AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue de presse du mardi 23 avril 2019


PRESSE- Presse togolaise

iciLome | | Commenter |Imprimer

A la Une : les réformes politiques, la cabale du pouvoir contre les leaders du Parti national panafricain.

La question des réformes politiques

« Assemblée Nationale/Réformes : L’étude du projet de loi commence ce jour », écrit le bihebdomadaire L’Alternative.

« La Commission des Lois de l’Assemblée Nationale issue de la parodie du 20 décembre dernier va débuter l'étude du projet de loi sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles ce jour. (…) Un document différent de celui de l’expert de la CEDCEAO dont les principales modifications touchent les articles 59, 60 et 100. (…) Ce sont là les bribes du document qui circule dans les couloirs de l’Assemblée nationale et qui sera soumis ce jour aux discussions, à moins que le régime connu pour ses entourloupettes exhibe un autre texte à la dernière minute. On s’achemine vers des réformes à minima qui permettront au champion d’UNIR Faure Gnassingbé d’être en course en 2020 pour un nouveau mandat. (…) », prévient le journal.

Pour sa part le quotidien Togomatin affiche en sa Une : « Assemblée nationale : La Commission des lois entre dans les arènes aujourd’hui ».

« Très attendus sur la question des réformes constitutionnelles, les députés de la sixième législature ne comptent pas se faire désirer. A peine les neuf Commission mise en place, maître Tchitchao Tchalim et ses collègues de la Commission des lois veulent s’attaquer sans tarder à ce dossier brûlant. Ses membres se donnent rendez-vous pour ce mercredi ». L’article complet à lire dans les colonnes de quotidien Togomatin.

Enfin le PNP et ses heures sombres avec le pouvoir

C’est le quotidien Liberté qui en parle : « Opération décapitation du PNP ».

« Sebabe Gueffe Nouridine, Kéziré Azizou ; c’étaient les deux cadres du PNP déférés, suite aux manifestations organisées le samedi 13 avril dernier. (…) Mais ils ne sont pas les derniers cadres du parti à subir ce sort. Ouro-Djikpa Tchatikpi est venu s’ajouter à la liste. (…) Selon les indiscrétions, c’est une opération bien ficelée dans les laboratoires bleus pour réduire complètement le parti au silence, ou à défaut, l’affaiblir sérieusement. (…) », indique le journal.

Edem A.



Autres titres
Togo Médias : Isidore Kouwonou dénonce les conditions de travail dans certains organes de la place 
Togo Editoral : Chant de croisade 
Togo Revue de presse du vendredi 19 juillet 2019 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com