AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Locales 2019: La C14 rejoint l'ANC et condamne le comportement de la Cour Suprême


Politique

iciLome | | 14 Commentaires |Imprimer

Devant la presse ce jeudi à Lomé, les leaders de la Coalition des 14 ont dénoncé le comportement de la Cour Suprême dans l'affaire d'invalidation des listes des candidats comptant pour les prochaines élections locales.

Après les responsables de l'Alliance nationale pour changement (ANC), c'est au tour de ceux de la coalition des 14 de dénoncer le comportement de la Chambre Administrative de la Cour Suprême qui, pour des petites erreurs, a procédé à l'annulation pure et simple de 12 de leurs listes.

« Pour ces élections locales, nous avons pu déposer des listes harmonisées dans 84 communes sur toute l'étendue territoire national. Mais en s'attribuant une compétence que le code électoral ne lui a pas confiée, la Chambre Administrative de la Cour Suprême du Togo a invalidé 12 de nos listes, parfois pour de petites erreurs de non signature de la déclaration de candidature, erreurs qui peuvent en réalité être rapidement corrigées », lit-on dans la déclaration liminaire de la Coalition des 14.

A en croire Mme Adjamagbo-Johnson et ses collaborateurs, tous les recours initiés contre ces invalidations ont été tous rejetés. Et pourtant au même moment, certaines listes concurrentes se trouvant dans les mêmes situations d'erreurs ont été repêchées. Pour ces leaders, cette « partialité » de la Cour est de nature à entacher gravement la crédibilité des élections en préparation.

Ce qui étonne également les responsables de la coalition, c'est le fait que certaines listes UNIR invalidées et dont les recours ont été également rejetées par la Cour, continuent d'être dans le processus électoral. C'est le cas notamment des listes UNIR dans Oti Sud 1 et dans Vo 4. Celle de Vo 4 a été même autorisée à payer la caution et à participer au tirage au sort pour la confection du bulletin de vote. Bien que cette liste ait été invalidée.

La Coalition des 14 qui sera néanmoins présente dans 72 communes répandues sur toute l'étendue du territoire national, interpelle le ministère de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour faire arrêter cette « pagaille » et donner un minimum de crédibilité à ces élections locales.

Pour la C14, avec ces élections locales, une étape importante vers l'alternance en 2020 sera franchie avec le remplacement des délégations spéciales à la solde du régime par les élus du peuple acquis à la démocratie et à la bonne gouvernance. Par conséquent, elle invite les Togolais à voter massivement ses listes ce 30 juin 2019.

Godfrey Akpa




Autres titres
Togo Oulimata Sarr souhaite « une masse critique de femmes députés » 
Côte D'Ivoire Lutte contre la Pauvreté : La Ministre Mariatou Koné évoque les avancées du Swedd à New York 
Bénin Conférence des Ministres de la culture des pays membres de la CEDEAO: le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’ordre du jour 
Plus de nouvelles




 14   Lomé | Vendredi, 14 Juin 2019
  Dzitri est le Chef Mina Ewé qui a créé la ville de Lomé

 13   Lomé | Vendredi, 14 Juin 2019
  Dzitri est le Chef Mina Ewe qui a crée la ville de Lomé

 12   Amélé | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 11-Anehovidjidji
  Moi j'ai la réponse à ta question, cher ami.
Ca signifie qu'ils sont morts et enterrés depuis longtemps. Et que sans eux, le Togo avance plus vite, avec le taux de chômage le plus bas de la sous région.

Voici ma prière : oh Dieu, débarrasse nous des esprits maléfiques qui minent la paix au Togo. Éloigne ces cupides illettrés d'opposants, de la terre de aïeux . Amen !!!

 11   Anehovidjidji | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 9-Clement GAVI
  Des fainéants qui parlent de " petites erreurs ".
Vous croyez que les gens s'amusent dans les bureaux a la cour suprême, comme vous avez passé 50 ans à amuser la galerie ????
J'ai vraiment honte et pitié de cette soit disant opposition, qui se voit aujourd'hui boycotter par la communauté internationale.

Toutes ces grandes rencontres internationales tenues au Togo, toute cette grande considération qu'on accorde au président à Londres, USA...ca signifie quoi pour vous ????


 10   B. Adjamagbalo | Vendredi, 14 Juin 2019
  Des éternels loosers disent quoi encore maannn?
C'est votre incompétence politique avancée qui se traduit par des "petites erreurs ".
Mais dans tous les cas, si la cour suprême ne vous convient pas, boycottez la un point c'est tout.

 9   Clement GAVI | Vendredi, 14 Juin 2019
  Dans une dictature qui terrorise le peuple depuis plus de cinq decennies, la justice n'est qu'un mirage. Il ne faut donc pas s'etonner du comportement de cette officine du regime terroriste.

L'arbitraire, la violence sont ces principes qui determine un regime dictatorial.

 8   Fernando garcia | Vendredi, 14 Juin 2019
  "pour des petites erreurs, a procédé à l'annulation pure et simple de 12 de leurs listes"

Ah bon, ils commettent aussi des petites ERREURS????????.
Nous n'avons que des PARASITES au Togo. Comme ils n'ont plus de boulot, ils courent derriere les locales pour avoir un salaire chaque mois. Malheureusement pour certains le chomage va continuer encore 5 ans.

 7   Hulot | Jeudi, 13 Juin 2019
  Des pagailleurs nom limite. Vous êtes tous complices de ce qui se passe. Vous fêtes toujours le jeu de ce pouvoir dictatorial. Vous allez paye ça un a un avec le temps. Le peuple vous observe. Des idiots comme ça. Dégagez!!!

 6   Hummmm | Jeudi, 13 Juin 2019
  avec l' ex-chef de file c' est aprés les élections que nous entendions "on m' a volééé'!!!"
Mais avec la C14 et Adzama le cri vient avant les élections " on nous volera coûte que coûte..."

 5   TOTO | Jeudi, 13 Juin 2019
  ''...........................certaines listes UNIR invalidées et dont les recours ont été également rejetées par la Cour, continuent d'être dans le processus électoral.......................''

hum! c'est vraiment la pagaille

 4   Fernando garcia | Jeudi, 13 Juin 2019
  Ah, ah. Pourquoi n'est pas BOYCOTTER comme ce fut aux legislatives. Vous etes bien diplomes en cette connerie. Meme les enfants de 5 ans comprennent mieu que ces MOUTONS.
Pourquoi perdre le temps et l'energie dans des conferences qui ne vous apporterons rien. Le gouvernement va meme vous payer 30 millions chacun pour BOYCOTTER.
Si le processus ne vous plait pas, faites vos valises et prenez vos PASSPORTS d'origine Beninois, Ghanian ou Libanais et deguerpiez. Le gouvernement va organiser un RAPPATRIEMENT special pour vous. Pour ce qui ne connaissent pas leur origine, ils peuvent choisir la Somali NO MANS LAND.

 3   tedlesaint1 | Jeudi, 13 Juin 2019
  On dit que le diable se trouve dans les détails. Le reliquat de la C14 parle de petites erreurs, ce ne sont pas eux qui disent souvent que dans un processus, il ne doit pas avoir de petits problèmes. Une erreur grande ou petite, reste une erreur et à bien voir la Cour suprême a fait son boulot, il faut rappeler qu'il y plus de trois décennies que le Togo n'a plus organisé les élections locales. Le travail en ce qui concerne les élections législatives n'est pas le même que pour les locales au niveau des institutions comme la Ceni et la Cour Suprême, il faille qu'on puisse revoir les choses concernant les élections locales à venir.

 2   GNAROU | Jeudi, 13 Juin 2019
  On dirait des enfants !!
Il ne fallait pas faire des erreurs .

De vrais idiots .

GNAROU le fils de SOTOUBOUA


 1   ogun | Jeudi, 13 Juin 2019
  Bonjour,

Linvalidation de ces listes......hummmmmm, moi ca me rappelle ce qui s'est passse recemment au Benin concernant la non delivrance des certificats de je ne sais quoi.... pour mettre l'opposition beninoise a la touche des legislatives.....
Ah l'Afrique!!!! toujours au dernier rang....
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com