AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Pasteur Bavon : « Les prochains élus locaux risquent de rouler pour le régime »


Politique

iciLome | | 1 Commentaires |Imprimer

Les élections locales approchent à grands pas, et nombreux sont les candidats qui se préparent activement pour y prendre part. Mais certains observateurs affichent une position pessimiste par rapport à ce scrutin dont le processus depuis le début, est vicié.

Après Nicolas Lawson du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Tikpi Atchadam du Parti National Panafricain (PNP), c'est au tour de Pasteur Johannes Bavon du Front des Architectes pour le République (FAR) de déclarer que les prochaines élections locales sont un piège, un traquenard du régime dont l'objectif est de parvenir à une décentralisation propre à la dictature. Un moyen pour se renforcer depuis la base.

A en croire l'homme de Dieu, les prochaines locales ne favoriseront pas un développement à la base, puisque les maires existent depuis des décennies au Togo, et ces maires qui étaient des vassaux du pouvoir travaillent en symbiose avec le régime pour ne pas permettre le développement de leur communauté. Ce n'est pas maintenant qu'il y aura des maires de l'opposition que la donne va changer.

"Si ce développement à la base n'a pas été réalisé avant, ce n'est pas maintenant qu'il y aura des maires de l'opposition que cela deviendra une réalité. Il ne faut pas qu'on nous trompe", a souligné le Secrétaire général du FAR.

Selon Pasteur Bavon, contrairement à ce que pensent bon nombre des Togolais, les élus locaux n'ont aucune autonomie vis-à-vis du pouvoir central.

"Les gens pensent que quand ils vont gagner des communes, le pouvoir ne va plus les empêcher de faire des manifestations. Corrigeons rapidement cette erreur dans la mesure où le maire n'est pas une autorité locale ayant une autonomie absolue. Nous ne sommes pas dans un état fédéral ou dans un état régional. Les gens doivent se désillusionner rapidement parce qu'être maire ne signifie pas d'avoir une autonomie et l'autorité sur sa localité. Un maire n'est qu'un représentant, un mandataire de la collectivité territoriale. Le maire est sous l'autorité du préfet qui est le représentant du pouvoir étatique. En cela, le préfet est capable d'annuler une décision du maire. La situation est compliquée. Il y a beaucoup de paramètres que les gens ne veulent même pas comprendre. Et les responsables politiques ne cherchent pas à expliquer au peuple, parce qu'ils savent bien qu'un peuple ignorant est facile à manipuler", a-t-il regretté.

Pour lui, tout ceux qui seront élus lors des prochaines élections locales risquent de rouler pour le régime sans le savoir. Parce que quand le pouvoir central prend les décisions, ce sont les maires et les préfets qui les exécutent dans les localités.

"Que les politiciens ne trompent pas les gens dans cette affaire d'élection locale. Il est impossible de passer par le chemin municipal pour atteindre l'alternance politique au sommet de l'Etat", a-t-il conclu.

Godfrey Akpa



Autres titres
Togo Les Togolais de New York disent « NON » au 4e mandat de Faure Gnassingbé 
Togo La CDPA exige la libération de Folly Satchivi et les autres prisonniers politiques 
Togo Avant la prise de fonction des nouveaux maires, les délégations spéciales sommées de rendre compte 
Plus de nouvelles




 1   Charles Talon | Dimanche, 26 Mai 2019
  Les caracteriques du regime colon de la famille Eydema
1- Une armee ethnique et une Force de Securite ethnique. 2- L'etat major Tribale les officiers militaires sont tous du Nord le Chef d'etat major le Beau frere du President le Directeur de la police est l'oncle materiaire du president
3- Le chef de file a peur finalement il est devenu le complice de la colonsiation un Chef de Canton. 4- Le peuple doit exige la retraite des anciens premiers ministres Chef des partis politiques sur la scene politique ils sont une partie de la colonsiation. 5- L'administration colon du Togo est tribale le chauffeur de Faure Eydema a ete nommer prefet. 6- Pour decolonisation du TOGO en 2020 est la NON candidature du Roi Faure Gnassingbe le plus anciens presidents de la sous-region de l'afrique de l'ouest. 7- Le peuple Togolais doit accepter que sa liberation totale soite conduite par le leader de PNP le seule leaders qui beaucoup de soutien au sein de l'armee ethnique. 8- Les soidisantes elections locales une maniere d'etre visible postivement sur le plan Internationale une publicite dictatoriale caractersier par la fraude et la violence et toujours accompagne par Jean Pierre Fabre et ses lieutenants C'est vraiment pitoyable pour l'opposition togolaise. 9- La societe civile les organsiation syndicales publiques et prives doivent etre associer a la lutte de la liberation.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com