AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Mme Adjamagbo-Johnson : « Il ne faut pas jouer avec ce scrutin ! »


Politique

iciLome | | 4 Commentaires |Imprimer

Les 24 heures supplémentaires accordées à l’opération de la révision des listes électorales n’ont pas suffi pour permettre à tous les Togolais en âge de voter de se faire enrôler. A la Coalition des 14, l'on monte au créneau et demande au gouvernement de prendre des dispositions idoines pour donner la chance à tous les Togolais d’exercer pleinement leur devoir citoyen le 30 juin prochain.

"> Video

Pour Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, Coordinatrice de la principale Coalition de l'opposition togolaise, c'est comme si le gouvernement est en train de jouer avec ce scrutin.

« On ne peut pas accepter que des Togolais en âge de voter ne puissent pas s’inscrire sur la liste électorale, surtout qu’on connait les enjeux liés aux prochaines élections. Elles ont été organisées au Togo depuis plus de 30 ans, donc il ne faut pas vraiment jouer avec ce scrutin. Il faut faire en sorte que ces élections locales soient crédibles et inclusives », a-t-elle pesté ce lundi matin sur les ondes de la radio Victoire FM.

La Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) trouve que les 24 heures supplémentaires accordées à cette opération de révision des listes électorales sont insuffisantes. « Ces 24 heures ne sont pas adéquates car les problèmes qu’il y a eu sur le terrain, le gouvernement le sait très bien, la CENI le sait très bien », révèle Mme Adjamagbo.

Par ailleurs, la Coordinatrice de la C14 demande au gouvernement d’ « en tirer toutes les conséquences et de proroger la durée du recensement en accordant le nombre de jours adéquats pour que tous les citoyens togolais puissent exercer leur droit ».

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des communes 
Togo Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course 
Togo Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles 
Plus de nouvelles




 4   LeVrai Jay Bon Jeu | Mardi, 21 Mai 2019
  Actualite' Vraie Vraie !!!!!!

Moise Katumbi !!! est de Retour
Moise Katumbi !!!!!!!!!!!!!!!!!!! venait d'atterir en RDC

Au Togo Mr Boko est interdit d'entrer chez lui au Togo !!! Ou bien ????


Felix Tchshekedi est un grand homme !!!!!!!!!!!


Aller sur youtube.com et revivre le retour de Moise Katumbi !!! et ensuite vous comprendrez comment une famille KlANIK GNASSIMGBE' nous ecrase au Togo !!!


Il faut esperer...
La nuit est longue..

Ps.
Comme Mr Boko au togo.. Katumbi avait refuse' a' Kabila un 3ieme "Penalty" entendez par la un 3ieme Mandat presidentiel..

cela lui coute' 3 ans d'Exil par le Klan Gnassimgbe'..et Mr Boko est toujours exiole' sous de faux arguments.
REVEILLONS NOUS..

 3   Allah | Lundi, 20 Mai 2019
  Réponse à 2-LE SOLEIL 7
  Boukpessi a été trop gentil pour leur accorder un autre recensement. Cet argent aurait servi a autre chose.

 2   LE SOLEIL 7 | Lundi, 20 Mai 2019
  honte à vous les politiciens togolais, en 2018 on vous a accorde d ' abord huit jours et puis trois jours pour vous faire recenser vous avez refuse et vous avez avez demande à vos militants de boycotter ces opérations. ces derniers ont suivi bêtement vos consignes. aujourd'hui contre toute attente, vous appelez la population a se faire recenser . le gouvernement vous a fait- faveur et vous demandez qu on prolonge encore les opérations. ou étiez vous en 2018 ou vous avez eu onze jours et vous avez bêtement refusé. il faut réfléchir avant d 'agir et non après. l ' opposition togolaise est la plus nulle en Afrique et même dans le monde. soyez dorénavant un peu intelligente , on ne boycotte jamais et jamais le recensement électorale. prochainement si vous commettez encore cette bêtise , vous n 'aurez même pas un jour de rattrapage. a bon entendeur, salut.

 1   Fernando garcia | Lundi, 20 Mai 2019
 
'Les leaders de l'opposition sont des opportunistes'
Nicolas Lawson

Les mêmes partis d'opposition qui avaient boycotté les législatives de décembre 2018 participeront aux élections municipales du 30 juin. Pour Nicolas Lawson, le responsable du PRR (parti du renouveau et de la rédemption), ce revirement brutal s'explique.

Les dirigeants de l'opposition veulent devenir Maires ou conseillers municipaux pour avoir un salaire.

'C'est une question de survie pour eux. Ce sont des professionnels de la politique et ils ne savent rien faire d'autres', a-t-il indiqué lundi au micro de Victoire FM.

M. Lawson a dénoncé l''incohérence et l'inconstance' des principaux dirigeants de l'opposition qui font preuve de 'fourberies, de déloyauté et même de traîtrise'.

Juste des opportunistes, a estimé le chef du PRR.

C'est vraiment triste que le ne dispose que des opportuniste.

"On ne peut pas accepter que des Togolais en âge de voter ne puissent pas s'inscrire sur la liste électorale, surtout qu'on connait les enjeux liés aux prochaines élections. Elles ont été organisées au Togo depuis plus de 30 ans, donc il ne faut pas vraiment jouer avec ce scrutin. Il faut faire en sorte que ces élections locales soient crédibles et inclusives »
Adjamagbo, ces ANALPHABETES dont tu veut defendre et toi meme n'avaient pas voter aux legislatives de 2018. Qu'est ce qui fait la difference cette fois ci? Madame la tricheuse!!!.

Ils sont finalement pris par leurs propres mensonges. Je les encourage a BOYCOTTER. Les Togolais sont fatigues de ces MANNEQUINS.
NICOLAS LAWSON a tout dit et plus rien a ajouter.


.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com