AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Faure Gnassingbé : « Le forum Togo-UE est une occasion privilégiée d’apprécier davantage nos potentialités et de traduire les opportunités en contrats et mieux en projets »


Economie et Finances

AfreePress | | 7 Commentaires |Imprimer

Le 1er Forum économique Togo-UE a officiellement démarré jeudi 13 juin 2019 à Lomé. C’était à travers une cérémonie officielle présidée par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé en présence du Vice-Président de la Commission européenne, Jyrki Katainen.

Dédié à la mobilisation des investisseurs dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022), ce forum va réunir durant deux jours, plus de 600 participants dont environ 200 représentants de sociétés de 28 pays de l’UE.

Dans son discours d’ouverture, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a rappelé les principaux objectifs poursuivis par ce forum. Il s’agit, a-t-il dit, de converger toutes les énergies afin d’ouvrir la voie au développement et à l’épanouissement mutuel.

« Ce premier forum économique Togo-Union européenne qui nous rassemble est une occasion supplémentaire de nous féliciter de la qualité de notre partenariat. Le rendez-vous de ce jour apparaît en toute hypothèse comme une heureuse réminiscence, au regard de la place privilégiée que tient Lomé notre capitale dans la relation de coopération entre l’Europe et nos États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il est la meilleure traduction de la convergence des points de vues entre la Commission européenne et le gouvernement togolais, sur la nécessité de consolider nos liens, en œuvrant ensemble à promouvoir davantage l’investissement et la création d’emplois, en vue de soutenir la croissance », a-t-il souligné.

Pour le Président de la République, la solidarité entre l’Europe et le Togo sera au cœur des échanges durant ces deux jours d'échanges avec pour objectif, la réalisation du PND du Togo à l’horizon 2022.

« À travers la mise en œuvre du plan national de développement (PND 2018-2022), nous visons une profonde transformation économique en vue d'accélérer la croissance et promouvoir un développement inclusif », a-t-il rappelé.

« Depuis quelques années, nous avons eu recours à l’investissement public pour répondre à nos objectifs de modernisation de l’économie, avec un accent mis sur la réhabilitation de nos infrastructures. Cela a produit -dans une mesure appréciable- l’effet escompté, en nous permettant de maintenir un taux de croissance stable. Désormais, avec le PND, nous voulons faire plus et mieux, en nous tournant vers le secteur privé dont les leviers restent plus efficaces pour soutenir le développement des secteurs porteurs. Les présentes assises sont donc une occasion privilégiée d’apprécier davantage nos potentialités et de traduire les opportunités en contrats et en projets », a laissé entendre le Président togolais.

La mise en œuvre du PND, a-t-il poursuivi, permettra au pays de prendre une part importante dans l’avènement du libre-échange aux plans régional et continental.

Le financent du PND, nécessitera plus de 8 milliards d’euros (4.622 milliards de FCFA). Les 65% de ce financement global sont attendus au niveau du secteur privé.

A noter que le premier panel au cours de ce forum, axé sur les questions de développement en Afrique, a été animé par Prof Carlos Lopes, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique des NationsUnies, Aliko Dangote, PDG du groupe DANGOTE et Étienne GIROS, Président de l’EBCAM et Président délégué du Conseil français des Investissement Afrique.

Raphaël A.



Autres titres
Togo La foire « Village Evala » se poursuit à la Maison des jeunes de Kara 
Togo La CCIT, garante des PME-PMI 
Mali 248 millions $ de la Banque mondiale pour la gouvernance, la résilience climatique, l’électricité et les mines 
Plus de nouvelles




 7   Diable | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 6-Lucrece
  Tu peux deviner où je suis mais tu ne connais rien de moi en moins que je ne me dévoile à toi. Bonne nuit ??

 6   Lucrece | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 5-Diable
  Vous lisez les postings de vos adversaires politiques sans faire l'exégèse de leurs textes?
Je ne connais pas Gnarou physiquement, mais en le lisant pendant plus d'un an, je puis dire sans le moindre doute qu' il a un pouvoir de décision dans le sérail du pouvoir.
Même toi, je sais qui tu es , où tu habites(pays) en te lisant.
Conclusion, ne prenez pas tout le monde sur ce site comme des pantins qui n'ont rien à faire, prenez les gens au sérieux quand vous les lisez.

 5   Diable | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 4-Lucrece
  Hi Lucrece,

Je t' ai adressé un droit de réponse mais ils m'ont censuré parce que j' étais dur avec Gnarou en apprenant qui il est (en te lisant).
Vraiment, c'est très intéressant de connaître cet individu lugubre. Je comprends maintenant pourquoi il passe son temps sur ce site. Maintenant, dis-moi pourquoi tu aboies désespérément ici en faisant appel à cet homme? Si tout le Togo n' est pas écouté, crois-tu que ceux sont tes gesticulations qui feront changer Lomé2? Du courage et fais-moi un signe si tu trouves de positivité dans ta quête. N' essaye pas surtout de me relativiser car je ne baisserai pas mes bras. Merci ??

 4   Lucrece | Vendredi, 14 Juin 2019
  Réponse à 2-THINK TWICE
  L'Alternance au sommet de l'Etat n'est pas synonyme de développement et l'on n'a pas forcément besoin d'être au pouvoir pour initier des projets de développement pour son pays. Sans faire le plaidoyer du statut quo, le Togo n'a rien à envier au Burkina, Mali, sierra Leone, Bénin, Niger.....
Je dis toujours à mon cher Gnarou de tout faire pour desembourgeoiser l'Etat togolais car le train de vie de ceux qui ont une responsabilité politique suscite des envies démesurément chez ceux qui ne sont pas au pouvoir. On croit naïvement à tort ou à raison que c'est seulement en étant au pouvoir que l'on peut faire sa vie!
Le service public est et doit être un sacerdoce, donc je prie ceux qui ont le pouvoir de décision surtout son Excellence Faure Gnassingbe de réduire le train de vie de la présidence, des ministres, des députés, etc. et contrôler avec une main de fer la lutte contre la corruption.

 3   Clement GAVI | Vendredi, 14 Juin 2019
  Dans certains pays Europeen, cette sanglante dictature qui terrorise le peuple Togolais au Togo, a les moyens de faire de meme par le biais de certains Europeens. Je ne crois absolument que c'est l'Europe noble, humaine qui est representee au Togo. C'est de cette Europe humaine dont les peuples ont besoin en Afrique.

 2   THINK TWICE | Vendredi, 14 Juin 2019
  Cette attitude de "I don't care" n'amenera pas les investisseurs au togo. Il faut apaiser le climat social dans le pays sinon tout ceci ne servira à rien!! Un investisseur ne met pas son argent dans un environnement vicié et semé d'incertitude... le togo est structurellement en crise. Tout ceci n'est que faux-fuyant devant le probleme reel...
ALTERNANCE POLITIQUE - 57 YEARS ARE ENOUGH FOR SOMEONE ELSE TO COME AND TRY...

 1   Diable | Vendredi, 14 Juin 2019
  On leur souhaite bon investissement au Togo.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com