AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Togoata APEDO-AMAH : "Les anciens partenaires du PNP doivent faire plus que des communiqués..."


Politique

iciLome | | 8 Commentaires |Imprimer

Le Professeur Ayayi Togoata Apedo-Amah revient avec une analyse pointue de la situation sociopolitique, faite d'arrestation arbitraire de responsables et militants des partis d'opposition, notamment le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Lisez plutôt !

SI L'OPPOSITION LAISSE LA PRISON DÉCAPITER LA DIRECTION DU PNP, ELLE S'OUVRE ELLE-MÊME LA PORTE DE LA PRISON ET DU PIRE

La dictature est impitoyable avec ses opposants, surtout lorsque leurs organisations de lutte s'affaiblissent suite à des stratégies calamiteuses qui débouchent sur la déconfiture, la division et la haine. Pourquoi cet état d'esprit détestable ?

Cet état d'esprit n'est possible que lorsque l'on s'est trompé d'adversaires, lorsque le partenaire a pris l'apparence de l'ennemi. Quand survient l'échec, l'ancien camarade de lutte devient le bouc émissaire idéal qui vous exonère de toutes vos erreurs. L'autocritique, c'est pour les autres, jamais pour soi, puisque l'on a la science de la politique infuse !

Que l'on ne s'y trompe pas, les quelques communiqués de presse de principe des partis de la défunte C14, fustigeant les détentions arbitraires de plusieurs dirigeants du Parti national panafricain de Tikpi Atchadam, sont l'expression du refus de solidarité avec le PNP, accusé de trahison et de refus de solidarité par l'ex-C14, à travers les sordides et indignes déballages d'après défaite. Le PNP ne récolte que l'ivraie qu'il a semée, entend-on dire ici et là.

L'opposition ne semble pas comprendre qu'outre le phénomène d'intimidation ordinaire, la dictature est en train de la tester. Sachant les rancœurs de certains partis importants contre le PNP, le régime policier compte sur l'indifférence complice des forces démocratiques pour étouffer ce parti par la terreur.

Cette opposition qui ne tire jamais les leçons de ses malheurs, ferait mieux de se raviser, et vite ! En effet, elle s'est croisée les bras quand Eyadema a jeté Agboyibo en prison pour avoir dénoncé les crimes de son régime dans le Yoto. Face aux fausses accusations faisant de certains dirigeants des forces démocratiques les incendiaires des marchés du Togo, on n'a pas vu grand-chose. Or ce dossier peut être réactivé à tout moment. Les défenseurs des droits humains subissent de graves injustices et préjudices dans l'indifférence générale.

L'attaque contre le domicile d'Atchadam et l'arrestation de ses gardiens, passe pour un simple fait divers, alors qu'il s'agit d'un fait gravissime tout comme l'ont été les agressions impunies contre Fabre et son domicile à plusieurs reprises. On dirait même que certains ont mis la tête d'Atchadam à prix pour l'empêcher de rentrer au Togo afin de prendre la tête de la lutte libératrice.

C'est dire que si le test de destruction du PNP est positif, ce sera la porte ouverte à l'incarcération de toutes les têtes qui émergent au sein de la résistance à l'odieuse dictature Rpt/Urine.

Les anciens partenaires du PNP doivent faire plus que des communiqués pour la libération de leurs camarades de lutte. Aujourd'hui c'est le PNP, demain, à qui le tour ? Oui, à qui le tour ?
Alors que cette opposition se tâte et ne sait plus quoi faire pour relancer la mobilisation générale, ces arrestations arbitraires et lâches ne sont-elles pas l'occasion rêvée ?

Dans les temps reculés de la préhistoire de notre humanité, les hommes savaient déjà cela: tout affaiblissement d'un élément du groupe était considéré comme une tentative d'affaiblissement de toute la communauté.

A bon entendeur, salut.

Ayayi Togoata APEDO-AMAH



Autres titres
Togo Oulimata Sarr souhaite « une masse critique de femmes députés » 
Côte D'Ivoire Lutte contre la Pauvreté : La Ministre Mariatou Koné évoque les avancées du Swedd à New York 
Bénin Conférence des Ministres de la culture des pays membres de la CEDEAO: le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’ordre du jour 
Plus de nouvelles




 8   La Daba!!! | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 2-Evil
  Evil on "LA DABA", hihihi...

 7   111111 | Mardi, 23 Avril 2019
  ce monsieur a trop fumé le crack
mr Togoata au lieu de rester cacher et gribouiller des âneries , toi aussi tu peux sortir pour mobiliser les gens , toi aussi tu peux montrer les exemple...
les gens comme Lownson, toi et les autres qui se disent "intélos" , je dois dire que vous ne l'êtes pas vous êtes plutôt des "ratés" sinon vous passerez vos temps cachés à écrirer des âneries ou à jouer aux donneur de leçon..
la meilleure manière de donner la leçon est de montre l'exemple en l'applicant pauvre "tâche"
une chose est sûre est que ce régime tombera et le régime lui même le sait mais seulement ignore le moment

 6   brahima | Mardi, 23 Avril 2019
  Oui, l'opposition doit reserrer les rangs.
Mais J'ai l'impression que PNP a pique une arrogance croyant qu'il est au top. Non.
Bien sur il avait reveille l'opposition qui dormait, c'est son merite, Mais a faire croire dans son attitude que la lutte n'existait pas avant aout 2017, les insultes de ces militants a l'egard des autres leaders de l'opposition, sa gestion des 30 millions (PNP sait comment cette somme a ete utilisee, Present lors de sa remise), comment il a organise sa derniere marche alors qu'il refusait quelques semaines plutot l'organisation des marches de la C14 (il donne son accord la veille, le lendemain il se retracte), Cela laisse froid certains togolais
On reprochait certains comportements a nos leaders, comportements juges non rassembleurs, Tout cela ajouter a la non maturite politique des togolais (ethnie, region, religion...), la situation socio politique togolaise n'etonne guere Sociologiquement le Togo est une enigme.

 5   vous avez raison | Mardi, 23 Avril 2019
  Vous avez raison. Mais, Il faut pas compter sur ce groupe de C14-n. Au contraire ils deviennent des elements dangereux et traiître pour les noveaux partis qui vont donner confiance et respect pour la lutte politique au togo sur le plan local, national, international...

 4   Atalolo | Mardi, 23 Avril 2019
  Encore une opportunité pour remobiliser le peuple. Mais hélas!

L' opposition togolaise dort toujours.

Que lui reste-t-elle encore après avoir tout perdu?

 3   FAUREMUSTGO | Mardi, 23 Avril 2019
  Depuis le 13 Avril les uns et les autres parlent et interpretent la politique Togolaise a leur maniere. ce qui est claire les propos des uns et les autres engagent que leurs auteurs. Ce qu'il faut savoir le PNP n'est pas un parti comme les autres dans sa formation, dans son ideologie, dans sa culture politique et la vision que ce parti a pour le Togo. J'ai grandi et faire parti d' un parti de l'opposition que j'ai demissionné depuis fort longtemps et j'ai vu comment d'autres partis ont evolué rien n'est comparable avec le PNP. Laisser le PNP faire son petit chemin et ne commente pas a son nom faisant croire a certains que le PNP montent les gens pour insulter d'autres Leaders . Le PNP est dans une ligne droite qui regarde tout les angles qui consiste de ne jamais laisser l'arbre pour lutter contre son nombre. D'ailleurs c'est ce qui fait que le regime s'acharne a le combatre vigoureusemnt. L'aurat du PNP souffle sur la politique togolaise positivement car la tenacité et le stratagème du PNP expose nos autres partis d'oppositions et en même temps mais en mal le regime UNIR RPT. Le PNP par son leader Tikpi Atchadam donne une lumiere et l'assainissement de la politique Togolaise. Le PNP est a probleme zero avec les autres partis d'opposition. Celui qui dira le contraire n'est que partial dans son jugement voir meme jaloux du PNP qui reussi. Dans mon fort interieur certains militants des autres partis d'opposition ont bien compris que le PNP est a soutenir et que ce parti peut nous donner la culture politique , la democratie et l'alternance et avec son Assigbalo c'est une arme redoutable que certains Togolais n'ont pas compris. Le togolais est probleme de son propre probleme. Car malgre la justesse du PNP jusqu'alors certains maux comme l'ethnie, le militantisme aveugle voir meme la religion font que certains Togolais n'embracent pas ce parti PNP. Mais doucement ils vont comprendre l'ideologie du PNP dont le premier element commence par l'intégrité d'un militant et ce parti a du vent en poupe.

 2   Evil | Mardi, 23 Avril 2019
  Le stylo a affaire avec le daba.

 1   GNAROU | Mardi, 23 Avril 2019
  Pfffffffff.......!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com