AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Recensement électoral : Le MMLK condamne la "roublardise" du pouvoir et interpelle la CENI au bon sens


Politique

iciLome | | 3 Commentaires |Imprimer

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK-la voix des sans voix) s’indigne de la manière dont s’est déroulée la révision des listes électorales pour le compte des élections locales du 30 juin prochain. Dans un communiqué rendu public ce lundi 20 mai 2019, le Mouvement du Pasteur Edoh Komi soupçonne un "plan sadique et cynique de la CENI" dont le but est de "réduire au maximum les inscriptions des citoyens qui se sont abstenus lors du recensement pour les élections législatives du 20 décembre 2018 sachant qu'ils ne sont pas acquis à la cause du pouvoir". Lecture!

MMLK/ Révisions électorales pour les locales 2019 : Le plan sadique et cynique de la CENI a réussi, mais jusqu'à quand ?

C'est avec consternation et indignation que nous avons suivi le déroulement des révisions électorales du 16 au 19 mai pour les locales de 2019 dans notre pays.

En effet , l'étape primordiale et indispensable pour des élections qu'est le recensement électoral , vient d'être bâclée , ratée et vidée de son sens pour dire de cette opération qu'elle a accouché à la fois d'une montagne et d'une souris. C'est de la pure divagation et de diversion à la solde du pouvoir qui a orchestré savamment un plan cynique et unique pour faire échouer l'opération. Pour cause, la lenteur programmée et les pannes simulées des machines avec la complicité rocambolesque des opérateurs de saisie et des agents des CRV dont la plupart sont supprimés obligeant les citoyens à faire des milliers de kilomètres. À quel dessein la mascarade et la machination ont été organisées par la CENI et ses commanditaires ?

C’est un secret de Polichinelles que l'objectif est de réduire au maximum les inscriptions des citoyens qui se sont abstenus lors du recensement pour les élections législatives du 20 décembre 2018 sachant qu'ils ne sont pas acquis à la cause du pouvoir. Quelle supercherie de la part de ceux qui se disent majoritaire pourtant effrayés et épouvantés par les multiples appels des partis et de la société civile à se faire recenser et dont la mobilisation a été effective sur le terrain?

Cette kyrielle de stratégies iniques contraste dangereusement avec le droit et le devoir des citoyens de se faire recenser et d'avoir leurs cartes d'électeurs et il est donc triste et révoltant de constater que pendant ces 4 jours, des milliers des citoyens, malgré leur déplacement, sont rentrés bredouille, sans obtenir leur précieux sésame.

Le Mouvement Martin Luther King condamne la roublardise et l'iniquité du pouvoir et interpelle la CENI au bon sens et à la raison pour refaire le chemin perdu. Par ailleurs, le MMLK exprime toute sa gratitude à la population Togolaise pour sa massive mobilisation et lui rappelle son devoir sacré de vigilance et de prudence ces derniers temps.

La lutte populaire est invincible

Lomé, le 20 mai 2019

MMLK/ la voix des sans voix



Autres titres
Togo Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des communes 
Togo Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course 
Togo Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles 
Plus de nouvelles




 3   Non | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 2-Franck
  Vous aussi arrêtez de raconter des conneries. Donne une semaine pour que les gens puissent s'enregistrer. On ne demande que 7 jours pour que tous les retardataires puissent obtenir leur carte. L'affluenve Était grandiose et le régime que vous supportez n'apprécie Pas du tout ça.

 2   Franck | Lundi, 20 Mai 2019
  Vraiment dieu est miséricordieux sinon c'est difficile de comprendre comment un citoyen ou un compatriote peut voir tout en noir jusqu'à confondre une révision à un recensement si ce n'est un raisonnement d'un apatride, jusqu'à quand l'opposition peut être prête et satisfaite du travail qu'elle refuse délibérément de participer, tout est noir mais on veut le même noir au pouvoir

 1   yégor | Lundi, 20 Mai 2019
  Ca c'est pasteur ça? Un ancien lecteur de motion ne trouve plus rien pour mettre sous la langue comme avant et il monte aux créneaux pour raconter n'importe quoi. Sous d'autres cieux on l'arrête tout simplement à caus de ses médiamensonges fabriqués de toute pièce. C'est parce qu'avec FAURE, ce monsieur ne gagne plus rien comme au temps du vieux. Alors il peint en noir tout ce que ce régime fait. La 1ere fois que j'ai appris qu'il est pasteur , jétais complètement surpris. Pateur.... Oh Dieu aurait connu beaucoup de choses. Heureusement qu'il est miséricordieux.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com