AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Guinée MDPE-Financement des collectivités locales à hauteur de 2 000 milliards Gnf: la ministre Kanny Diallo en tournée de sensibilisation dans les régions de la moyenne Guinée


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

La préfecture de Dalaba a abrité ce dimanche, 16 juin 2019, le lancement des projets de l’Agence de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) dans les régions administratives de la Moyenne Guinée.

L’objectif principal de l’ANAFIC est de favoriser la réalisation des infrastructures prioritaires au niveau des collectivités afin de permettre l’amélioration de l’économie locale et l’augmentation du niveau d’accès des populations aux services sociaux de base avec un financement de 2 000 milliards de francs guinéens, soit 15% du revenu minier de la Guinée.

Cette cérémonie de haute portée a été présidée par Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme de l’Hôtellerie et de l’Artisanat, qui avait à ses côtés Madame et Messieurs les Ministres du Plan et du Développement Economique, de la Télécommunication et de l’Economie Numérique, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du Sport, la Culture et du Patrimoine Historique, de la Jeunesse et Emplois Jeunes, de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, et de celui en charge du Commerce.

Devant un parterre de personnalités composé de Gouverneurs de régions, de Préfets, de Sous-préfets, de Maires des Communes Urbaines et Rurales et Cadres de l’administration se sont massivement mobilisés pour la circonstance. L’honneur est revenu au Maire de la Commune urbaine de Dalaba, qui, au nom de ses pairs et en son nom personnel, tout d’abord de souhaiter la bienvenue à la délégation gouvernementale avant de saluer cette heureuse initiative prônée par les plus hautes autorités en vue de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations locales.

Prenant la parole, Monsieur Boubacar Barry, Ministre du Commerce a indiqué que « L’ANAFIC est un outil de développement local que Gouvernement met à la disposition des collectivités en vue de leur doter d’un mécanisme de financement indispensable des projets prioritaires définis par les collectivités elles même pour booster la résorbassions des déficits en terme d’infrastructures au niveau desdites collectivités, dont entre autres, la construction des centres de santé, des équipements pour les jeunes, l’aménagement de plaines agricoles, la construction des pistes rurales et d’autres ouvrages de franchissement qui sont identifier par les principaux bénéficiaires ». Outre la réalisation de ses projets prioritaires, précisera t-il, « L’ANAFIC créera aussi de l’emploi pour les entreprises locales, car elles seront les premières bénéficiaires des marchés à la base».

Pour sa part, Madame Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique a rappelé que « les autorités guinéennes se réjouissant des progrès réalisées durant les trois phases du programme d’appui aux collectivités villageoises (PACV), que le Gouvernement, répondant au souci permanent du Président de la République, Professeur Alpha CONDE, a décidé de mettre à la disposition de l’ANAFIC les ressources nécessaires à la réalisations des micros projets au nombre de 90, repartis entre les huit préfectures des régions de Mamou et de Labé ».

Madame Kanny Diallo a également salué l’adhésion des populations en ces termes : « vous êtes témoin et vous avez vu que tout le monde répondu présent. Tout le monde adhère et tout le monde est heureux d’être ensemble pour recevoir le message de Monsieur le Président de la République, qui consiste à dire aux populations que le développement se trouve à la base. On commence par la base pour se développer pour que tout le monde se sente concerné. Nous devons être ensemble et nous devons travailler ensemble pour développer ce pays ».

En fin, Madame la Ministre du Plan et du Développement Economique a soutenu que la réussite dans la mise en œuvre de tous ces projets, requiert un climat de paix, de concorde et de cohésion sociale. Par conséquent, elle a invité les bénéficiaires à cultiver la paix et d’en être l’acteur de sa sauvegarde.

Le service de communication du MPDE



Autres titres
Togo Les FDR se repositionnent sur l’échiquier politique 
Togo L’Assemblée nationale se déplace à Kpalimé pour un séminaire 
Bénin La Cour constitutionnelle valide le nouveau code électoral 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com