AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Réformes : Le gouvernement ignore le texte de la CEDEAO et fait étudier le sien


Politique

iciLome | | 42 Commentaires |Imprimer

C’est ce mardi que les députés planchent sur l’étude du texte devant aboutir aux réformes constitutionnelles et institutionnelles qui cristallisent les débats politiques depuis quelques années. Ce sont ces réformes qui se trouvent à l’origine de la crise née le 19 août 2017, avec de gigantesques manifestations de la Coalition des 14 partis de l’opposition, qui ont essuyé des répressions systématiques de la part du gouvernement, faisant des morts, des blessés, des arrestations et des réfugiés.

Sentant la situation s’envenimer avec la crise politique qui perdure au Togo, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à un moment donné, a senti la nécessité d’intervenir pour sauver les meubles. C’est ainsi que le 30 juillet 2018, elle a proposé une feuille de route pour une sortie pacifique de la crise. Mais le pouvoir en place a refoulé ce document accepté par tous. Dans la foulée, l'institution sous-régionale a commis un expert qui aussi fait des propositions de réformes pour apaiser la vie politique du Togo.

Le texte proposé par l’expert de la CEDEAO, quoique contenant certains manquements, a été accepté par la classe politique de l’opposition, notamment la Coalition des 14, les organisations de la société civile, les confessions religieuses qui appellent à l’alternance au sommet de l’Etat, etc. Seul le régime de Faure Gnassingbé, à travers le gouvernement, n’a pas épousé cette proposition de révision de la CEDEAO.

Il a pour cela envoyé à l’Assemblée nationale son projet de loi déjà rejeté par l’opposition et la société civile. Un projet de loi qui fait la part belle à Faure Gnassingbé qui peut encore briguer au moins deux mandats.

Au lendemain des législatives controversées du 20 décembre 2018, le gouvernement et même les députés n'ont de cesse de crier sur tous les toits que la priorité de cette législature ce sont ces réformes. Les Togolais attendent à ce que le texte qui va être proposé pour étude soit celui de l’expert de la CEDEAO.

Mais depuis ce matin, force est de constater c’est le texte du gouvernement (à l'origine de la crise) qui se retrouve devant les députés en Commission des lois. Une situation qui fait déjà des remous au sein de l’opinion.

Dans cette révision constitutionnelle, il s’agit de revoir les 59, 60 et 100 de la Constitution du 14 octobre 1992. Le texte proposé par l’expert stipule à l’article 59 : « Le Président de la République est élu au suffrage universel, libre, direct, égal et secret pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois. Nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels ou proroger le mandat pour quelque motif que ce soit. Cette disposition ne peut faire l’objet d’aucune révision ». Cette disposition ne semble pas réjouir le régime qui, dans son projet, envoie ceci à l’Assemblée nationale, article 59 : « Le Président de la République est élu au suffrage universel direct et secret pour un mandat de cinq (05) renouvelable une seule fois. Le Président de la République reste en fonction jusqu’à la prise de fonction effective de son successeur élu ».

Concernant même l’article 100 relatif à la composition de la Cour constitutionnelle, le gouvernement fait fi de la proposition de l’expert de la CEDEAO et se cramponne sur sa position.

Comme on le voit, le régime de Faure Gnassingbé est toujours partisan aux réformes taillées sur mesure. Tout est fait pour garantir le fauteuil au « champion » d’UNIR. On attend donc la réaction des députés qui se réclament de l’opposition à l’Assemblée nationale devant cette situation.


I.K



Autres titres
Togo Profession de foi du PRR 
Togo L'opposition togolaise à la croisée des chemins: Illusion des locales ou révolution? 
Togo Recensement électoral : Le MMLK condamne la "roublardise" du pouvoir et interpelle la CENI au bon sens 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 42   caramba | Jeudi, 25 Avril 2019
  Réponse à 39-Kassanda
  Aiiieeee KASSANDA
tant de temps perdus pour comprendre ce que caramba prônait depuis des années???
Le Togo est un pays à part.
Comprenons nous et allons à l'essentiel.
Fabre à vendu la lutte.
Il serait resté à l'ufc, et actuellement on aura une autre donne.
Il a vendu la lutte.
Les langues se délient et on comprend maintenant pourquoi la c14 à failli!!!
Nous sommes tous responsables.
Ressaisonons nous et allons à l'essentiel. Travaillons sur la dichotomie.
Tous ces podosants doivent rendre le tablier.
110 partis politiques, c'est trop
Cordialement

 41   caramba | Jeudi, 25 Avril 2019
  Réponse à 33-Togo la honte
  Compatriote
S'il vous plaît allez chercher d'autres exemples.
Ne parler point de Kadhafi ??????
Merde
vous êtes contents de ce qui se passe actuellement dans ce pays?
Honte à vous
il faut plutôt se préoccuper de notre opposition, qui le jour gronde, et la miaule comme un chat
chuannnn

 40   caramba | Jeudi, 25 Avril 2019
  prenons ce qui est à prendre. Ne commettons plus les mêmes erreurs.
Faure autant conclu son premier mandat en 2020 si les réformes , mêmes bidon sont acceptées.
La couardise de certains dont je ne veux pas citer les noms nous ont conduit dans cette impasse.
Il nous faut un travail de fourmi pour 2020.
On tend vers le scénario RDC.Seules les taupes qui se disent d'opposition extrémistes et que le régime payé va encore enfumer le pauvre peuple
chuannn

 39   Kassanda | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 24-Atalolo
  Je suis juste lucide chez frère.
Il faut savoir dire la vérité et ne pas continuer à berner des populations illettrées.
Nous ne sommes pas en position de demander plus au régime..le jour où on le sera mon discours changera.

 38   nana | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 35-SHAME
  Mes freres de l'opposant, le probleme du Togo n'est pas seulement l'erreur des GNASSINGBEc'est aussi celle de l'opposant parce qu'en 1992 après la conférence nationale c'est elle qui a appris à Eyadema et son gouvernement a volé l'argent du pays en dilapidant toute l'économie du Togo que Eyadema avait emmagasinée dans les banques étrangères. En plus l'opposition qui dans ses manoeuvres n'ayant pas encore pris le pouvoir montre la massue avec laquelle elle va frapper son adversaire, penséz-vous que celui d'en face va se laisser faire. C'est pour dire que si nous voulons le developpement de notre cher pays nous devons faire preuve de maturité en changeant de comportement à tout bord.

 37   Togo d'abord | Mercredi, 24 Avril 2019
  Comment peut on demander à unn gouvernement responsable de mettre son pays sous tutelle ? Au moment où le Togo s'apprête à célébrer le 59è anniversaire de son indépendance, ce régime mériterait d'être immédiatement renversé s'il faisait étudier ce texte de la CEDEAO.

 36   Togo d'abord | Mercredi, 24 Avril 2019
  Comment peut on demander à un gouvernement responsable de mettre son pays sous tutelle ? Au moment où le Togo s'apprête à célébrer le 59è anniversaire de son indépendance, ce régime mériterait d'être immédiatement renversé s'il faisait étudier ce texte de la CEDEAO.

 35   SHAME | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 32-GNAROU
  Il faut être bouché pour tenir un tel langage, tellement abrutis que tu ne peut plus prendre de la hauteur pour réfléchir autrement que les sens dans que u'ir voudrait que tu ailles.
Je pense que, tu ignores la réalité du Togo, même de sotouboua dont tu es fier d'être originaire, je vais simplement te demander si tu connais bien ton sotouboua natal, va y voir dans quel état se trouve la Maire de sotouboua, un bâtiment construit depuis les années 70 en piteux état, qui fait la honte de la préfecture. Si tu ne connais pas demandé qu'on t'envoie la photo de la mairie de sotouboua, elle est située en face de la station cap de l'autre côté de la national no1 côté Ouest.
C'est cette situation que tu souhaites pour ton sotouboua en soutenant ceux qui s'en fichent du développement de Sotouboua ?
Tu est un vendu honte à toi.

 34   Foli | Mercredi, 24 Avril 2019
  Faure joue avec le feu ardent.

 33   Togo la honte | Mercredi, 24 Avril 2019
  Faure se trompe, meme kadhaffi est plus fort, hitler est plus fort. Un beau jour le mondo va s effondrer sur lui. Le peuple va un jour se lever avec beaucoup de surprise.

 32   GNAROU | Mercredi, 24 Avril 2019
  " Le gouvernement ignore le texte de la CEDEAO et fait étudier le sien"

Quoi de plus normale !! La Mediation de la CEDEAO a pris FIN !

 31   GNAROU | Mercredi, 24 Avril 2019
  Il n'y a pas de reformes PARFAITES!!

On vient de faire des reformes en Egyptes . Reformes qui vont permettre à SISSI de prolonger ses mandats !
Personne dans la communauté internationale n'a critiqué ces reformes .

Qu'est-ce que vous vouliez???
Que le regime se chasse du pouvoir ?

Toute la lutte que notre opposition moribonde peut se permettre est de veiller à la transparence des scrutins à venir !
Sinon , nous avons encore FAURE pour longtemps !
GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 30   Kozah Nostra | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 28-Sentinelle
  Il y a un adage du Sud du Togo qui dit que: « Même quand on s'estime très très fort (comme l'énergumène ta.ré Faure Avéléléléble GNASSINGBE le pense), on doit quand même chi.er doucement », sinon bonjour les dégâts dans l'an.us!!! Ces mafieux pilleurs du Togo pensent qu'ils contrôlent tout au Togo, mais 2020 c'est le TER.MI.NUS!!!! Le tsunami qui arrive ne peut être maîtrisé par aucune force humaine!!! WAIT AND SEE.

 29   Kozah Nostra | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 28-Sentinelle
  Il y a un adage du Sud du Togo qui dit que: « Même quand on s'estime très très fort (comme l'énergumène ta.ré Faure Avéléléléble GNASSINGBE le pense), on doit quand même chi.er doucement », sinon bonjour les dégâts dans l'an.us!!! Ces mafieux pilleurs du Togo pensent qu'ils contrôlent tout au Togo, mais 2020 c'est le TER.MI.NUS!!!! Le tsunami qui arrive ne être maîtrisé par aucune force humaine!!! WAIT AND SEE.

 28   Sentinelle | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 27-Toto
  Il faut advancer sur quoi. Ce n'est pas dans ce meme pays que les deputes d'UNIR au parlement ont rejete le projet de loi propose par leur propre gouvernement. Ils ont fait avance ou recule le pays. Ne laissez pas votre ventre parle a votre place.
Vous avez vu les gens qui ne comprennent rien en politique et qui veulent seulement partager la richesse publique entre une minorite, ce qui les arrivent ses temps-ci (Burkina-Faso, Soudan, Gambie ....). Attendez seulement, ce n'est qu'une question de temps.

 27   Toto | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 23-Sentinelle
  Ce n'est pas la peine de reveiller les morts. En politique Il faut avancer. Je me demande si votre expert ne se moque pas plutot des Agboyibo, Fabre, Apevon et concors qui ma foi ne comprennent rien de la politique.

 26   Lucrece | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 25-Kozah Nostra
  Mon cher, nous aurons bientôt une académie française sur icilome.com.
Achète-lui un dictionnaire s'il n'en n'a pas!



Du n'importe quoi.

 25   Kozah Nostra | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 24-Atalolo
  Pessimiquement??? ??. En tout il n'y a pas lieu d'être pessimiste, la Kozah Nostra, mafia togolaise diabolique, satanique, maléfique et sadique des man.geurs de chi.en dirigée par le demi-lettré Faure Avéléléléble GNASSINGBE, TOMBERA!!! Le peuple Togolais vaincra en 2020, l'énergumène ta.ré et son gang de pilleurs ne sont pas plus forts que les systèmes Bouteflika et El Béchir!!! WAIT and SEE, vous serez surpris!!!

 24   Atalolo | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 15-Kassanda
  Mon frère Kass,

Tu interviens trop pessimiquement dans la crise que traverse le Togo. Tu finiras par t' en aller prématurément avant que le Togo ne se libère.

Bien sûr, la probabilité pour que le RPT remporte la prochaine échéance électorale en 2020 est très visible (vu le comportement de nos leaders de l' opposition).

Cependant, cela ne sert à rien de lamenter. Ceux qui vous gouvernent actuellement au Togo sont plus soucieux que vous car ils savent que le Togolais ne leur laissera plus les mains libres. Tout peu arriver à tout moment et là, je suis confiant.

Laissez les organiser leurs élections et les remporter le nombre de fois qu' ils veillent. Le nouveau jour arrive sûrement au Togo. Reste assuré mon frère.


 23   Sentinelle | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 13-TOTO
  Donc vous n'avez rien compris. l'expert de la CEDEAO se moque de Faure. Il a implicitement mis cet article dans cet etat pour lui rappeler son gymnastique de 2005 pour acceder au pouvoir.

 22   GNAROU | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 15-Kassanda
  Par moment ta cervelle marche !!

Il faut reconnaitre aussi que c'est l'opposition qui a donné des mandats supplementaires à FAURE depuis 2005 à travers sa politique politicienne !!


GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 21   Etiko | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 18-Lucrece
  Hihiiiihihi monsieur entre-deux-avions se fait désirer alors que Kara est sans eau... pofff pofff ??

 20   Etiko | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 17-Fernando garcia
  Oui comme un âne notre âne gnassional veut avancer. C'est de l'instinct!!!

 19   Horrible people | Mardi, 23 Avril 2019
  La nature ne pardonne jamais tant que tu méprises les autres! D'autres l'ont fait et les résultats sont la palpables. Il y a seulement une semaine l'exemple est éloquent chez les soudanais! Les togolais ne peuvent pas se soustraire à cette loi tant qu'ils vont continuer à mépriser les autres et pensent faire la loi depuis 57 ans. Il faut chercher la paix sociale, l'inclusion de tout le monde, les armes dans les garnisons. Se dire être le plus fort avec les armes dans les mains n'est pas une solution gagnante durable. Il est éphémère! Think twice before acting.

 18   Lucrece | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 16-Kozah Nostra
  Exactement mon cher. Si l'opposition pendant plus d'un an n'a pas réussi à faire fléchir le pouvoir, alors à quoi bon d'ouvrir encore un débat sur la candidature ou non du chef de l'Etat?
Ce qui est expédient à rechercher, c'est la transparence des urnes. Vouloir empêcher la candidature de Faure, c'est rouvrir la boîte de pandore et cette posture de l'opposition traditionnelle n'a aucune réverbération au sein de la communauté internationale.

 17   Fernando garcia | Mardi, 23 Avril 2019
  On avance sans ces moutons. L'opposition togolaise comprend 110 partis politiques et non 14. Ils vont crie et apres se declarer candidat en 2020 juste pour encaisser les 95 million de fcfa.
Des bandits qui prennent les togolais pour des dupes.

 16   Kozah Nostra | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 4-Lucrece
  Lucrèce, personne n'a peur d'affronter ton champion analphabète Faure Avéléléléble Gnassingbé dans les urnes!!! Moi je suis même pour qu'il se présente!!! Il va voir la branlée qu'il va se prendre de la part des togolais!!! SEULEMENT IL FAUT GARANTIR LA TRANSPARENCE DU SCRUTIN!!!

 15   Kassanda | Mardi, 23 Avril 2019
  Vous ne verrez jamais un pouvoir ayant une majorité écrasante au parlement voter une modification constitutionnelle empêchant son candidat naturel d'être candidat sauf décision contraire de ce dernier.

Dans le cas du Togo faure Gnassingbe sera candidat, et dans le pire des cas il remporte l'élection présidentielle (c'est le cas le plus probable à l'heure actuelle), et il aura un horizon probable de 10 ans devant lui.

Ce qui serait une première au Togo.

L'opposition togolaise est aujourd'hui dans l'incapacité notoire de prendre le pouvoir. Dans 5 ans 10 ans voire plus c'est l'équation à résoudre.

Autrement le Rpt Unir succédera à lui-même après 10 ans.
Aléa Jacta est!!!

Ceci dit il reste une marge de manœuvre ténue pour les forces démocratiques au Togo. C'est la 3ème voie qu'il faut essayer de suivre pour contrecarrer les plans du régime de Faure Gnassingbe.

Ouvrons les yeux et arrêtons les débats stériles.

 14   Diable | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 13-TOTO
  You are really TOTO!

 13   TOTO | Mardi, 23 Avril 2019
  Le texte du Gouvernement est mieux que celui de la CEDEAO. Le texte du Gouvernement évite le vide constitutionnel en cas de report d'une élection présentielle.

 12   vivra vera | Mardi, 23 Avril 2019
  La feuille de route de la CEDEAO ne fait pas l'affaire de RPT/UNIR. Et d'ailleurs, ce regime n'a jamais gagne d'election au Togo comme nous tous nous le savons. Mais tot ou tard, le voix du peuple triomphera.

 11   Cap 2045 | Mardi, 23 Avril 2019
  L'article 59 me rappelle Gbagbo. Supposons le scénario pire. Faure fraude comme d'habitude et se fait passer en 2020 puis 2025 c'est à dire encore 2mandats. Si arrivé en 2030 Faure crée un conflit qui interdit l'organisation d'élection, Faure restera en poste le temps de régler le conflit peut être 2035 un mandat rallonge comme Gbagbo en RCI.
Après , Faure peut créer une nouvelle république une nouvelle constitution en 2035. Il fera table rase de ses mandats et pourra rempiler pour deux mandats de 10 ans de 2035 à 2045.
Rien ne l'empêchera de dérouler ce scénario en voyant la bêtise du peuple à reprocher à l'opposition au lieu de se prendre en main.

 10   Atalolo | Mardi, 23 Avril 2019
  Alors, qu' attendons-nous encore pour réclamer ce qui doit se faire?

Rappelez-vous que des gens sont morts à cause des réformes constitutionnelles?

 9   Lucrece | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 7-Sois intelligent
  Mon cher, il faut bien relir ce que j'ai écrit.

 8   Allah | Mardi, 23 Avril 2019
  Monsieur le journaliste ,
La CEDEAO a sifflé la fin de la récréation après les législatives de Novembre 2018. Seule l'assemblée est habilitée à apporter les modifications nécessaires et conformément à texte envoyé par un gouvernement légitime et souverain . Le reste n'est que élucubration

 7   Sois intelligent | Mardi, 23 Avril 2019
  Réponse à 4-Lucrece
  La transparence des urnes pour toi c'est quoi ! voler des urnes ou bien la victoire d'un seul parti durant un demi siècle! C'est cela que tu appelles transparence des urnes!!

 6   Allah | Mardi, 23 Avril 2019
  De toutes les façons personnes ne leur a imposé de boycotter l'assemblée nationale . Ils le regrettent tous aujourd'hui . Tout sera modifié selon les vœux de UNIR. C'est ce qui s'est passé en 2002 lorsqu'ils avaient boycotté la même assemblée . Les Togolais doivent comprendre maintenant que ces minables de l'opposition ne veulent pas d'un changement , synonyme de perte de leur pain .

Ils veulent que les GNASSINGBE restent au pouvoir pour qu'ils lèchent les miettes tombées

 5   111111 | Mardi, 23 Avril 2019
  et bien voilà l'occasion ou la raison de se soulever
ce n'est pas un parti politique que devez attendre pour vous soulever contre cette comedie qui se joue à l'assemblée nationale.
alors on sort tout ou on reste à la maison et on la ferme sans broncher ou insulter tel ou tel parti pour ceci ou celà...
un peuple a besoin d'une bonne raison pour se soulever contre un régime

 4   Lucrece | Mardi, 23 Avril 2019
  Si les opposants togolais pensent que le Président de la république Faure n'a jamais gagné aucune des élections présidentielles en bonne et due forme, faut-il s'en faire pour sa candidature ou pour la transparence des urnes?
Que feriez-vous si Faure ne se présente pas et que ce soit Mey Gnassingbe ou un autre du parti qui se présente et gagne les présidentielles dans les mêmes conditions? C'est aussi l'alternance?
Mes chers, cherchez la transparence des urnes au lieu de toujours chercher à empêcher une candidature de Faure en 2020 alors que vous n'avez pas les moyens!
Soit, vous n'avez non plus les moyens pour obtenir la transparence des urnes, dans ce cas laissez Faure faire encore 2 mandats et la vie continue!
Dix ans, c'est quoi? Vous aviez eu les mêmes attitudes à la conférence nationale face à Eyadema: Oooh 25 ans c'est trop, Eyadema doit partir; ce dernier a fait 38 ans.
Soyez réalistes et cherchez toujours à avoir une adéquation entre ce que vous voulez et les moyens dont vous disposez, c'est comme cela qu'on fait une lutte surtout une lutte politique.

 3   jor el | Mardi, 23 Avril 2019
  non sans déconner, vous pensez qu'on va laisser un texte modifié par un étranger être adopté dans notre pays ?

 2   Danyi | Mardi, 23 Avril 2019
  Chasser le naturel, il revient au galop dit on!!!! Le régime RPT UNIR est un régime voyou. Il n' y a pas d'autres termes pour qualifier ces Rapetou. Pauvre Togo.

 1   La population | Mardi, 23 Avril 2019
  Quel esprit leur anime et ils ne veulent aucune amélioration pour ce pays!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com