AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Un présumé voleur de moto brûlé vif à Avepozo à Lomé


Faits divers

iciLome | | 20 Commentaires |Imprimer

La vindicte populaire a encore de beaux jours devant elle. Malgré les sensibilisations organisées à l’endroit des populations, le phénomène ne semble pas connaître du recul. Il arrive même des fois où des innocents font les frais de cette justice populaire. Les riverains d’Avepozo se sont réveillés ce matin avec un cadavre dans leur quartier.

A en croire notre confrère Globalactu.com qui a joint quelques habitants du quartier, le jeune homme a été arrêté hier nuit. On l’accusait de vol de moto. Il a été passé à tabac avant d’être brûlé vif.

« Je rentrais vers 21 heures 30 et lors que j’étais arrivée dans la ruelle sur laquelle se trouve ma maison, j’y ai trouvé assez de monde. Je me suis arrêtée et j’ai demandé ce qu’il ne va pas. J’ai été informée qu’il s’agit d’un jeune homme qui a volé une moto. Les gens étaient tellement nombreux que j’ai dû me frayer difficilement le chemin avant de rentrer. Ce matin, au réveil, c’est un corps que nous voyons », confie une riveraine à notre confrère.

A en croire cette dernière, le jeune homme pourrait être sauvé si la Police était intervenue à temps. « C’est donc dans la nuit profonde qu’il aurait été brûlé vif sur la ruelle. Difficile d’emprunter la voie ce matin. Il est 7 heures dépassé mais le corps est toujours là. Il nous regarde et nous le regardons. Nos enfants ont peur de passer et cela est tellement horrible », ajoute la source.

Visiblement, les organisations de défense des droits de l’homme ont toujours du travail à faire dans ce domaine, surtout que le phénomène continue malgré son interdiction.



Autres titres
Togo Agoè-Nyivé : Un ados de 11 ans et un bébé de 5 mois meurent calcinés dans un incendie 
Togo Un Prêtre catholique et ses fidèles à Agbanakin ont besoin de secours 
Togo Des salles de classes présentent l’image du passage d’un tsunami au lycée de Bè-Kpota 
Plus de nouvelles




 20   Saint Avlekete | Mercredi, 26 Juin 2019
  Réponse à 6-Lucrece
  Merci

 19   mazama | Mardi, 25 Juin 2019
  Réponse à 15-Atalolo
  Atalolo, tu es un vrai imbécile tribaliste fieffé. Les Tems n'ont tué personne. Les Tems n'ont fait qu'huer ton idole hypocrite, véreux JPF. L'acte que nous commentons s'est passé à Lomé et on sait de quelle ethnie sont ces gens qui se sont acharnés sur le pauvre type. Et c'est loin d'être des Tems

 18   Franck | Lundi, 24 Juin 2019
  Seulement vous avez aussi oublié de dire que voler n'est pas bon principe élémentaire depuis la naissance jusqu'à la mort en passant par l'instruction l'éducation même dans les sociétés traditionnelles voler est inadmissible dès lors que ce n'est pas mangeable ,en tout état de cause ni la victime ni l'agresseur ne sont à blâmer les deux devant être protégés

 17   Franck | Lundi, 24 Juin 2019
  Seulement vous avez aussi oublié de dire que voler n'est pas bon principe élémentaire depuis la naissance jusqu'à la mort en passant par l'instruction l'éducation même dans les sociétés traditionnelles voler est inadmissible dès lors que ce n'est pas mangeable ,en tout état de cause ni la victime ni l'agresseur ne sont à blâmer les deux devant être protégés

 16   Diable | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 14-Lucrece
  Ils n' ont pas encore fini de retrousser la constitution. Donnons leur encore de temps. Lorsqu'ils seront bien rassasiés, ils vont penser au peuple.

 15   Atalolo | Lundi, 24 Juin 2019
  J' avais une fois dit ici que tant le régime refuse tout changement, il règnera dans l' anarchisme.

Cela commence, et se poursuivra avec les dérives des jeunes à l' égard de nos dirigeants (voir le cas des Tems).

Bientôt, on s' attaquera aux dirigeants dans les rues. On leur fera boire la cire tandis que dans nos maisons, les enfants deviendront maître du foyer.

Suivez mon regard.

 14   Lucrece | Lundi, 24 Juin 2019
  Et que font nos députés par rapport à ces actes de lynchages récurrents? Qu'attendez-vous pour voter une loi pour criminaliser les lynchages?

 13   Diable | Lundi, 24 Juin 2019
  Comme va le Togo et les Togolais.

 12   Enukpola | Lundi, 24 Juin 2019
  Les politiciens volent des milliards et causent la misere, quand ils passent vous les applaudissez. Le monsieur a supposement volé une moto, on le lynche. C'est terrible. Notre societe s egare en ne reconnaissant pas ses vrais ennemis.

 11   nikelaos | Lundi, 24 Juin 2019
  De tels événements illustre la réalité du Togo. Tout est lié, le niveau de démocratie, le niveau de vie, d'éducation et de santé. le niveau de sécurité et de justice. et le niveau de confiance en l'état qu'ont les togolais . La pierre angulaire de tout cela c'est le niveau de démocratie, c'est à dire un système équitable qui permet une véritable alternance afin que les gens capables puisse accéder au pouvoir pour commencer à changer les choses.
Mais en cas contraire on ne peut pas déplorer de n'avoir pas en même temps le beurre et l'argent du beurre: vouloir continuer à jouer avec l'état de droit comme le fait le pouvoir en place (cf les reformes institutionnelles baclées; CENI, cour constitutionnelle, justice à la solde du pouvoir et espérer des progres sur les comportements des populations. Ces progrès potentiels ne surviennent qu'à la fin de la chaine de conséquences cité plus haut.
Vouloir faire le pnd par exemple est louable mais vain d'abord on réalise les conditions d'une possible alternance et ensuite on peu s'attaquer au problèmatiques économiques
C'est la démocratie qui éduque (indirectement) les gens et non pas le pouvoir. Donc on ne peut pas en vouloir au pouvoir de ne pas éduquer les populations mais on peut le tenir responsable de ne pas favoriser les conditions de son éducation.

 10   Abladjo | Lundi, 24 Juin 2019
 
Le post 3 et 4 montrent a suffisance ce que le régime rpt/nuir fait des togolais. Nous arrivons a ces extremes parce que nul ne fait plus confiance a la Justice au Togo.

Dans ce pays, la morale a foutu le camp depuis qu'un plézidan fait un enfant avec la femme de son frere, se tape les femmes de ses amis sans compter coucehr avec des soeurs de meme mere.

Tuer et piller les deniers publiques dans l'impunité totale. Avec une nouvelle constitution qui vous absout a vie, On ne peut que voir émerger des voleurs de motos et des tueurs en bande organisée pour faire leur propre justice.

Mon Abladjo vous a prédi que plus ce régime rpt/Nuir subsiste, plus les togolais vont s'enfoncer encore plus et qu'un jour, un enfant poignardera un pere ou une mere juste pour avoir un bout de koliko.


 9   Firmin | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 3-LA VICTIME
  Tu es un imbécile.

 8   Antares de Passadena | Lundi, 24 Juin 2019
  Cela ne m'étonne pas que vous croupissez dans l'indigence économique et politique. Vous vous comportez comme des bêtes sauvages. Vous êtes MINABLES !

 7   Affivi | Lundi, 24 Juin 2019
  La barbarie negre dans toute sa splendeur. Vous voyez, vous n'êtes pas crédibles quand vous indexer les occidentaux de tous vos problèmes.

 6   Lucrece | Lundi, 24 Juin 2019
  Peuple en proie à la superstition, la présomption, l'ignorance et tous les vices de l'espèce humaine. Et aucun leader politique n'en parle, lors des meetings, pour condamner avec véhémence ces actes ignominieux, exécrables et inacceptables qui rappellent les hommes de l'âge de la pierre taillée.
Vous lynchez et brûlez des présumés sans aucune forme de procès. Même s'il avait volé réellement une moto, la sanction serait-elle une peine de mort? Et dire que c'est ce même peuple qui réclame à cor et à cri la démocratie, cela fait rire.
Et que font les autorités togolaises devant de telles atrocités immondes?
Nous sommes au 21ème siècle, togolais, réveillez-vous!

Du n'importe quoi.

 5   Le Togo va mal | Lundi, 24 Juin 2019
  En tout cas, je peux confirmer que mon pays va mal....tres tres mal....

 4   akakpo | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 1-Togotogo
  Tu exageres.

 3   LA VICTIME | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 1-Togotogo
  ""Les autorités Togolaises sont incapables d'apprendre à leurs concitoyens ce simple principe de base en vigueur""! C'est qui les autorités si ce n'est chacun de nous? Depuis la naissance chacun a appris des coutumes que voler ce n'est pas bon, pourquoi certains continuent ils de voler? Une Moto ce n'est pas de la nourriture. Si le vol de la Moto est avéré, que chacun puisse prendre conscience que le risque pour ce geste anti loi est grand et réel. On sait que ces gens n'hésiteraient pas à tuer leurs victimes qui leur résisteraient. Alors que faire: défendre les victimes ou défendre les agresseurs hors la loi?

 2   mazama | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 1-Togotogo
  Mon frère, je comprends bien ta colère et ton amertume.

Ainsi va le Togo où on assiste impuissants à la dégénérescence, à la déconfiture et à la dégradation de toutes les valeurs qui ont fait de ce pays ce qu'il était dans le temps. Le RPT/UNIR et ses militants dépourvus de toute valeur morale noble, est entrain de drainer lentement nos populations vers l'état de sauvagerie la plus primaire. C'est la preuve incontestable que notre pays s'enfonce totalement et inévitablement vers l'abîme.

La renaissance de notre pays et de notre peuple devra passer inexorablement par la chasse de ce régime RPT/UNIR, avec tous ses soutiens tant internes qu'étrangers.

 1   Togotogo | Lundi, 24 Juin 2019
  Inadmissible ! Que le pays de mes aïeux ait atteint un tel niveau de bassesse me fait honte. Les autorités Togolaises sont incapables d'apprendre à leurs concitoyens ce simple principe de base en vigueur dans toute communauté humaine : NUL N'A LE DROIT DE SE FAIRE JUSTICE A SOI-MÊME .
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com