AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Prof. David Dosseh : « Nous avons décidé de prendre nos responsabilités face à l’esclavage... »


Politique

iciLome | | 4 Commentaires |Imprimer

Les acteurs de la société civile togolaise ne comptent plus croiser les bras devant la restriction des libertés publiques à laquelle se livre le régime cinquantenaire de Faure Gnassingbé.

"> Video

Devant la presse mardi à Lomé, ces acteurs de défense des droits de l'Homme ont exprimé leur mécontentement par rapport comportement liberticide du pouvoir sur l'interdiction des manifestations publiques dans le pays.

Pour dénoncer ce gangstérisme d'Etat dont fait preuve le gouvernement togolais, une marche citoyenne, silencieuse et pacifique est prévue ce 1er juin à Lomé. Ladite marche chutera à la place de l'Indépendance.

Selon Prof. David Dosseh, cette manifestation est une façon pour la société civile de prendre ses responsabilités face à la situation d'esclavage que le régime RPT-UNIR tente d'installer au Togo.

"Cette marche citoyenne, silencieuse et pacifique se fera à travers des lieux symboliques, des lieux qui ont une histoire, des lieux qui marquent des périodes importantes dans la vie de notre nation. Et cette marche va chuter à la place de l'Indépendance", a fait savoir Prof. David Dosseh

L'acteur de la société civile invite tous les Togolais, épris de liberté et de justice, à se joindre à cette manifestation dont le but est de dénoncer l'attitude liberticide du régime de Faure Gnassingbé.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des communes 
Togo Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course 
Togo Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles 
Plus de nouvelles




 4   Trop C'est Trop | Mercredi, 22 Mai 2019
  C'est triste, mais le Togo tire lentement vers une guerre civile a l'allure ou vont les choses; et si ceci arriva, la France et la CEDEAO seront les 1er coupables. Quand Faure avoulegba a tue plus de 1000 togolais en 2005 pour arrive au pouvoir sur aide de la France et la CEDEAO dirige alors par le nigerian Obasandjo auquelle la France avait promis une place permanent au conseil de securite de l'ONU, c'est une chose. Mais quand ces meme institutions continuent de se moquer de la paisible population togolaise apre plus de 15 ans de misere, de tueries, de dilapidation des biens publique sous ce vaux rien mitomane Faure, c'est pousse la paisible population togolaise a l'extreme. Tout homme finit toujours par reagir sous les fardeaux de l'oppression. La question a pose est quand est-ce que cette paisible peuple togolaise va atteindre de ras-le bol pour reagir.

 3   Kozah Nostra | Mercredi, 22 Mai 2019
  Réponse à 1-Diable
  Et la statue de ce démon i.gnare d'Etienne Eyadema (alias GNASSINGBE Eyadema) est où encore??? 2020, C'EST LE TERMINUS POUR LES ANALPHABÈTES GNASSINGBE ET LEUR MAFIA PILLEUSE, DIABOLIQUE, SATANIQUE, MALÉFIQUE ET SADIQUE DES MAN.GEURS DE CHI.EN (Kozah Nostra) dirigée par l'énergumène ta.ré Faure Avéléléléble GNASSINGBE!!!

 2   Clement GAVI | Mercredi, 22 Mai 2019
  Prof. David Dosseh : « Nous avons décidé de prendre nos responsabilités face à l'esclavage... »

Il faut résister et il faut être prêts à assumer les conséquences. Il ne faut surtout pas avoir peur de ces terroristes, ces pires ennemis de l'humanité.

Il faut refuser ce terrorisme.

 1   Diable | Mercredi, 22 Mai 2019
  Il faut que la marche passe aussi à côté du statut de l' Homme le plus violent de la terre de nos aïeux, j'ai nommé le général Étienne Yadéma avec pour nom volé (Gnassingbé) pour compléter son identité. Merci.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com