AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Le fichier électoral ayant conduit aux dernières législatives était faux, selon les UST


Politique

iciLome | | 23 Commentaires |Imprimer

Les Universités Sociales du Togo (UST) ont rendu public un rapport détaillé sur la révision des listes électorales survenue les 16, 17, 18 et 19 mai derniers. Dans ce document, il apparaît les dysfonctionnements graves observés partout dans les Centres de Recensement et de Vote (CRV).

Il s’agit d’un rapport de monotoring fait par les UST pendant ces 4 jours de recensement. L’objectif, à en croire les responsables de ce mouvement de la société civile, est de relever les contraintes auxquelles font face les populations et qui risquent d’obérer le processus. « Ces contraintes nécessitent des mesures correctives urgentes en dehors desquelles tout le processus de décentralisation et tous ceux qui l’ont soutenu perdraient de leur crédibilité », indique le rapport.

Dans les centres où sont passés les observateurs des UST, les dysfonctionnements observés n’ont pas permis aux populations de se faire enregistrer. « La lenteur et les pannes successives des machines ont occasionné de longues heures d’attentes pour les citoyens et un grand nombre a dû repartir chez lui sans même avoir pu se faire recenser. Certains centres ont fait remplir des listes aux citoyens repartis bredouilles afin qu’ils reviennent le lendemain et soient servis en priorité. Tous les centres monitorés par les UST, sans exception, ont souffert de ce phénomène », poursuit le rapport.

Les UST ont en outre noté au cours de ces opérations, de graves actes de corruption qui ont discrédité cette révision. « Au Lycée Avedji Elavagnon, des agents recenseurs et certains membres des forces de sécurité ont privilégié leurs connaissances et certaines personnes afin qu’elles ne fassent pas la queue. A l’EPP De Souza, un ancien Ministre est venu aux alentours de midi donner quelques consignes aux agents recenseurs et a déclaré que le processus de recensement ne serait pas prolongé. Au complexe scolaire la Référence Positive, une certaine tension a été constatée après que des gens aient été amenés en convoi (voiture et moto) dans le centre pour se faire recenser. La provenance du convoi n’a pas pu être établie. A l’EPC Bè Lagune, il y eut un conflit entre la Présidente du centre qui a voulu, en dehors de toute procédure, remplacer un ADM inscrit sur les listes par des personnes de son choix, non enregistrées officiellement et dont les noms n’apparaissent sur aucune liste officielle. A l’Institut Technique les Technocrates et à l’EPC d’Adidogomé, un futur probable candidat, membre du parti UNIR, est venu apporter de la nourriture aux OPS, aux membres du CLC ainsi qu’aux forces de sécurité. Certaines personnes se sont également plaintes du fait que les agents de recensement et des forces de sécurité faisaient passer leurs connaissances devant tout le monde au lieu de les faire se conformer à la queue en place », relève le document.

Par ailleurs, les observateurs des UST ont suspecté un manque de volonté et d’efficacité manifeste de certains opérateurs de saisie qui mettent trop de temps à enregistrer les données dans les machines. Selon ce mouvement, beaucoup de gens sont repartis chez eux sans pouvoir se faire enregistrer.

« Tous ces dysfonctionnements semblent n’avoir eu qu’un seul but : protéger l’intégrité de la CENI et du régime. En effet, le fichier d’octobre avait enrôlé plus de 3 millions de votants mais il y a plus de 2 millions de votants à enrôler cette fois-ci ; ce qui porterait le fichier à plus de 5 millions d’inscrits pour une population d’à peine 7 millions. C’est impossible ! Cela révèlerait donc que le fichier d’octobre serait faux et que, par conséquent, les élections législatives de décembre 2018 auraient été organisées avec un fichier électoral faux, ce qui rendrait l’Assemblée Nationale actuelle illégitime et annulerait ses actes posés », souligne le rapport.

Et d’ajouter : « La manœuvre du présent recensement semble simplement avoir eu pour but d’enrôler le moins de monde possible (environ 200 000 personnes) afin de rester en dessous des 4 millions de votants inscrits ».

I.K



Autres titres
Togo Élections locales du 30 juin : Le PDP entre en campagne 
Togo 6eme législature: Séna Alipui dresse le bilan du premier semestre 
Togo Locales : 450 millions FCFA pour les candidats 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 23   CIKN | Mercredi, 22 Mai 2019
  On a apporté à manger à quelqu'un. La personne s'est-elle plainte parce qu'elle a été empoisonnée? Y a-t-il eu vol de deniers publics? Quelle est l'irrégularité constatée. Un convoi de combien de personnes?

 22   Gaga | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 20-Gaga
 
Je voudrais apporter une précision au sujet de mon posting. Quand je dis "agitateurs ethnocentristes" je veux juste dire que les opposants ont, jusqu'ici, réussi à mobiliser majoritairement les citoyens de leurs ethnies ou de leurs régions.

Mon intention n'est pas de traiter Fabre ou Atchadam d'ethnocentriste. Je n'ai peut-être pas bien tourné la langue.

Le Togo est à une certaine étape de sa marche vers la démocratie. Les efforts déployés par les divers opposants togolais ne doivent pas être banalisés ou méprisés. Bien au contraire, ils contribuent à leur guise à la construction de la nation. Leurs efforts sont constitutifs de la marche de notre beau pays.

 21   fantasmagoric | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 20-Gaga
  Votre quatrième strophe est très intelligible. Le reste il y a à manger et à boire. Dans la classe politique togolaise il y a beaucoup de manipulation pouvoir/opposition mais cette dernière est désespérément IMMATURE. Faudrait poser la question à une frange de ce regroupement dont les têtes pensantes ciblent l'ethnie du président alors que sur le terrain c'est plus complexe? (système). Depuis Eyadema les plus gros détourneurs ne sont pas du septentrion.

Faudrait aussi que quelques têtes irrémédiablement vides nous déterminent où commence et s'arrête le Togo, les composantes de sa population. Parfois on croirait que la notion de citoyenneté est abstraite ou ne concernant que quelques "légitimes" par l'accostage de bateaux négriers.

Il semblerait que le métayer des années 50/60 est condamné lui et ses descendants à le demeurer. Si jusqu'à ce jour malgré les tentatives...rien (sérieux) n'est arrivé malgré l'analphabétisme de certains compatriotes, l'intelligence ne les a pas quittés même si l'hystérie collective comme thérapie comme folie n'est pas à écarter.

Le Togo est en recherche de vrais penseurs.

Merci pour votre réflexion perfectible!!!


 20   Gaga | Mardi, 21 Mai 2019
  Les faits décrits dans ce article sont des actes hautement condamnables. Des agissements de ce genre ne sont pas dignes des gens qui se réclament de la démocratie ; c'en est tout à fait l'envers.

Cela ne devrait cependant pas justifier le pessimisme : la nation togolaise est en construction. C'est avec une grande espérance que nous attendons l'avènement de la nation togolaise juste, unie et prospère.

Quant à ceux qui se disent être suffisamment préparés et outillés pour tuer tous les togolais, on se rit d'eux.
Ils disent être capables de tuer ceux du sud ... pendant que ceux d'entre ces derniers qui prendront la direction du nord seront interceptés par ceux qu'ils nomment eux-mêmes "des mangeurs de chien" ...
Nous ne pouvons qu'en rire comme des histoires de maladroits chasseurs ivres.

Je voudrais, pour leur gouverne, qu'ils retiennent bien ceci : le peuple togolais ne s'est jamais soulevé. Jusqu'ici, il n'y a eu que des agitateurs ethnocentristes qui ont été neutralisés. C'est mieux ainsi pour le Togo ; un dicton dit qu'«on ne doit pas vendre un voleur pour acheter un sorcier». Un de mes anciens professeurs vous l'avait dit récemment : « lorsque le peuple togolais entier va se soulever, on verra combien vous pourrez en tuez parmi eux».

Qu'ils circulent à Lomé et ailleurs. Qu'ils observent les ménages et les ateliers ... Ils verront des choses qu'on ne voyait pas il y a vingt ou trente ans. La dichotomie nord-sud n'existe que dans leur tête ; ils en ont besoin pour intimider leurs concitoyens. Faire peur aux autres c'est leur seule force.

Il n'y a rien de grand à se refuser d'obéir aux règles d'un jeu qu'on a inventé soi-même ou dont on est l'arbitre. L'alternance est la règle de la démocratie. Le philosophe Émile Chartier a écrit : « L'avilissement est le changement qui se fait dans un homme qui baisse de prix à mesure qu'il se vend. » Les dirigeants intelligents qui ont compris cela se retirent eux-mêmes du marché alors qu'ils ont encore du prix.

Le temps est l'autre nom de ce qu'on appelle Dieu.

 19   Gil | Mardi, 21 Mai 2019
  Au Rwanda, les plus forts s'en sont sortis et n'ont nulle part où aller à part les forêts équatoriales du Congo et ils y sont toujours juaqu'à aujourd'hui! Votre chef le sait mieux que vous, c'est pourquoi il a fait vote pour lui ,l'uminite !

 18   GNAROU | Mardi, 21 Mai 2019
  Quand quelqu'un évoque Dieu dans un combat , c'est qu'il n'a plus d'idées !

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 17   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 15-fantasmagoric
  @fantasmagoric machin

Qui parle ici de conflit maaan?
On parle ici d'EXTIRPER de façon CIBLÉE les mauvaises du champ national, comme on EXTIRPE l'ivraie à côté du blé pour laisser ce dernier s'épanouir et donner de bons grains pour la Nation Togolaise!
Vous croyez que vous nous ferez peur en évoquant toujours et toujours le Rwanda ???
Il n'y aura pas un Rwanda au Togo, mais plutôt un Soudan ou une Algérie !!!
Ou encore une "Béninoisation" comme en 1990/1991 !!!
Le TEMPS est un autre Nom de Dieu ....

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

 16   ?? | Mardi, 21 Mai 2019
  Toujours on a quelques choses á dire ,si non on est pas togolais.des mensonges, des fauses accusations etc.... Si même la CENI donnait 2 mois le togolais aura à dire tout le veut se faire voir a la télé ou micros aux lèvres .C est Bien le togo et nous y sommes

 15   fantasmagoric | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 11-mazama
  En permanence vous vous la jouez. Votre comparse FOLIKPO retrouve ses vieux réflexes de liste dressée.

Vous omettez de dire que Togo/Rwanda sont différents, n'ont pas la même histoire et que nos fameux opposants ne sont ni guerriers et encore moins nationalistes. Ça vocifère depuis l'étranger, en cas de conflit ce sont les enfants manifestants/paysans analphabètes mais surtout des mercenaires étrangers qui viendront faire la guerre pour votre lutte libératrice.
Il faut que vous reteniez que chaque jour qui passe vous avez de moins en moins d'adeptes et ça les grandes gueules incitatrices ne supportent pas alors il faut fabriquer des stratagèmes pour faire croire que.

Les gens qui relayent vos discours sur le terrain seront pris. Les pays occidentaux dans lesquels on vous a octroyé un statut de réfugié vous permettant d'appeler "au meurtre ciblé", les services vous ont repérés depuis. Randolph en a goûté un peu récemment devant la chancellerie togolaise.

Il y a des patriotes qui vous prendraient au sérieux si vos agissements n'étaient pas que gesticulatoires, hystériques; une course folle depuis 3 décades au pouvoir. À présent c'est une chimère juxtaposition tribo-régionaliste qu'on cherche à agglomérer (tous contre une ethnie), alors que la réalité est toute autre; observez l'administration et la composition du gouvernement.

C'est à se demander si un seul jour le Togo à fabriqué un seul intellectuel digne de ce nom? Nous avons des casseroles vides qui bouillonnent sur un feu tiède.


Continuez votre pêche en eau trouble, l'épilogue risque d'être douloureux!!!

 14   La vengeance-Texte r&eacu | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 1-Kaalmann
  Guerre à la guerre !
Il faut laisser le temps au temps. Dieu nous assure le minimum vital malgré tout.

Aucun mortel, je dis bien aucun mortel ne sera exonéré de subir le châtiment terrible que lui réservent ses actes d'ici-bas.

Exemple. Élie était revenu, comme c'est écrit : «c'est lui qui est l'Élie qui devait venir.» Mais qu'est-il advenu à Jean-Baptiste ? Il fut décapité comme ce fut le cas des prêtres de Bal sur ordre d'Élie. Voilà la loi.

Que les mortels rendent compte de leurs actes est hors de doute. C'est un principe fondamental à toutes les formes de religion. Le créateur a un jour en vue du châtiment le plus terrible pour tous les impies. C'est pourquoi ce jour est appelé «redoutable jour».

Rappelons-le que Jésus était arrivé au monde en un temps où les israélites, ses parents et ses frères, étaient sous l'emprise de l'une des tyrannies les plus cruelles de l'histoire de l'humanité : celle des Césars. Je dois avouer ici que, aucune dictature africaine n'arrive aux chevilles de la barbarie des Césars au règne de qui, un empereur avait commandé ouvertement et publiquement, le meurtre de tous les enfants mâles d'un certain âge. C'est dans ce contexte que le fils du Dieu béni - qui a devant lui les ruines de son peuple-, a proclamé la rédemption en son nom pour les pénitents et «un jour de vagence» contre les impies et les endurcis, pour ceux qui savent eux-mêmes qu'ils ne savent «pas faire du bien si ce n'est du mal».

Car, de même qu'aux origines Yahvé Tsebaoth vainquit les forces du mal pour bâtir le monde pour qu'il lui soit un temple, il se lèvera de nouveau pour, cette fois, condamner tous les impies et les démons qui les fortifient, à la ruine éternelle. Avant cela, comme nous le constatons, les forces du mal doivent se déchaîner. Or Dieu ne peut avoir d'adversaires en tant que tels ; c'est comme des néants que les tyrans sautillent à la surface de la terre. C'est pourquoi le Roi Éternel ne s'empresse pas de se saisir d'eux. C'est de lui que nous attendons une nouvelle terre et de nouveaux cieux.

 13   La vengeance | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 1-Kaalmann
 
Guerre à la guerre !
Il faut laisser le temps au temps. Dieu nous assure le minimum vital malgré tout.

Aucun mortel, je dis bien aucun mortel ne sera exhonéré de subir le châtiment terrible que lui réservent ses actes d'ici-bas.

Exemple. Élie était revenu, comme c'est écrit : «c'est lui qui est l'Élie qui devait venir.» Mais qu'est-il advenu à Jean-Baptiste ? Il fut décapité comme ce fut le cas des prêtres de Bal sur ordre d'Élie. Voilà la loi.

Que les mortels rendront compte de leurs actes est hors de doute. C'est un principe fondamentale à toutes les formes de religion. Le créateur a un jour en vue du châtiment le plus terrible pour tous les impies. C'est pourquoi ce jour est appelé «redoutable jour».

Rappelons-le que Jésus était arrivé au monde en un temps où les israélites, ses parents et ses frères, étaient sous l'emprise de l'une des tyrannies les plus cruelles de l'histoire de l'humanité : celle des Césars. Je dois avouer ici que, aucune dictature africaine n'arrive aux chevilles de la barbarie des Césars au règne de qui, un empereur avait commandé ouvertement et publiquement, le meurtre de tous les enfants mâles d'un certain âge. C'est dans ce contexte que le fils du Dieu béni - qui a devant lui les ruines de son peuple-, a proclamé la rédemption en son nom pour les pénitents et «un jour de vagence» contre les impies et les endurcis, pour ceux qui savent eux-mêmes qu'ils ne savent «pas faire du bien si ce n'est du mal».

Car, de même qu'aux origines Yahvé Tsebaoth vainquit les forces du mal pour bâtir le monde pour qu'il lui soit un temple, il se lèvera de nouveau pour, cette fois, condamner tous les impies et les démons qui les fortifient, à la ruine éternelle. Avant cela, comme nous le constatons, les forces du mal doivent se déchaîner. Or Dieu ne peut avoir d'adversaires en tant que tels ; c'est comme des néants que les tyrans sautillent à la surface de la terre. C'est pourquoi le Roi Éternel ne s'empresse pas de se saisir d'eux. C'est de lui que nous attendons une nouvelle terre et de nouveaux cieux.

 12   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 10-mazama
  @mazama

Nous ne sommes plus au stade de faire du bruit pour du bruit, juste pour donner la trouille à X ou à Y.
Nous parlons d'ACTIONS MÉTHODIQUES, ÉNERGIQUES, RADICALES et CIBLÉES !!!
Enfariner les locaux d'une ambassade ne laisse encore aucune trace physique et psychique indélébile sur la horde des prédateurs!
Et s'en prendre aux pauvres employés des ambassades n'affecte nullement les prédateurs impénitents !

Voilà pourquoi je tiens à l'application de ma Liste à la lettre, car nous connaissons très bien les vrais Prédateurs de la Nation!!!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE

 11   mazama | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 9-Allah
  Au Rwanda, je te rappelle que les vaincus étaient au pouvoir jusqu'à la veille du génocide.

 10   mazama | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 6-K. Kofi FOLIKPO
  C'est le pourquoi je t'n veux d'avoir assisté à la présentation du PND à l'ambassade en Suisse.

Il faut leur foutre la trouille partout où ils sont, comme l'a fait notre vaillant compatriote qui les a enfarinés à Paris.

 9   Allah | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 1-Kaalmann
  Il sera facile de taper sur tout ce qui bouge le jour J . Ayez en mémoire 1993 . Le Bénin est en crise politique. Le Ghana n'est plus disposé . Donc aucun de ces pays n'est enclin à vous accueillir . En remontant vers le nord vous aurez en face les mangeurs de chiens . Donc préparez vous à prendre la mer et lutter avec les poissons qui auront trouvé de la nourriture facile .

C'est facile d'épandre la haine , il faudra en assurer les conséquences le jour j . Tout le monde est prêt . Les gens ont été surpris en 1990 . La chape de plomb de Eyadema aidant, les réactions ont été tardives . Cette fois ci tout est en place . A la moindre étincelle , tous s'embrase et le plus fort s'en sortir définitivement comme au Rwanda

 8   Diable | Mardi, 21 Mai 2019
  Et bien, devant tout ce résumé de compte rendu, les Togolais vont aller aux élections locales comme prévues?

 7   tedlesaint1 | Mardi, 21 Mai 2019
  Il faut arrêter avec cette mentalité; on ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Lors du recensement pour la constitution du fichier de l'élection législative de 2018, l'opposition radicale togolaise plus précisément la C14 a dit à ses militants de boycotter ces opérations d'enrôlement de candidat électeur. Avoir une carte d'électeur est à la fois un droit et un devoir civique. Nous sommes dans une opération de révision du fichier qui ne concerne pas tous les citoyens. Il fallait que les gens cherchent un tant soit peu à assumer les conséquences de leurs actes.

 6   K. Kofi FOLIKPO | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 1-Kaalmann
  @Kaalmann

"Il est facile, tres facile, d'identifier la maison des militaires, policiers, gendarmes, miliciens qui otent sans etat d'ame la vie de leurs concitoyens - Il est tres facile d'identifier la maison des barons du système rpt-unir qui activent la haine tribale et encouragent les tueries, les massacrent de nos freres et sœurs, les arrestations et emprisonnements de nos freres et sœurs - Il est tres facile d'identifier les maisons de leurs nombreuses epouses – Il est tees facile de reperer les maisons de nombreuses maitresses du criminel schizophrene president dont une derriere l'aviation non loin de Togo 2000, une à Kegué un peu avant le pont où un on est en train de faire une voie en beton speciale jusque dans sa maison, une à Nukafu...
Il revient aux Togolais d'etablir une liste exhaustive des maisons des barons, officiers de l'armee, ministres, policiers, gendarmes, miliciens... de ce système inique genocidaire qui a erigé le gangsterisme et terrorisme d'Etat en art de gouverner un peuple." (dixit Kaalmann)

Voilà ENFIN un Togolais éveillé qui commence par Nous comprendre et à comprendre la gravité du drame togolais!
Nous avons fait des Publications sur des Publications pour indiquer aux Togolais que leur Libération et Rédemption passent par ces Actions énergiques et courageuses!
Nous nous sommes même donné la peine de commencer à diffuser ici et ailleurs l'ébauche de la Liste de ces Ennemis du Peuple Togolais qu'il faut mettre hors d'état de nuire de manière ciblée sans faire d'amalgame!
Nous avons suggéré que les Togolais doivent commencer à s'organiser en des Cellules d'Action village par village, hameau par hameau, quartier par quartier, pays de résidence par pays de résidence pour PRENDRE LE TAUREAU PAR LES CORNES !!!
Il ne s'agit plus d'aller crier devant les ambassades avec des pancartes, des oeufs et de la farine!
Il ne s'agit plus de faire du carnaval bigot et burlesque dans les rues des villes togolaises et à la plage de Lomé!

L'HEURE EST À L'ACTION MÉTHODIQUE ET ÉNERGIQUE !!

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEWE





 5   GNAROU | Mardi, 21 Mai 2019
  Comment accepter que leur Boykott du dernier recensement n'a pas eté suivi pargout sur le territoire national , tel est le leur probleme!
On prepare l'opinion à suivre leur idiologie DESTRUCTRICE.
Alors, ils sortent encore des arguties à faire dormir debout !!

Pfffff.....!

Tant que cette lutte sera tribale, point de DEMOCRATIE !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA


 4   GNAROU | Mardi, 21 Mai 2019
  Des histoires à dormir debout !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 3   Fernando garcia | Mardi, 21 Mai 2019
  Réponse à 1-Kaalmann
  Alors BOYCOTTER. On doit vous trouver un NO MAN'S LAND EN SOMALIE ou chacun peut se tailler son propre territoire.
Le gouvernement de Faure est trop bon pour avoir vous accorder un second recensement de rattrapage de 4 jours. Comme rien ne vous plait au Togo alors faites vos valises et regagner vos pays d'origine. Laissez le petit Togo aux vrais togolais.
Continuez a ecrire et a pleurer sur vos antennes de radios au lieu de commencer a battre campagne. Le 30 Juin ne va pas attendre.
BANDE DE VOYOUS

 2   Anonyma | Mardi, 21 Mai 2019
  Bon, parce que les machines tombent en panne, un future candidat apporte de la nourriture aux ops, un ancien ministre vient autour de midi et donne des concignes comme quoi il n'y aura pas de prorogation et bla bla bla.....qui vous fait dire que les fichiers sont faux?????
Eeeeh Dieu certains togolais ont besoin de remedes que nous les humains en n'avons pas. Aide nous pardon...

 1   Kaalmann | Mardi, 21 Mai 2019
  La lutte doit prendre une autre allure

Le regime rpt-unir est un cancer metastasé dans la gorge du peuple togolais dont il est temps de s'en debarrasser par une intervention chirurgicale tres saignante – pas besoin de prevoir des poches de sang pour transfusion.
Quelle insulte, quel opprobre, quelle ignonomie pour le peuple et la nation togolais avec une consitution personnelle faisant d'un criminel de sang en 2005 avec plus d'un millier de Togolais massacrés un glorieux !!!
Peuple Togolais, reveille-toi et finis avec cette dictature ethnico-clanique.
Voyez autour du criminel, qui sont les gens qui l'entourent si ce ne sont surtout ses freres d'ethnie qui activent la haine ethnique et massacrent leurs concitoyens ?
Appelons un chat un chat – le regime rpt-unir est un regime exclusivement ethnique fondé sur une armée clanique et de miliciens qui se vantent de massacres de leurs citoyens. Tout le monde le sait qu'apres des tueries, militaires, gendarmes, miliciens, policiens se vantent de leur bravoure. Quelle bassesse sur ses confreres, pourtant, pour eux c'est une gloire.
A l'heure de l'internet et des reseaux sociaux, nous devons mettre fin à ce regime – oui – nous devons y mettre fin. Une fois encore, il doit etre clair à tous les Togolais que Le regime rpt-unir est un cancer metastasé dans la gorge du peuple togolais dont il est temps de s'en debarrasser par une intervention chirurgicale tres saignante – pas besoin de prevoir des poches de sang pour transfusion.
Il est facile, tres facile, d'identifier la maison des militaires, policiers, gendarmes, miliciens qui otent sans etat d'ame la vie de leurs concitoyens - Il est tres facile d'identifier la maison des barons du système rpt-unir qui activent la haine tribale et encouragent les tueries, les massacrent de nos freres et sœurs, les arrestations et emprisonnements de nos freres et sœurs - Il est tres facile d'identifier les maisons de leurs nombreuses epouses – Il est tees facile de reperer les maisons de nombreuses maitresses du criminel schizophrene president dont une derriere l'aviation non loin de Togo 2000, une à Kegué un peu avant le pont où un on est en train de faire une voie en beton speciale jusque dans sa maison, une à Nukafu...
Il revient aux Togolais d'etablir une liste exhaustive des maisons des barons, officiers de l'armee, ministres, policiers, gendarmes, miliciens... de ce système inique genocidaire qui a erigé le gangsterisme et terrorisme d'Etat en art de gouverner un peuple.
Qu'a fait le peuple togolais, filles et fils, parents pour meriter cela d'une seule ethnie ?
Il est temps de finir avec ce regime. Toute tuerie quelque part par ce regime lors d'une quelconque manifestation doit etre une reponse du berger à la bergere. Des represailles identiques immediates sur les proches et familles des tueurs et criminels doivent etre appliquées... ils apprecieront combien il en coûte de tuer, massacrer les enfants et proches des autres.
Il faut cibler les francais aussi
La lutte doit connaitre une fin... Car cela a trop duré.

.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com