AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Locales 2019: La C14 rejoint l'ANC et condamne le comportement de la Cour Suprême


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Devant la presse ce jeudi à Lomé, les leaders de la Coalition des 14 ont dénoncé le comportement de la Cour Suprême dans l'affaire d'invalidation des listes des candidats comptant pour les prochaines élections locales.

Après les responsables de l'Alliance nationale pour changement (ANC), c'est au tour de ceux de la coalition des 14 de dénoncer le comportement de la Chambre Administrative de la Cour Suprême qui, pour des petites erreurs, a procédé à l'annulation pure et simple de 12 de leurs listes.

« Pour ces élections locales, nous avons pu déposer des listes harmonisées dans 84 communes sur toute l'étendue territoire national. Mais en s'attribuant une compétence que le code électoral ne lui a pas confiée, la Chambre Administrative de la Cour Suprême du Togo a invalidé 12 de nos listes, parfois pour de petites erreurs de non signature de la déclaration de candidature, erreurs qui peuvent en réalité être rapidement corrigées », lit-on dans la déclaration liminaire de la Coalition des 14.

A en croire Mme Adjamagbo-Johnson et ses collaborateurs, tous les recours initiés contre ces invalidations ont été tous rejetés. Et pourtant au même moment, certaines listes concurrentes se trouvant dans les mêmes situations d'erreurs ont été repêchées. Pour ces leaders, cette « partialité » de la Cour est de nature à entacher gravement la crédibilité des élections en préparation.

Ce qui étonne également les responsables de la coalition, c'est le fait que certaines listes UNIR invalidées et dont les recours ont été également rejetées par la Cour, continuent d'être dans le processus électoral. C'est le cas notamment des listes UNIR dans Oti Sud 1 et dans Vo 4. Celle de Vo 4 a été même autorisée à payer la caution et à participer au tirage au sort pour la confection du bulletin de vote. Bien que cette liste ait été invalidée.

La Coalition des 14 qui sera néanmoins présente dans 72 communes répandues sur toute l'étendue du territoire national, interpelle le ministère de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour faire arrêter cette « pagaille » et donner un minimum de crédibilité à ces élections locales.

Pour la C14, avec ces élections locales, une étape importante vers l'alternance en 2020 sera franchie avec le remplacement des délégations spéciales à la solde du régime par les élus du peuple acquis à la démocratie et à la bonne gouvernance. Par conséquent, elle invite les Togolais à voter massivement ses listes ce 30 juin 2019.

Godfrey Akpa




Autres titres
Burkina-Faso L'obtention du passeport désormais possible à Bobo-Dioulasso 
Togo Mgr Kpodzro dans le collimateur du pouvoir 
Togo Interview/Dr Gnagnon revient sur son retrait des FDR 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com