AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

République Centrafricaine L’Attaché de défense français remet des attestations de formation à 70 militaires de l’unité de protection de la base aérienne




AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Vendredi 17 mai dernier, le colonel Yves DEPIT, Attaché militaire français en République centrafricaine, a participé à la cérémonie organisée à M’Poko par le Détachement d’appui opérationnel (DETAO), de remise d’attestations de formation à 70 commandos de l’unité centrafricaine de protection de la base aérienne de Bangui.

L’objectif est de hisser les meilleurs vers une organisation type commandos de l’air afin d’assurer la pleine intégrité des bases aériennes non seulement à Bangui mais aussi en province comme le prévoit le plan national de Défense (PND).

Réalisée en présence du colonel Alfred SERVICE, sous-chef plan représentant le chef d’état-major des armées, le LCL Freddy SAKAMA sous-chef opérations et du LCL Sylvain MBOMBO commandant la base aérienne et du chef du DETAO, le lieutenant-colonel GUILLAUME, cette remise d’attestations sanctionnait 3 semaines de travail effectué par un détachement de partenariat militaire opérationnel (DPMO) du 6e BIMa des éléments français au Gabon (EFG). Ce détachement a pour vocation d’appuyer ponctuellement la formation de nos partenaires africains. Concernant l’armée de l’air centrafricaine, la formation s’est concentrée sur le travail de la section (soit 30 hommes).

La France qui est le premier partenaire militaire bilatéral des FACA et qui est également présente dans le cadre d’EUTM et de la MINUSCA est fière de mettre ses compétences et ses savoir-faire au service de la reconstruction des FACA.

L'AUTEUR
Ambassade de France à Bangui


Autres titres
Afrique Centrale Déplacés en RDC: les témoignages des survivants soulignent la brutalité des milices 
Togo Encore des présumés braqueurs arrêtés par la police 
Togo Yark Damehame : « Les armes de guerre ne sont pas autorisées aux civils » 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com