AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’ambassadeur du Togo au Nigéria saisi sur l’affaire des Ibos lynchés dans le quartier Hédzranawoé


Diplomatie

iciLome | | 7 Commentaires |Imprimer

Le gouvernement Nigérian a interpellé l’ambassadeur togolais résident au Nigéria pour plus d’explications sur l’incident survenu dans le quartier Hédzranawoé le lundi dernier et qui a failli coûter la vie à 5 Ibos, des ressortissants nigérians.

« La vie des Nigérians doit être protégée où qu’ils soient parce que nous prenons soin des autres ici et nous méritons d'être également protégés à l’étranger. Si un Nigérian commet un crime, qu’il comparaisse devant les tribunaux pour répondre de ses actes et non subir une vindicte populaire », a déclaré la présidente de la Commission de la diaspora nigériane, Abike Dabiri-Erewa.

Les autorités nigérianes ont de ce fait invité l’Etat togolais à prendre des dispositions idoines pour éviter ces genres d’incidents à l'avenir.

Un peu plus tôt dans la journée le ministre de la Sécurité et de la Protection civile informait qu’actuellement, l’un des bourreaux qui a participé au lynchage des Ibos est aux arrêts et les autres sont en train d’être recherchée, y compris la fille.

Et il a poursuivi : « Il faut qu’elle réponde. Nous avons aussi nos compatriotes dans d’autres pays, on ne va pas permettre qu’on agresse les citoyens des autres pays qui sont chez nous sans motif. La loi est là pour tout le monde. Elle ne regarde pas de quelle nationalité on est avant qu’elle ne s’applique ».

Nicolas



Autres titres
Togo Robert Dussey : « La liberté religieuse est l’une des conquêtes les plus difficiles » 
Togo Robert Dussey invite la diaspora à se démarquer de toutes actions d’intoxication et de désinformation sur la mise en place du HCTE 
Niger Le Président Issoufou Mahamadou a reçu lundi le Président de la Commission de la CEDEAO 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 7   tg | Jeudi, 27 Juin 2019
  Réponse à 6-Ayissan
  pauvre togolais, lui meme ne respecte pas son frere, gare a toi d'avoir un pblm avec un etranger au Togo, la police & juge corromous, que dire d'@illeurs?

 6   Ayissan | Mardi, 25 Juin 2019
  Vous oubliez que ici au Nigeria... les les nigérians ont tué une togolaise en maintenant du piment dans son vagin just la mort?.ils disent qu'ils nous protègent dans quel sens.en rentrant dans le pays même ils nous pillent nos argents .Vous les autorités essayez de nous protègent un peu,car ils ne considèrent pas les togolais....mas les béninois et les ghanais sont respectés.

 5   Rebel | Lundi, 24 Juin 2019
  En ce qui me concerne, la presidente de la commission de la diaspora Nigeriane a raison en parti mais elle n'a qu'a aussi eduquer leur ressortissants ( surtout jeunes Ibo qui veulent vite s'enrichir) sur les pratiques du moyen age ;combien de Togolais se livent a de tels actes dans les autres pays ???
Meme chose pour nos enfants ;surtout les jeunes filles qui s'attachent souvent aux autres nationalites soit disant le Togolais est peingre.
Dites a vos filles que quelqu'un qui cherche a te faire du mal sera plus fort que toi veut dire que cette personne utilisera tous les moyens possibles ......................
Au lieu de suivre les autres a cause de la crise ou du peu qu'ils ont ;faites comme eux qui ne se donnent pas a nous comme nos femmes et jeunes filles le font. Combien de Yoruba ,Senegalaises ,Burkinabe, Ashanti etc...acceptent sortir ou marier les Togolais ????pourquoi il n'y a que nos soeurs qui se donnent en desorde ??? l'etat aussi a des roles a jouer ainsi que l'ambassadeur du Togo au Nigeria reponde aux faits.
Si vos filles se font tuer par des Ibos ,c'est qu'elles n'ont pas eut assez d'educations mais il n'est jamais tard de recommencer.
Si ceci se repete souvent c'est que les Togolaises sont bêtes ,ne veulent rien faire mais vivrent au depend des autres.
La crise existe partout mais comment se fait-il que les autres viennent s'enrichir chez nous alors qu'on arrive pas ???partout dans le monde la femme Togolaise est plus respectee que nous les hommes en matiere d'entreprenariat et de petits commerces et que se passe t-il alors avec cette generation qui se fait tuer par des Ibos pour des miettes???

 4   EB_Toutmosis3 | Lundi, 24 Juin 2019
 
En tant que nationaliste nègre, je partage pleinement ce qu'a dit Abike Dabiri-Erewa mais toutefois, il faut aussi que nos frères africains, surtout de l'ethnie Ibo au Togo, sachent que la vie est sacrée. On ne peut pas, aussi facilement ôter la vie d'une autre personne pour des besoins mercantilistes et ne pas subir des conséquences.

J'espère sérieusement que l'ambassadeur togolais au Nigeria ne s'est pas seulement contenter de courber l'échine devant les autorités de ce pays et qu'il a eu le courage de pointer du doigt les sérieux débordements de la population Ibo au Togo. C'est bien que le ministère de la Sécurité et de la Protection civile veuille protéger nos frères nigérians mais le Himmler togolais Yark doit prendre aussi en compte les plaintes légitimes des populations de Lomé et les dérives criminels des Ibos à Lomé. C'est un sérieux problème qui prendre de plus en plus des proportions très inquiétantes.

Ablode Gbadza !!!
Vie, Santé, Force et Unité !

 3   Atalolo | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 2-arlindo
  Bête comme ton papa à la maison!

 2   arlindo | Lundi, 24 Juin 2019
  Réponse à 1-Atalolo
  toi tu es tellement bête

 1   Atalolo | Lundi, 24 Juin 2019
  Monsieur l' ambassadeur a droit de demande mais il doit se rappeler aussi du rôle joué par son pays dans la crise politique togolaise (très récemment).

Dommage pour lui et ses ressortissants qui se croient au paradis au Togo.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com