AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Mgr Philippe Kpodzro : « Que les Togolais aient le courage de dire non quand ça ne va pas »


Politique

iciLome | | 14 Commentaires |Imprimer

Depuis les élections législatives controversées du 20 décembre 2018, la lutte pour l'alternance politique au sommet de l’Etat semble en avoir pris un coup. Les Togolais qui, depuis le 19 août 2017, affichaient une détermination sans faille pour en finir avec le régime cinquantenaire des Gnassingbé, semblent gagner par une déception profonde. La faible mobilisation constatée lors de la dernière marche de la Coalition, le 26 janvier 2019, illustre bien le tableau.

Mais devant la presse mardi à Lomé, l’archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a invité tous les Togolais, épris de justice, de liberté, de paix et d’alternance politique, à se ressaisir et reprendre la lutte là où ils l’ont laissée.

Pour le prélat octogénaire, il est temps que le peuple togolais prenne conscience de sa situation et aspire à un changement en lieu et place du désespoir.

« Je demande aux Togolais de faire leurs œuvres de citoyens. Est-ce que c’est bon qu’on accepte passivement un texte qui annule tout l’effort que nous avons fait jusqu’à présent pour avoir une limitation de mandats ? Que les Togolais, les citoyens eux-mêmes prennent consciences et qu’ils ne soient pas comme des moutons, qu’ils disent non quand ça ne va pas, et qu’ils disent oui pour aller de l’avant », a lâché l’ancien président du Haut Conseil pour le République (HCR).

Revenant sur l’étude de proposition de lois du gouvernement togolais portant modification des articles 59, 60 et 100 de la Constitution de 1992 et pour laquelle la Commission des lois de l’Assemblée nationale s’est réunie hier mardi à l’hémicycle, Mgr Philippe Kpodzro estime que ce texte proposé par le régime RPT-UNIR ne garantira aucune limitation de mandats. « Cela donnera un grand boulevard au président Faure Gnassingbé de se présenter autant de fois qu’il veut. Ce n’est pas passible », a pesté l’homme de Dieu.

A l’en croire, obliger les députés mécaniques de la nouvelle législature à voter ce texte serait une pure provocation des Togolais qui, depuis des décennies, sont en lutte pour obtenir une limitation de mandat pouvant favoriser une alternance politique au sommet de l’Etat.

« Il y a un proverbe qui dit : Il ne faut pas s’amuser en enfonçant les doigts dans la gueule d’un serpent qui ne mord pas, parce qu’il a une autre façon pour mordre si vous le provoquez. C’est pourquoi je dis que le peuple togolais peut faire des surprises », a averti l’archevêque émérite de Lomé.

Le prélat invite également le gouvernement à reprendre le recensement, afin que les prochaines élections soient organisées dans des conditions de transparence requises.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais 
Togo Prof. Apédo-Amah dézingue le pouvoir et chiffonne l’opposition 
Togo David Kpelly : « J’utilise mes mots pour l’éradication d’une dictature violente » 
Plus de nouvelles




 14   El Fouego | Jeudi, 25 Avril 2019
  Monseigneur j'ai compris ton conseil et je prends mon courage à deux mains pour te dire que ça ne vas pas avec toi.

 13   El Fouego | Jeudi, 25 Avril 2019
  Monseigneur j'ai compris ton conseil et je prends mon courage à deux mains pour te dire que ça ne vas pas avec toi.

 12   1 | Mercredi, 24 Avril 2019
  Ce vieux , mourant ,démon il est dangereux plus que le VIH il est as la base de tous les problèmes de l'opposition togolaise

 11   EB_Toutmosis3 | Mercredi, 24 Avril 2019
 
Bonjour,

"(...) Le peuple togolais malgré ses apparences pacifiques à la limite exagérée, est capable de rupture. Nous voulons que les recensements soient repris ici et maintenant, peu importe les coûts" Mgr Kpodzro.

Quelle pugnacité ce type malgré son âge relativement avancé. L'énergumène bat@rd Faure Gnassingbé et son régime anti-peuple feraient mieux de l'écouter.

Mais cependant, qu'il soit entendu ou pas, Mgr Kpodzro reste aujourd'hui la face de l'opposition au régime tyrannique de Lomé.

Chacune des sorties médiatiques du prélat amplifie l'idée et le sentiment, largement répandus, que le Togo demeure toujours une poudrière, un pays dangereux, un pays hors-la-loi qui ne respecte aucun accord politique et où règnent en cruel despote Faure Gnassingbé et sa milice tribaliste de k@byes malgré leurs sombres faux-fuyants et leurs faux-semblants grossiers.

"L'aveuglement de l'orgueil fait des extravagants niais." E. Kant

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 10   Fernando garcia | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 9-Kozah Nostra
  Hehehe... Kozah Nostra, combien de fois on a surpris ton opposition entrain de falsifier les fichiers electoral dans les eglises?
Tu vois comment vous n'etes pas intelligents. Tarres comme des moutons avec un IQ de moins 5 (-5).
Si vous allez tricher, il ne faut jamais le faire devant l'oeil de Dieu, je veut dire a l'EGLISE ou le bon Dieu dort 24/24 heures.
Apporte nous la PREUVE que le RPT ou UNIR n'a jamais gagner elections au Togo? Meme Occanse n'a pas pu apporter la preuve a votre conference nationale SOUTERRAINE, je ne pense pas que toi pauvre refugies a quelque part en Europe peut nous en apporter une.
Dit a ton pretre de l'opposition Mr Philippe Kpodzro de voir comment Kabila a humilie ces colleagues en RDC. Si Kpodzro veut emprunter le meme chemin de la honte que ses amis catholiques en RDC, alors nous sommes prets a le lui offrir.

 9   Kozah Nostra | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 6-Lucrece
  Lucrèce tu es trop bê.te!!! LES TOGOLAIS EUX PRÉFÈRENT L'ALTERNANCE À LA DICTATURE MAFIEUSE, PILLEUSE ET SANGUINAIRE DES ANALPHABÈTES GNASSINGBE QUI N'ONT JAMAIS GAGNÉ AUCUNE ÉLECTION AU TOGO!!!

 8   c'est triste | Mercredi, 24 Avril 2019
  Mgr Philippe Kpodzro, les togolais sont fâtigués des tromperies, des illusions fondés sur des valises d'argent et butins. Un chao crée par la C14-n. Il faut prier pour les pauvres et pauvres togolaises... Ils ont besoin d'aides pour oublier des evemnement doulureux dont le groupe de C14-n est source. C'est triste....

 7   Ah! 83 | Mercredi, 24 Avril 2019
  Moi je ne comprends pas Faure Gnasingbe! Lui même avait bien dit que c' est une minorité qui accapare les biens de ce pays et au même moment il veut que la majorité se taise? S'il n'arrive pas à dégager cette minorité autour de lui qu'il laisse le peuple togolais le faire!!

 6   Lucrece | Mercredi, 24 Avril 2019
  Et Rome dit quoi par rapport à ces sorties inopportunes, incendiaires et factieuses? Après ces fadaises on demande maintenant à rencontrer le chef de l'Etat.
Je préfère une dictature dans la paix à une alternance dans le désordre et l'incertitude.

 5   Kassanda | Mercredi, 24 Avril 2019
  Le Courage a fui les togolais mon père. Ce peuple dit oui à toutes les augmentations de prix alors que c'est juste une hausse du prix du pain qui a fait tomber le président soudanais.

Prions pour que Dieu nous renvoit une dose de courage au Togo.

 4   Fierte | Mercredi, 24 Avril 2019
  Réponse à 3-TRISTE
  Vraiment cela me ravit quand je lis certains compatriotes qui croient qu'un jour ce pays sera gouverner pour le people et par les vrais elus du peuple. J'ai quitte mon beau pays depuis plus de 25 ans. Je n'y ai plus mis pieds mais en lisant certains je sens que ma conviction que je viens d'enumerer sera une realite. Cela fait 25 ans que mon voeux le plus ardant c'est qu'un jour nos dirigeants sont alternes a leur poste et que d'autres viennent avec d'autres idees pour qu'ensemble nous puissons batir notre cher nation.
Vive le Togo!

 3   TRISTE | Mercredi, 24 Avril 2019
  Le régime va lentement vers une catastrophe, ce qui s'est passé au législatives de 2018, devrait être une alerte pour ce régime qui se fout pas mal de la situation du peuple.
Oui il faut que le régime fasse attention, ce n'est pas les 10 pourcent de la population qui suit le régime, même armé qui pourra arrêter ce Tsunami, même les gardes du corps des autorités se tourneront contre eux car ce sera l'heure de réclamer justice.
Je félicite notre armée, la grande muette qui jusqu'ici, à refusé d'exécuter leur plan machiavélique de soulever les religions contre elles, car elle aussi, l'armée souffre des brimades des injustices de cette minorité.
Mais un jour viendra où avec le peuple cette armée se mettra debout pour mettre fin à la situation que vit le Togo depuis 50 ans.

Je connais bien le PR, qui est social qui aime son peuple, seulement il subit la pressions de ces vautours rapaces qui profite de sa présence.

La fin arrivé bientôt, il faut être du côté du peuple.

 2   Atalolo | Mercredi, 24 Avril 2019
  Et oui, quand on s'amuse avec le feu, on risque de se faire brûler un jour.

Nous progressons lentement mais sûrement vers la réalité.

Vive le Togo.

 1   Kozah Nostra | Mercredi, 24 Avril 2019
  Le tsunami togolais se forme lentement mais sûrement... patience, Vous serez surpris messieurs les mafieux pilleurs man.geurs de chi.en de la Kozah Nostra de l'énergumène ta.ré Faure Avéléléléble GNASSINGBE!!! 2020, TERMINUS!!!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com