AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Pascal Bodjona : « Ces élections locales m’ont été arrachées de force par des artifices ubuesques »


Politique

iciLome | | Commenter |Imprimer

Pascal Bodjona, un homme qu'on ne présente plus, a bien voulu faire partie des candidats actuellement en opération de charme auprès des électeurs. Mais la Cour suprême en a décidé autrement. Visiblement, l'homme n'a pas apprécié l'invalidation de sa liste "Ensemble pour le Togo" (E-Togo) pour le compte de ces locales.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales a déploré les « méthodes peu orthodoxes, relevant des siècles antérieurs » ayant conduit au rejet de sa liste.

A en croire Pascal Bodjona, l'invalidation de sa liste "Ensemble pour le Togo" n'est pas le fruit du hasard. Elle a été délibérément orchestrée par des « gens tapis dans l'ombre ».

Même s'il ne participera pas aux prochaines locales, l'ancien bras droit de Faure Gnassingbé se dit toujours mu par le désir et la volonté de servir et d’aider toute initiative visant à garantir l’épanouissement effectif des Togolais.

« Je voudrais rassurer les uns et les autres que je reste toujours mû par ce désir et cette volonté de servir et d’aider toute initiative visant à garantir l’épanouissement effectif de chaque Togolaise et chaque Togolais, même si cette possibilité de participer à ces élections m’a été arrachée de force par des artifices ubuesques et manifestement vils qui souillent l’image de notre cher pays », lit-on dans le communiqué.

L'homme politique invite la population togolaise en général et celle d’Agoè en particulier au calme et à la sérénité, tout en renouvelant sa gratitude et sa reconnaissance aux médias et à toutes les bonnes volontés dont le soutien ne lui a jamais fait défaut. Au passage, il souhaite bonne chance aux candidats en course pour les 117 communes.

Pour rappel, Pascal Bodjona est tête de liste "Ensemble pour le Togo" pour le compte des locales. Mais son dossier a été tout simplement invalidé par la Cour Suprême au motif qu’une plainte aurait été déposée par une association portant le même nom. Une plainte qui n’a jamais existé à en croire la présidente de l’association en question, Betty Chausson.

Notons que dame Betty Chausson a également à son tour déposé une plainte contre l'avocat qui a esté Pascal Bodjona en justice, pour « faux et usage de faux ».




Autres titres
Bénin Une rencontre entre Talon et Yayi est annoncée 
Bénin Boni Yayi est de retour au pa ys 
Bénin Retour annoncé de Yayi Boni ce mercredi 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com