AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Me Agboyibo: « Quand j’écoute Atchadam, je vois en lui un modèle de celui qui est dans la ligne du CAR »


Politique

iciLome | | 18 Commentaires |Imprimer

Le consensus, c'est désormais la voie, ou disons plutôt, la « méthode » que proposent les responsables du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) pour parvenir à une alternance politique au Togo, au plus tard en 2020.

"> Video

Selon Me Yawovi Agboyibo, président fondateur dudit parti, « loi de la jungle » qui a toujours motivé la lutte depuis les 90 a finalement montré ses limites. Il faudra maintenant changer de « méthode ».

« Faut-il continuer la lutte avec cette loi de la jungle qui n’a pas donné les fruits attendus ? Le choix est simple, il faut privilégier le consensus. Parce qu’une fois que la règle du consensus est acceptée par tous, quel que soit le nombre de personnes que UNIR a en face, si les personnes qui vont défendre ce consensus sont assez fidèles au peuple, on trouvera toujours une solution », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « La loi du consensus est la plus indiquée pour notre marche vers la démocratie et le bonheur des Togolais ».

Pour l’ancien Premier ministre, le devoir d’amener l’opposition à faire œuvre de consensus est un devoir qui n’a pas de prix.

« Moi je le prends sur moi. J’irai en direction de tout ce qu’il faut pour que les messages que nous devons envoyer à nos populations soient des messages consensus. Je suis heureux quand j’attends Atchadam dit : Assigbalo loooo. Quel beau message ! Quand je l’écoute, je vois en lui un modèle de celui qui est dans la ligne du CAR », a fait savoir le président du CAR.

L’avocat déclare que son parti fera tout pour convaincre les forces démocratiques de la nation à privilégier « le principe du consensus ».

Bonne écoute.



Autres titres
Togo La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais 
Togo Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition 
Togo David Kpelly : « J’utilise mes mots pour l’éradication d’une dictature violente » 
Plus de nouvelles




 18   Djikoh | Mercredi, 24 Avril 2019
  A GNAROU le primitif
Pense à MANDELA. J'espère que tu es un intellectuel. Les non-violents sont toujours sages. Il faut beaucoup lire pour les connaitre. Ce sont hommes qui ont généralement une d'aigle; il voit très loin. Edifie-toi.

 17   Atalolo | Mardi, 23 Avril 2019
  Well, heureusement que certains commencent à déchiffrer le code de changement tant attendu par le peuple togolais dans l' union sacrée des actions de tous les secteurs de la vie sociale et politique contre nos sanguinaires de Lomé2.

Il ne peut pas être autrement. En d' autre terme, laisser les togolais en paix.

 16   EB_Toutmosis3 | Lundi, 22 Avril 2019
 
Bonjour,

Malheureusement, c'est l'opposition togolaise elle-même qui est responsable des abus de ce régime despotique. L'avidité, la frivolité, le manque d'honnêteté de ces gens, a sérieusement sapé le moral du souverain peuple togolais.

On ne peut pas combattre une tyrannie en rang dispersé. L'union fait la force...c'est un principe universellement reconnu.

On ne peut pas non plus combattre une tyrannie en prenant honteusement des sous, directement ou par individus interposés, auprès de cette même tyrannie.

Se comporter ainsi, c'est s'attirer le mépris de tout un peuple qui finira par se démoraliser, se désister et ne plus s'intéresser à la lutte.

Se faisant aussi c'est s'exposer aux vilenies du régime qui sait dorénavant l'opposition très émiettée et ne bénéficiant d'aucun secours du peuple souverain.

Les dernières terribles révélations de pognon empoché clandestinement par certains leaders de l'opposition togolaise auprès des chefs d'état de la sous-région et les déchirures politiques qui s'en sont suivies ont été très pernicieuses à la lutte et à l'image de ces leaders.

En bref, aujourd'hui, l'opposition togolaise ne bénéficie plus d'aucune crédibilité et son image à l'extérieure est sérieusement écornée. Elle donne l'image d'un groupe d'opportunistes véreux et dangereux, plus prompt à se faire de l'argent à n'importe quel prix plutôt qu'à défendre un programme politique viable pour le Togo.

Seul un arrêt provisoire de tous les partis politiques de l'opposition et leur regroupement au sein d'un seul et vaste mouvement politique avec l'appui de la société civile peut encore remobiliser les togolais et restaurer une certaine crédibilité.

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 15   Des comediens! | Lundi, 22 Avril 2019
  "« Quand j'écoute Atchadam, je vois en lui un modèle de celui qui est dans la ligne du CAR »" Des comediens (C14-n) que il faut oublier si les togolais et togolaises veulent vraiment redonner une image de confiance et de sincérité sur le plam local, national et international dans leur lutte politique. Des discours faintaisistes qui se resument á des valises d'argent et butins depuis 1990...

 14   apeto | Lundi, 22 Avril 2019
  Agboyibo fait rire. Comme quoi On devient petit enfant lorsqu'on prend de l'age.
Il croit que par ce qu'il dit, il va seduire les militants du PNP. Nous au PNP, nous savons ta capacite de nuisance au sein de l'opposition. C'est pourquoi d'ailleurs ton CAR est a la CENI a titre Personnel. Chuan

 13   Fernando garcia | Lundi, 22 Avril 2019
  Réponse à 11-Etiko
  Mr Etiko, what's up BOY. Si tu peux comprendre ce que j'ai dit, cela te servirait un jour.
Le SOUS-DEVELOPMEMT MENTAL est entrain de te ruiner et tu ferais mieu ne pas suivre les pas ton opposition. La politique n'est pas diplome mais la SAGESSE, et les anglais disent WISDOM is knowledge. Il faut etre sage pour etre intelligent et c'est ce qui manque a notre opposition.
Leur seul soucis c'est l'argent, et tu sais pourquoi notre conference nationale avait echouee: ARGENT. Tout le monde voulait se remplir les poches avant meme que la conference ne prenne fin. Si non comment comprendre que le Benin plus grand que le Togo n'avait que 350 delegues a leur conference nationale alors que le petit Togo avec moins de 5 millions habitants en 1990 avait rempli la petite sale de l'hotel de 2 Fevrier avec 1200 delegues.
Mr Etiko, le jour ou ton opposition comprendra que faire la politique ce n'est pas de s'enrichir mais plutot aider son peuple, le Togo sortira de sa crise.

 12   Clement GAVI | Lundi, 22 Avril 2019
  « Faut-il continuer la lutte avec cette loi de la jungle qui n'a pas donné les fruits attendus ? Le choix est simple, il faut privilégier le consensus.'

Le consensus est aussi un consensus avec soi-même, soi comme être. C'est à dire, comment se déployer au sein de la multitude lorsque l'on est membre de la communauté des hommes?
La loi de la jungle dans cette perspective de nier le tout dont on est nécessairement une partie. La dictature est la manifestation de cette conviction. C'est en cela qu'elle se déploie sans limite, sans retenue aucune.
Me Agboyibo a tort de poser cette question. Car, si la sagesse est contraire aux lois de la jungle, il a manqué de cette sagesse lorsqu'il se précipitait dans les bras de cette dictature dans un poste de premier ministre. Le choix n'est pas de privilégier le consensus comme semble l'entendre Me Agboyibo, le choix c'est aussi ce consensus qui est la cohérence avec ses convictions une cohérence qui se matérialise par un sens de la retenue, de la retenue de soi face à ce régime. C'est à dire, conquérir ses propres ambitions, ses propres intérêts pour l'avènement de l'intérêt commun. Non Me Agboyibo est encore dans un mauvais rôle en demandant 'Faut-il continuer la lutte avec cette loi de la jungle qui n'a pas donné les fruits attendus ?'. Le peuple meurtri du Togo n'est pas la cause de sa propre douleur, des milliers de personnes qui sont morts au Togo ne se sont pas donnés eux-même la mort. A Lomé là où Tavio Amorin a été assassiné par balle, je peux rappeler à Me Agboyibo que ce corner est à quelques mètres de l'une de ses maisons à Lomé. Car, il suffit de sortir de sa maison à Toikoin Gbonvié, de prendre la première route à gauche et c'est à la deuxième rue à droite que Tavio Amorin a été tué. Et lorsque sa propre maison était en feu, une maison à quelques mètres de celle d'Ernest Gnassingbé à Tokoin Nord, ce n'était pas ses propres faits. Je peux encore me souvenir, parce que j'étais là, parce que c'est à quelques mètres de notre maison à Lomé.

Me Agboyibo doit se ressaisir, le jungle, c'est la dictature, ce terrorisme institutionnel. Des millions ne peuvent pas venir au monde pour que quelques criminels les prennent en otages depuis de décennies. La vie sur terre ne peut pas être condamnation parce que quelques uns habités par le diable en ont décidé ainsi. Si nous peuple Togolais devons pardonner les crimes de ces criminels, il est hors de question de nous faire croire que la cause du drame Togolais et du Togo est du côté du peuple Togolais. La jungle c'est ce régime terroriste et ses soutiens tout aussi terroristes. Nous pouvons les pardonner. Mais la résistance n'est pas pour nous qu'un droit, c'est aussi obligation. Et cette obligation est sacrée.

Quel consensus peut trouver avec des gens qui n'ont aucune moralité, qui ne peuvent voir dans l'angle du juste et qui n'ont pas pitié? Si ces gens peuvent laisser le propre frère de ce Faure Gnassingbé, c'est à dire Kpatcha Gnassingbé en prison depuis dix ans, on n'a pas besoin de toute une série d'épithètes pour sentir l'odeur du diable qu'ils véhiculent. Les propos de Me Agboyibo n'engagent que lui.

 11   Etiko | Lundi, 22 Avril 2019
  Réponse à 9-Fernando garcia
  Shuuuuu! Silence notre âne gnassional revient au galop!

 10   Nathalie de Zinder | Lundi, 22 Avril 2019
  La question que l'on peut se poser est la suivante : il y a - t - il des garçons au Togo?

 9   Fernando garcia | Lundi, 22 Avril 2019
  Si Agboyibor veut rejoindre les DJIHADISTES de KPARATAO, ce serait la fin de sa carriere politique.
Nos politiciens Africains et en particulier au Togo croient que la democratie c'est changer les hommes ou femmes a la tete de l'Etat. Cette theorie ne represente que 0,09% de la vraie democratie. La democratie c'est la mentalite a commencer par ceux qui sont au sommet. Le sous-developpement MENTAL est ce qui ruine notre democratie. On veut instaurer la democratie a la population sans chercher a regler d'abord leurs problems quotidiens qui sont la pauvrete et le chomage. Comment on peut aller aux points ABC sans passer par le point C. Seuls les mathematicians peuvent comprendre cette theorie. Notre opposition est egorgee seulement des avocats qui ne savent que mentir au peuple. Comment le pauvre ou le chomeur peut comprendre ou respecter le mot democratie avec un ventre vide. On a pas besoin de deplome en droit pour comprendre cela. L'Afrique a trop deplomes mais moins de THEORICIENS en Mathematique et Economie.

 8   Etiko | Lundi, 22 Avril 2019
  Il dit quoi encore mannnn. Ce vieux mourant n'a qu'a dégagé.

 7   Hrifg | Lundi, 22 Avril 2019
  Donc au Togo les jeunes ne sont pas intelligent quoi? Que fait encore ce vieillard sur la scène politique? Depuis 90 t'a rien foutue c'est pas maintenant que tu va le faire.
Ehhh yaaaako togolais

 6   Gff | Lundi, 22 Avril 2019
  Donc au Togo les ne sont pas intelligent quoi? Que fait encore ce vieillard sur la scène politique? Depuis 90 t'a rien foutue c'est pas maintenant que tu va le faire.
Ehhh yaaaako togolais

 5   GNAROU | Lundi, 22 Avril 2019
  Hihihihihihihi......!

Des NULLARDS!!

Depuis 1990 ! Avec comme resultat, un echec patent !
Cette vieille momie devrait prendre sa retraite politique.
Le jeunesse ne vous écoute plus monsieur AGBOYIBOR ! Elle est fatiguée de vos roublardises.

Vous comptez sur ATCHADAM?? Ce vieux manteau pourri est dejà en cours de recyclage !!
Bientôt le serpent sera decapité !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 4   GNAROU | Lundi, 22 Avril 2019
  Hihihihihihihi......!

Des NULLARDS!!

Depuis 1990 ! Avec comme resultat, un echec patent !
Cette vieille momie devrait prendre sa retraite politique.
Le jeunesse be vozs écoute plus monsieur AGBOYIBOR ! Elle est fatiguée de vos roublardises.

Vous comptez sur ATCHADAM?? Ce vieux manteau pourri est dejà en cours de recyclage !!
Bientôt le serpent sera decapité !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 3   111111 | Lundi, 22 Avril 2019
  hahahaha agboyibo qui ne te connait pas?
qui dans l'opposition avant le pnp avait utilisé la methode de la "jungle" comme tu le dis?
quelle opposition n'a jamais marché avec les mains nues?
qu'est ce que tu es ridicule , c'est à cause de toi et edem kodjo que le Togo a commencé à vivre cette politique de violence que le régime impose à la population.
Comme le pnp se refuse d'aller aux locales et que ton parti est dans la ceni ce qui veut dire déjà que vous irez aux élections locale ,ton parti et le pnp utilisent la même couleur alors tu veux en faire une récupération électorale pour les locales, et bien tant mieux
J'attends voir la réaction de ta nouvelle femme à qui tu fais la cour dans les jours à venir...
Je l'avais dit les premiers jours quand toi et le pnp aviez quitté la coalition j'avais que le car ira à la ceni et c'est ce qui s'est passé et aussi que le car va chercher à recuperer les poussins du pnp et bien voilà tu viens de confirmer ce que j'avais prédis par cette sortie
Agbo c'est de bonne guerre si le pnp ne veut pas aller aux elections locales...

 2   Atchadam Zewawa | Lundi, 22 Avril 2019
  C'est ce imposteur d'Atchadam qui a ressuscité de leurs sarcophages ces vieilles momies de la politique togolaise. Est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

 1   Navi | Lundi, 22 Avril 2019
  Vive Tikpi Atchadam.
???????????????????????
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com