AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue de presse du lundi 20 mai 2019


PRESSE- Presse togolaise

iciLome | | Commenter |Imprimer

A la Une : les élections locales, la galère des commerçants au marché de Hédzranawoè en cette saison des pluies.

Les inscriptions sur les listes électorales en vue des élections locales du 30 juin prochain décriées par une grande partie des populations

« (…) C’est tout simplement le grand cafouillage, un véritable bazarre. Les machines en panne à la grande indifférence des agents ; une lenteur exaspérante des appareils, des agents nonchalants, laxistes et pire encore content de voir le travail se faire à ce rythme. Dans tous les centres, l’on observe de foules considérables attendant patiemment d’être enroulées. Des leaders tel le professeur David Dosseh a exprimé à travers un tweet comment se faire inscrire se transforme en un chemin de croix. (…) Consignes ont-elles été données pour que cette phase se déroule de la sorte ? Sans se tromper, on peut répondre à l’affirmatif. (…) Tout compte fait, la prorogation d’une journée de l’opération des inscriptions sur les listes montre qu’il y a de nombreux manquements constatés par la CENI elle-même », constate Courrier de la République.

Le quotidien Liberté, pour sa part, écrit : « (…) Il est évident, au demeurant, qu’une journée de prorogation des opérations ne va pas régler le problème. Le pouvoir n’a en réalité aucune volonté de faire enrôler les électeurs en masse. Il sait bien que ses militants s’étaient fait enregistrer lors du recensement d’octobre 2018 en prélude aux législative « kadangaises » et que ce sont les partisans de l’opposition, qui avaient été appelés à boycotter les opérations et le scrutin à l’époque, qui viendraient se faire enrôler. (…) D’où les manœuvres pour entraver l’enrôlement massif des militants de l’opposition au cours de cette révision des listes électorales, avec la suite d’arguties. Difficile de croire à une bonne foi subite du régime… ».

Vers la détérioration du tissu social ?

« (…) Avant même que d’aller en campagne pour parler des locales du 30 juin, le décor est planté pour de gros risques de désagrégation du tissu social au Togo », prévient le bihebdomadaire Le Correcteur.

Ce drame que vit les commerçants au marché de Hédzranawoè

C’est le quotidien Liberté qui en parle : « (…) Déjà le bâtiment principal du marché, construit à l’époque de feu Eyadéma, ne renvoie pas à une belle image. Son état de délabrement avancé laisse à désirer. Mais là au moins, les occupants des places n’ont pas de soucis à se faire. Derrière ce bâtiment se joue un drame sans nom. Le rayon réservé aux friperies, qui est sans doute l’identité même du marché est méconnaissable. Les places sont pratiquement désertes. A la place des étalages et des articles, c’est de l’eau qu’on retrouve. Certains commerçants (un melting pot composé majoritairement d’Ibo et de compatriotes) qui ont pris le risque sur eux de venir côtoyer ce monde marécageux, restent impuissants face à la situation. Sur place, l’odeur est irrespirable. (…) Cette situation est invivable pour les commerçants qui ne savent plus à quel saint se vouer. Plusieurs démarches effectuées envers les autorités administratives notamment l’Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM) sont restées sans suite. (…) », souligne le journal.

Edem A.



Autres titres
Togo Revue de presse du vendredi 20 septembre 2019 
Togo Revue de presse du mercredi 18 septembre 2019 
Togo Revue de presse du lundi 16 septembre 2019 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com