AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Prorogation du délai de recensement : Le CAR en appelle au G5


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Le recensement électoral qui s’est déroulé les 16, 17 et 18 mai, et prorogé de 24 heures ce dimanche, a été émaillé de beaucoup de dysfonctionnements. Ce qui fait qu’un grand nombre d’électeurs n’ont pas pu s’inscrire sur les listes électorales. Déjà, société civile et partis politiques de l’opposition appellent à une prorogation d’au moins 5 jours.

« A la fin de la journée de dimanche, il y avait encore de longues queues dans les centres de recensement… », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition de l’opposition, sur une radio locale ce matin. La situation ne réjouit guère les autres formations politiques de l’opposition, notamment le Comité d’action pour le renouveau (CAR) qui fait appel à l’intervention du Groupe des 5.

Me Yawovi Agboyibo, président du CAR, a saisi par courrier les représentations diplomatiques de la France, l’Allemagne, les Etats-Unis, la Délégation de l’Union européenne et le Système des Nations-Unies pour les prendre à témoin de ce qui vient de se dérouler pendant ces quatre jours.

« Il s’est trouvé qu’en réaction à de nombreux appels réclamant que la CENI proroge de 3 à 7 jours la période de révision, elle n’a accordé qu’une seule journée de prorogation. Et à l’heure où nous vous adressons le présent courrier, dans plusieurs centres de recensement, l’affluence est toujours forte au point que d’ici la fin de la journée, il sera impossible d’enrôler tous les citoyens en attente », a écrit le CAR dans une lettre datée de dimanche.

Pour l’ancien Premier ministre, président de ce parti, ces diplomates doivent interpeller le gouvernement pour que ce dernier décide une autre prorogation de 4 jours pour ces opérations de recensement à travers tout le pays. Lenteur dans la délivrance des cartes d’électeur, manque de carburant pour faire fonctionner les générateurs, insuffisance de kits privant certaines localités de ces opérations sont, entre autres, les manquements relevés par ce parti dans son courrier.

Comme le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) d’Agbéyomé Kodjo, le CAR aussi a noté que des populations étaient obligées de parcourir des kilomètres pour aller se faire recenser dans une localité autre que la leur. Ce qui a fait que beaucoup de gens ne se sont pas faits enrôler lors de ce recensement électoral.


I.K



Autres titres
Togo Les Togolais de New York disent « NON » au 4e mandat de Faure Gnassingbé 
Togo La CDPA exige la libération de Folly Satchivi et les autres prisonniers politiques 
Togo Avant la prise de fonction des nouveaux maires, les délégations spéciales sommées de rendre compte 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com