AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal La presse sénégalaise narre l’entrée en matière des Lions à la Can


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais, reçus lundi à APA, font la part belle à la victoire, hier dimanche au Caire (Egypte), du Sénégal contre la Tanzanie (2-0) lors de la première journée de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Sud Quotidien informe que l’équipe nationale du Sénégal a décroché « une victoire sans forcer » face à la Tanzanie. Ce journal fait remarquer la belle prestation du milieu offensif Krépin Diatta qui, pour sa première Can, a marqué son premier but et remporté son premier trophée individuel (homme du match).

Stades estime que le Sénégal est « bien lancé dans la course au titre ». Dans les colonnes de ce quotidien d’informations sportives, le sélectionneur national Aliou Cissé déclare : « Je suis satisfait de notre match. On entre très bien dans la compétition. Les joueurs ont su respecter la stratégie. On a su se créer des occasions et marquer ».

Cela fait dire à Vox Populi que « les Lions marquent (déjà) leur territoire ». Pour ce journal, « les Lions digèrent facilement le hors-d’œuvre Taifa Stars ». Cité par Vox Populi, Emmanuel Amunike, le sélectionneur de la Tanzanie reconnaît que « le Sénégal est un cran au-dessus. Sur ce match, mon sentiment profond est que l’expérience a fait la différence ».

Sous le titre « Comment sauver Mbaye Niang », L’Observateur s’intéresse au cas de l’avant-centre qui a loupé de nombreuses occasions franches. En effet, l’attaquant de Rennes (Ligue 1 française) a vécu un « calvaire », note L’Observateur.

Toutefois, le défenseur central Kalidou Koulibaly soutient, dans L’Observateur, qu’ « il ne faut pas critiquer Mbaye Niang. C’est un grand attaquant. Il ne faut pas oublier qu’il y a un an, il avait marqué un but face à la Pologne (2-1, Mondial 2018) ».

Tout compte fait, WalfQuotidien indique que « les Lions doivent soigner leur efficacité (devant le but) pour aller loin » dans cette 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour sa part, L’AS souligne que « la blessure de Salif Sané (est) la seule fausse note » de la belle soirée des Lions, avant de renseigner que la nature de sa blessure est encore méconnue.

Dans les colonnes du quotidien national Le Soleil, Matar Bâ, le ministre des Sports, souhaite que « tous les Sénégalais (soient) derrière cette équipe. Que tout le monde reste positif. L’équipe a besoin de nous. Il faut de l’unité et de l’énergie ».

En politique, L’Observateur fait savoir que « Macky Sall vire El Hadji Kassé ». A en croire ce journal, « (il) n’a pas su pardonner à El Hadji Kassé les manquements qu’il a commis dans la communication de crise sur le présumé scandale Petro-Tim impliquant son frère Aliou Sall ».

Poursuivant, L’Observateur précise que « cette mesure, sauf retournement de situation, devrait être officialisée aujourd’hui ». Enfin, d'après ce journal « Seydou Guèye (est) pressenti comme nouveau ministre chargé de la Communication de la Présidence (et) Abdou Latif Coulibaly (pourrait être le nouveau) porte-parole du chef de l’Etat ».

Récemment, El Hadji Hamidou Kassé, le Conseiller en communication du président de la République, interviewé par TV5 Monde, a dit que « le maire de Guédiawaye (un des quatre départements de Dakar) a (bel et bien) reçu via Agitrans 250.000 dollars (145 millions F CFA) pour une consultance dans le domaine agricole ».

Dans une enquête intitulée « Le scandale énergétique de 10 milliards de dollars (5855 milliards F CFA) », la British Broadcasting Corporation (BBC) révèle qu’Aliou Sall (frère du président de la République) aurait permis à Frank Timis, un homme d’affaires roumano-australien, de décrocher des contrats pétro-gaziers au Sénégal moyennant des rémunérations indues, c’est-à-dire 25.000 dollars (14,6 millions F CFA) par mois et pendant cinq ans.

Cela fait un pactole de 1,5 million de dollars (878 millions F CFA) versé à Aliou Sall. De plus, le Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin s’élevant à 250.000 dollars (145 millions F CFA) via sa société Agitrans.



Autres titres
Togo BEPC 2019 : Un élève (exceptionnel) se fait parler de lui 
Sénégal L’ultime hommage de la nation à Tanor Dieng émeut la presse sénégalaise 
Maroc Enseignement, économie et sport au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com