AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Présidentielle 2020 : « Santé du Peuple » propose une candidature unique neutre


Politique

iciLome | | 14 Commentaires |Imprimer

Pour ce qui paraît une stratégie, voire un plan B de l’opposition togolaise pour la présidentielle de 2020, le parti « Santé du peuple » rejoint la Coalition des 14 qui a récemment opté pour le choix d’une candidature unique. Dans cette même perspective, Dr Kouessan et les siens sont allés un peu plus loin en proposant aux opposants togolais de porter le choix sur un candidat unique apolitique ou neutre. Pourquoi un candidat unique apolitique en 2020 ?

Le parti politique « Santé du Peuple » est persuadé qu’il serait difficile aux opposants togolais de parvenir au simple choix d’un candidat unique qui représentera l’opposition à la présidentielle de 2020, eu égard aux divergences de vue et d’approche entre les partis.

Et, encore faut-il noter qu’il serait impossible qu’un regroupement ne comportant pas les principaux partis de l’opposition puisse venir à bout de ce régime. Ainsi « Santé du Peuple » propose le choix d’un candidat unique neutre, ne faisant partie d'aucune formation politique de l'opposition traditionnelle, tout en prenant soin d’établir un profil.

Il s’agira d’une personne « Jouissant d’une probité morale, ayant un riche carnet d’adresse, dont l’aménagement pour la cause défendue est connu, mais qui, publiquement, prend peu part au débat politique ». Dr Georges William Kouessan précise que le candidat doit être choisi dans les 5 mois au plus tard, en raison du fait qu’une élection comme la présidentielle de 2020 doit se préparer au moins 6 mois avant.

« Santé du Peuple » ajoute par ailleurs que cette personnalité qui aura la lourde tâche de porter le flambeau de toute l’opposition lors de la présidentielle de 2020 pourra être locale ou venue de la diaspora, et qu’il sera désignée et soutenue par tous les partis de la C14, ancienne formule et alliés.

Mais avant toute chose, les leaders de "Santé du Peuple" proposent qu’un travail de base soit effectué. Ils invitent à une participation active aux élections locales, ce qui permettrait selon eux de donner « une base à un développement harmonieux, de contrôler certaines communes et d’y limiter les velléités de fraudes du régime lors de la présidentielle de 2020 ».

Et ceci, à travers la mise en place d’une bonne vigilance électorale.

Nicolas



Autres titres
Mali Renforcement des capacités des Forces de sécurité: le Général Salif Traoré inaugure un nouveau Centre de secours à Niamana et un Peloton permanent de la Garde nationale à Kati 
Togo Elections locales partielles : Les résultats provisoires donnent la majorité des sièges au parti UNIR 
Togo Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi' 
Plus de nouvelles




 14   Danger 2020 | Jeudi, 23 Mai 2019
  Mon frère, merci pour ta proposition mais le problème togolais n est pas une question de personne car Faure n a jamais gagné les elections au Togo et tout le monde le sait y compris les gens d unir. Le problème est de comment faire faire pour que les vrais résultats des urnes soit ceux qui seront publiés, qu il n y est transparence à ces élections. N importe quel candidats que l opposition choisira, il gagnera. Cherchons plutôt la solution aux fraudes point fort du régime.

 13   Charles Talon | Jeudi, 23 Mai 2019
  Le Roi du TOGO Faure Gnassingbe et son armee ethnique de repression va toujours gagne les elections presidentielles le ROI de TOGO est entrain de prepare son Fils qui sera ministre de la defense apres les soi-disantes elections. Le Roi du TOGO Faure Gnassingbe doit etre remplacer par son Fils en 2039.

 12   Bolingo | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 11-Vilain
  Oh ! Et pourquoi depuis 50 ans ca traîne a venir ???
Si vous arretiez de réfléchir avec vos Q... et mettiez plutôt vos petites cervelles de moineau a profit, on y gagnerait tous.

 11   Vilain | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 10-Lucrece
  N' importe qui (même un fou de la rue de Lomé) peut battre Faure Gnassingbé aux urnes considérant que les élections sont justes et lucides. Point n' à besoin de présenter une candidature unique contre un voleur mais l' Homme le plus crédible pour prendre la place de Faure c' est notre grand vilain GNAROU de Sotoboua????????. Je ne fais que ma proposition et demande de support. Merci.

 10   Lucrece | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 6-Vilain
  Voulez- vous des idées pour battre Faure aux présidentielles de 2020? Aaah, non j'oubliais, je les garde car le paysage politique n'est pas encore propice pour une alternance expédiente au Togo.
Je préfère la démocrature de Faure à une alternance chaotique avec des leaders politiques surannés et snobs.

Du n'importe quoi.

 9   ABIDJAN | Mercredi, 22 Mai 2019
  Je me demande si ce Dr est mature pour comprendre ce qu'on appelle election a deux avec la nouvelle constitution a moins que Dr kouessan se mette toujours dans la peau de la c2002.
Laissez les gens respirer un peu avec vos conference de press qui sont devenu es journalière. Trouver autre chose a presenter.

 8   Vilain | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 5-Lucrece
  De toute les manières, moi je propose notre grand Vilain Gnarou pour affronter notre grand Faure. Les deux ne sont pas de la même qualité puisque l' un est un voleur national (ici notre grand Faure) tandis que l' autre participe très peu aux débats politiques mais laid physiquement. Ensuite, il n' est pas Gnassingbé ????????. Quel bonheur! Il nous suffit seulement de le maquiller et voilà le Togo a un Président jeune de Sotoboua !!!!???????? Que penses-tu, vilain!!!

 7   Habame | Mercredi, 22 Mai 2019
  Cher Dr Kouessan, je crois qu'il est soit trop tôt pour amener cette question sur la table ou bien même la question n'a plus sa raison d'être si on s'en tient à la logique des élection majoritaire à deux tours.
la question de rassemblement se traitera après et si d'aventure quelque fait coalition avec UNIR pour lui permettre de garder le pouvoir alors le peuple avisera.

Donc allons à l'essentiel , cette question me semble être un détail.

Merci

 6   Vilain | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 4-Issifou
  Tout ce que nous voulons c'est qu' il ne soit pas Gnassingbé et qu' il participe très peu aux débats politiques. Or, notre vilain GNAROU à toutes ces qualités. Il est laid mais on peut lui maquiller lorsqu'il sort pour représenter le peuple. Voilà le sens de ma proposition et soutien.

 5   Lucrece | Mercredi, 22 Mai 2019
  On parle d'élection présidentielle à 2 tours et vous suggérez encore la stratégie de candidature unique de l'opposition! Vraiment vous êtes pathétiques dans vos bêtises einh!
On dirait que certains sont là pour fourvoyer et dévoyer le peuple. À quoi servirait une candidature unique? D'ailleurs je perds mon temps, vous n'arrivez même pas à vous entendre sur le minimum, je ne sais par quel mécanisme vous allez parvenir à désigner un candidat unique. Pure diversion et vous cherchez déjà à planter le décor pour des querelles intestines funestes et inutiles.

 4   Issifou | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 1-Vilain
  Veux tu avec cette proposition que le site icilomé soit boycotté par ses principaux animateurs?

 3   IDEE BONNE | Mercredi, 22 Mai 2019
  C'est une très bonne proposition. Malheureusement le togolais n'aime pas les bonnes choses. On préfere continuer avec les vieilles habitudes Qui n'apporte pas l'alternance depuis 50ans.

 2   tedlesaint1 | Mercredi, 22 Mai 2019
  A quelques pas du 30 juin prochain, la date choisie par les autorités pour les joutes locales; au sein de l'opposition togolaise, c'est plutôt, l'élection présidentielle qui préoccupe un grand nombre d'acteurs. Pour le Parti national panafricain (PNP), les élections locales constitue un divertissement du régime en place pour un tant soit peu détourner les partis politiques de l'opposition de la lutte principale c'est-à-dire la présidentielle à venir. Les autres partis politiques de l'opposition togolaise ne le voient pas de la même façon. En ce qui concerne l'Alliance nationale pour le changement (ANC) et le reliquat de la C14, ces élections locales permettrons de mieux se préparer pour la grande échéance de la présidentielle en 2020. Il faut mettre en place une stratégie pour se donner les moyens pour parvenir en 2020 à l'alternance. Et pour la C14 ceci passe par une liste commune des partis de l'opposition et un candidat unique en 2020. Mais le vrai problème de l'opposition togolaise se trouve dans l'égo de ses dirigeants. Le choix de ce candidat unique sera difficile, voire impossible. Un candidat neutre? Nul n'ignore que pour avoir une chance, ce candidat unique doit faire l'unanimité autour de lui et d'être populaire et charismatique. Cet oiseau rare à bien voir sera difficile à trouver en un laps de temps ici ou ailleurs.

 1   Vilain | Mercredi, 22 Mai 2019
  Moi je propose Gnarou. Il participe peu aux débats politiques malgré son apparence physique laid. On peut lui pardonner sur cette dernière qualité.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com