet-associés.

Faut pas passer son temps à raconter des histoires au risque de s'embourber soi-même.

Posting 6. Seul l'Histoire réelle juge les gens. Le militantisme aveugle peut être mauvais conseiller. À méditer !

 7   Akouakou | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 5-fantasmagoric
  Donnez-moi ce travail que j'attends depuis 10 ans après mes études de droit.

 6   peuple à terre | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 5-fantasmagoric
  Vous connaissez l'histoire? La révolution française, c'était chez les nègres? Vous avez vu en Algérie? Au Soudan? Vous parlez de travail, quel travail votre Faure a fait pendant les 14 dernières années? Du grand n'importe quoi.

 5   fantasmagoric | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 4-Akouakou
  Chez les nègres c'est connu, on ne travaille pas, la gueule ouverte toute la journée afin que la croûte tombe du ciel.

Avez-vous vu les autres peuples du monde? Ça bosse même parfois pire que chez vous!!!

Faudrait peut être une bonne et très bonne dictature au Togo pour que le problème mi-chaud, mi-froid se resolve.

Observer les "togolais" qui ont manifesté vendredi N'Y, que des Boat People débarqués d'une province de notre pays. Depuis les années 1990 ce pays a perdu sa superbe.

 4   Akouakou | Lundi, 15 Avril 2019
  UNE SEMAINE DE MANIFESTATION SUR TOUTE L'ÉTENDUE DU TERRITOIRE TOGOLAIS PAR TOUS LES PARTIS D'OPPOSITION ou UNE SEMAINE DE TERRITOIRE ASSIÉGÉ PAR LES FLICS :À Boukpessi de choisir.
Chers compatriotes, tous les partis politiques peuvent organiser une semaine de manifestations sur toute l'étendue du territoire avec des points de départ dans chaque quartier des villes et des villages. C'est évident que Boukpessi va tout faire pour interdire ce genre de manifestation et on va les maintenir. Dès lors il sera obligé d'assiéger tout le territoire avec des flics pendant une semaine montrant au monde entier que la crise reste entière au Togo.

 3   Akouakou | Lundi, 15 Avril 2019
  Lu pour vous

UNE SEMAINE DE MANIFESTATION SUR TOUTE L'ÉTENDUE DU TERRITOIRE TOGOLAIS PAR TOUS LES PARTIS D'OPPOSITION ou UNE SEMAINE DE TERRITOIRE ASSIÉGÉ PAR LES FLICS :À Boukpessi de choisir.
Chers compatriotes, tous les partis politiques peuvent organiser une semaine de manifestations sur toute l'étendue du territoire avec des points de départ dans chaque quartier des villes et des villages. C'est évident que Boukpessi va tout faire pour interdire ce genre de manifestation et on va les maintenir. Dès lors il sera obligé d'assiéger tout le territoire avec des flics montrant au monde entier que la crise reste entière au Togo.


 2   Etiko | Lundi, 15 Avril 2019
  Réponse à 1-Lucrece
  Pofff hihiiiihihi pofff! Monsieur entre-deux-avions on est où la? Cinkassé ou New York? Pfffff.

 1   Lucrece | Lundi, 15 Avril 2019
  Il est temps que la loi sur les manifestations publiques, la fameuse loi Bodjona, soit révisée. Les abus de cette loi entrave la paix sociale, les activités économiques et constitue le ferment du capharnaum politique au Togo.


Du n'importe quoi.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com