AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC


Société


Lorsqu’une seule famille gère un pays depuis 52 ans, avec son lot de violations systématiques de droits de l’Homme, de restrictions des libertés, de refus manifeste de la démocratie, de grande corruption, d’élections truquées sur fond de massacres, d’impunité, il est très difficile de le vendre à l’extérieur, même si l’on a recours à des sorciers blancs comme Tony Blair, Dominique Strauss-Kahn, Carlos Lopez, etc. C’est le difficile exercice auquel Faure Gnassingbé et son bataclan se sont livrés à Londres.

En effet, depuis quelques mois, le PND est devenu une occasion pour Faure Gnassingbé de multiplier les voyages à travers le monde, à la recherche d’hypothétiques investisseurs. C’est ainsi qu’il a déposé ses valises à Londres. Le communiqué officiel dit ceci : « Président à Londres sur invitation de la prestigieuse Chatham House, le chef de l’Etat Faure a mis à profit la durée de son séjour pour accentuer les opérations de charme dans la recherche d’investisseurs crédibles pour la réussite du PND, mais également abordé des questions sécuritaires et signé des accords ».

Le communiqué, comme il fallait s’y attendre, a fait l’impasse sur l’intermédiaire de ce business qui n’est autre que l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair qui s’est mis, depuis quelques années, au service de certaines dictatures en Afrique. Ainsi donc Faure Gnassingbé, accompagné d’une forte délégation, a passé 3 jours à Londres, vendant notre «beau pays» dirigé par une seule famille depuis 52 ans à des investisseurs. Le communiqué final ne nous renseigne pas sur les accords signés, à moins qu’ils soient dans l’ordre du secret défense.

Dans une salle à moitié occupée par la délégation togolaise, Faure Gnassingbé et ceux qui l’accompagnent dans cette villégiature ont tenté par tous les moyens de convaincre la poignée d’invités qui s’est déplacée qu’ils sont à la tête d’un pays normal. C’est très difficile, à l’heure où l’Internet a réduit le monde en un village planétaire, de vendre un pays perpétuellement en crise à des investisseurs. Avant même de se rendre dans cette salle, ces derniers se sont déjà renseignés sur le pays, ses institutions, son fonctionnement, sa vie politique sur Internet.

Ainsi donc Faure Gnassingbé a plaidé pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest devant des invités à Londres pendant que dans son pays, le régime se sert de l’armée pour terroriser les populations ; de la justice pour régler les comptes aux adversaires politiques; des autres moyens de coercition pour détruire ou affaiblir les opérateurs économiques qui ne sont pas de son bord politique.

Comment peut-on assurer la sécurité régionale pendant que son propre pays baigne dans la terreur ? Comment peut-on assurer la sécurité régionale pendant que dans son propre pays, ce sont les braqueurs qui font la loi de jour comme de nuit, et parfois en opérant dans des zones stratégiques comme à l’aéroport ? Il a été aussi vanté à Londres la qualité des infrastructures au Togo. Reste à savoir s’il en existe vraiment, et de qualité. La nationale N°1 qui dessert le sahel est dans un piteux état pendant que dans les autres pays, les chefs d’Etat visionnaires construisent des autoroutes ou réhabilitent les voies ferrées. Ceux qui ont l’habitude d’emprunter la route Lomé-Cinkassé savent dans quel état par endroits se trouve ce tronçon, tout comme la côtière, celle qui relie le Togo à son voisin de l’Est.

Lors d’un voyage, Faure Gnassingbé avait déclaré au micro de Deutsche Welle que le problème de l’inondation dans la capitale est définitivement réglé. A chaque fois que les habitants de la capitale et ceux de la banlieue ont les pieds dans l’eau, ils ressuscitent la vidéo de cette intervention pour se moquer de son auteur. Le clou de cette villégiature est l’interview accordée à la BBC où plusieurs sujets ont été abordés. Nous n’en retiendrons que la réponse donnée par Faure Gnassingbé sur les interdictions des manifestations publiques. « Depuis 2017, les gens manifestent de façon abondante (sic), mais je ne saurai toléré des manifestations avec les armes de guerre. Cela n’est tolérer nulle part ».

Cette déclaration est surréaliste et ne rime à rien en dehors de la volonté de présenter ses adversaires politiques, comme des gens violents voire des anarchistes. Piqué au vif par la question des interdictions des manifestions qui sont de plus en plus préoccupantes dans le pays, Faure Gnassingbé n’a trouvé que cet argument, et ce faisant, sans le savoir, il présente son pays comme une zone de non droit où les civils disposent des armes de guerre. Un argument contre-productif en somme. Revenons à la réalité. A moins que certains ne vivent pas au Togo ou sont notoirement de mauvaise foi, il est de notoriété publique que ce sont les militaires qui font usage des armes de guerre, des matraques, des gourdins, des chars pour réprimer les manifestations pacifiques au Togo.

Est-ce que ce sont les civils avec les armes de guerre qui tirent sur les enfants de 11 ans à Agoè ? La vidéo du chef d’Etat-major avec un fusil à lunette en train de tirer sur les manifestants, comme dans un tour de safari, est toujours sur la toile. Sont-ce les civils qui sont responsables des massacres de 2005 jusqu’à ce jour ? Si les civils au Togo avaient des armes de guerre, avec le rejet massif du régime, le pays aurait déjà sombré dans le chaos. Voilà les arguments qui sont souvent servis à l’extérieur ou auprès des partenaires pour diaboliser l’opposition. C’est bien triste que ce soit Faure Gnassingbé lui-même qui en fasse sa ligne de défense dans une interview.

Tout compte fait, le séjour de Londres avec tout ce bataclan n’aura servi à rien du tout. C’est une villégiature de plus avec les millions du contribuable, surtout lorsqu’on y ajoute les factures de Tony Blair et Carlos Lopez. Depuis le lancement du PND, les fonds engloutis dans les voyages onéreux, les lobbyings infructueux ou les conférences sans lendemain comme celui de Londres auraient pu servir à réaliser des forages d’eau, à construire des salles de classes et des unités de santé, à doter les dispensaires de produits de base pour soigner les populations.



Autres titres
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente la victoire de l’Algérie à la CAN 2019 
Côte D'Ivoire Fatou Bensouda en vedette à la Une des journaux ivoiriens 
Maroc Economie, diplomatie, social et sport au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Plus de nouvelles




 18   Big | Mardi, 18 Juin 2019
  Dechainons nous les uns sur les autres, le blanc nous a donné gratuitement sa langue pour ça

 17   Big | Mardi, 18 Juin 2019
  Dechainons nous les uns sur les autres, le blanc nous a donné gratuitement sa langue pour ça

 16   GNAROU | Mardi, 18 Juin 2019
  Réponse à 14-Abladjo
  Figé dans le temps comme tous les autres villages du Togo depuis que vous nous faites avaler les derives d'une democratie mal maitrisée venue d'europe !!

Tu a s raison ! Rien ne bouge au Togo depuis 1990 !

Bon aumoins la paix regne chez moi !

Je viendrai bientôt au pouvoir dans ce pays .
Premiere decision : dissolution de tous les partis politiques et retour au parti unique !!

La DEMOCRATIE dans un seul parti politique est possible !!

 15   Abawere | Lundi, 17 Juin 2019
  Réponse à 11-GNAROU
  Gnarou le journaliste de la radio des milles collines tu es bizarre, donneras tu ta fille a un violeur ?si oui tu peux rentrer dans un centre psychiatrique. Comment veux tu qu un peuple qui souffre qui est permanent molesté applausse ceux qui les tuent ?

 14   Abladjo | Lundi, 17 Juin 2019
 
Mon Abladjo a traversé Sotouboua y a quelques mois, c'est un village figé dans le temps. Les meme poussieres d'il y a 30 ans sont toujours la. A part certains immeubles de parvenus du régime qui ont poussé comme de la plaie, il n y a rien.

Alors ce Gnarou n a qu'a se calmer. Chez lui c'est le trou de l'enfer. Blitta est mieux.

Au fait Sotouboua est au centre et non au nord. Alors que Gnarou arretes de se prendre pour un mec du nord.


 13   kaka | Lundi, 17 Juin 2019
  Réponse à 11-GNAROU
 
Le Togo ne commence pas en 1990. A chaque qu'on parle tu sors ton torchon de réflexion pour justifier la bêtise humaine.

Je ne te comprends pas dans tes démarches de défendre un régime aussi moribond. Oui je sais tu dois manger et c'est travail que tu fais. Mais de grâce. Lave-toi bien ton visage. Même si les opposants font des erreurs, notre pays est gravement malade et le PND ne peut pas descendre la température. Tu es des fois trop collé à ton gain lié à ce travail que tu fais pour le régime. Ce qui t'éloigne inexorablement du bon sens à l'état primaire.

Faure ne peut plus rien apporter à ce pays. Apres 15 ans il n'a plus rien à cirer C 'est fini. Es-tu content de ton Soutouboua? Du Nord en général, comment c est sale? Et tu défends quoi au juste. Incroyable destin d'un zozo.

 12   agat | Lundi, 17 Juin 2019
  Réponse à 11-GNAROU
  tu as raison en partie. le fond est que les gens disons les allemands ont compris que lopposition ne cherche que les billets frais . in a vu edem kodjo . agboyibo . .. a la primature et meme le gil hmmm diable.

 11   GNAROU | Lundi, 17 Juin 2019
  Réponse à 9-fantasmagoric
  L'internationale est de moins en moins credule et receptif à leur idiologie sucidaires et DESTRUCTRICE.

L'Allemagne etait le pays le plus engagé derriere l'opposition dans les années 1990.
Aujourdhui, aucun officiel allemand n'est disposé à recevoir ne serait-ce que leur ancien chef de file de l'opposition.
L'Allemagne a compris le danger que nous profile l'opposition togolaise à l'horizon ....
Il faut eviter un RWANDA bis !
Tout le dispositif pour reediter le drame etait mis en place .
Les radios mille collines comme ce site ont largement participé au plan diabolique contre notre patrie !!

Je me demande s'ils font un examen du parcours depuis 1990 ?? Quel bilan politique dressent-ils?
Qu'est-ce que le peuple a gagné depuis 1990 ??

30 d'une lutte pour une pseudodemocratie alors que derriere se mene un combat pour le pouvoir . Une lutte tribale qu'ils ont à peine le courage de designer comme telle !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.



 10   Fernando garcia | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 2-Clement GAVI
  Chuannn!????????????
Des "JOURNAUXLISTES" qui ecrivent pour supporter des opposants sans cerveau, meme IQ -5 et la seule chose qui les distingue des uns aux autres c'est leurs COSTUMES.
Toute votre idiologie est programmee pour detruire l'avenir de ce petit pays. Vous etes plus diabolique que le SATAN et c'est pourquoi vous trainez vos DJIMAKPLAS a Be Kpota depuis 30 ans. Vous avez seulement contribue a rendre miserable la vie des togolais et a renforcer la longevite des Gnassingbes aux pouvoir.
Si non comment des humans avec un faux pretre Kpodzro iront jusqu'a soutenir une greve generale illimitee qui avait fait plus d'un million de cadavres.
Vous pouvez changer vos COSTUMES mais sachez bien que le Togolais n'oublie jamais vos visionomies. ISHAAN ALLAH.



 9   fantasmagoric | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  Cher GNAROU,

L'intelligence a quitté le Togo depuis un moment. Vos compatriotes planqués à l'étranger vont se battre bec/ongle pour que le PND salué par des techniciens internationaux échoue. De toute façon le degré de leur patriotisme est connu depuis la grève illimitée de 92. Nous connaissons les conséquences jusqu'à ce jour.

Le Togo revient de très loin. Les P.I.G.S.en Europe qui ont subi les affres des subprimes de 2008 c'est maintenant qu'ils commencent à voir le bout du tunnel.

Tous les chefs d'Etat du monde trouve un moyen de faire la promotion de leur pays. À présent le pays est noté par des institutions internationales, c'est dire le chemin parcouru malgré les embûches. Figurez-vous qu'il n'y a pas longtemps les opposants et le gouvernement togolais faisaient jeu égal à Bruxelles, les premiers demandant un embargo total sur le pays.

Ça continue d'une autre manière, mais l'International est moins crédule.

Cordialement !

 8   Anehovidjidji | Dimanche, 16 Juin 2019
  Ici Lomé, dit a tes opposants là que le train de bawara vous attend en 2030. Faure est très loin de vous maintenant.
Avec lui au moins on est sûr d'avancer

 7   Noni | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  Votre heure sonnera un jour ou l'autre !

Honte à vous de faire le tour du monde avec votre fameux PND sur la tête, un PND qui n'intéresse personne!
Par l'entremise de Blair, on vous a trouvé un petit coin à Londres pour égayer une audience composée exclusivement de curieux et de la délégation Togolaise.

Quand Tidjane Thiam, l'actuel CEO de Crédit Suisse, se déplace, c'est la Crème de la Crème de la City qui se bouscule pour l'écouter.

Le PND, c'est du folklore. L'article a bien fait de relever que l'argent qui a été englouti dans ce voyage et son lot de lobbying aurait pu servir des causes plus nobles, ou à créer des emplois etc...

Le PND, si jamais on devrait se balader pour le promouvoir, devrait être "vendu" par des Technocrates Togolais, férus en communication, et non par un President qui est perçu comme une "LIABILITY ".

Pour finir, le timing de son voyage était bizarre, en plein milieu de la visite détat de 3 jours de Donald Trump, couplée par la célébration du D DAY!

DE LA CACOPHONIE À LA TÊTE DE L'ÉTAT.

Il vaut mieux se concentrer sur les investisseurs africains ou désireux de traiter d'égal à égal avec les Africains, si on veut promouvoir la ZLEC, au lieu d'aller s'humilier en occident!!

 6   Kozah Nostra | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  Gnarou, c'est toi qui te bats pour ce régime mafieux et satanique pour avoir ta pitance de 2000 FCFA par jour!!! Moi je ne me bats pour personne!!! Je suis un patriote togolais qui dénonce l'injustice et s'indigne des calamités analphabètes GNASSINGBE!!! Point. Moi-même j'ai des ambitions pour mon pays!!!

 5   GNAROU | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 4-Kozah Nostra
  Peut etre que tu n'as pas le meme sens du mot TERMINUS que les autres !!

C'est ceux pourqui tu te bats matin midi et soir qui font le lit de ce regime !!
Tant que vos leaders corrompus seront au devant de la lutte, FAURE et sont regime pourront dormir tranquille.
" Un Aparatchik du regime me disait : Ne t'en fais pas. Avec FABRE on gagnera toujours "

Va reflechir et evite-toi un AVC en 2020!
Mais j'aime bien ton pseudo : NOTRE KOZAH ! Même si ce n'est pas ce que cel veut dire ....

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 4   Kozah Nostra | Dimanche, 16 Juin 2019
  Réponse à 1-GNAROU
  Quand on vous dit la vérité en relevant vos mensonges d'etat, on publie des tracts, GNAROU!!!! Mais bien sûr... des sous-doués qui se disent dirigeants du Togo!!!! 2020, TERMINUS!!!

 3   1 | Dimanche, 16 Juin 2019
  Icilome.com , nous diffuse, d" autres choses , des journalistes , corrompus, incompétents, alors que sur le terrain , l' ont découvre , carrément le contraire , je me demande , ils ya combien de pays qui porte le nom togo au juste, sur le continent ????

 2   Clement GAVI | Dimanche, 16 Juin 2019
  C'est plus qu'une contre verite sur la BBC. C'est l'expression d'une conviction soigneusement concue et deliberement mise en oeuvre par un systeme qui est comme un terrorisme institutionnel. Ce terrorisme institutionnel qui, de toute eternite, a pose comme axiome, l'idee que les peuples doivent etre domines, conquerir, exploites. La dictature, c'est a dire la terreur est l'intrument qui realise cette conviction.

C'est cela le drame du peuple Togolais, comme d'autres peuples sur la terre. Le sele des Tony Blair et autres aux cotes de ces tyrants s'inscrit dans cette logique. C'est l:autre terrorisme.

 1   GNAROU | Dimanche, 16 Juin 2019
  Icilomé.com, un site qui se meurt à cause des journaleux sans niveau qui publient des tracts !

GNAROU le fils de SOTOUBOUA
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com