AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal La démission d’Aliou Sall de la CDC alimente la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais, reçus mardi à APA, traitent principalement de la démission d’Aliou Sall, le frère du chef de l’Etat Macky Sall, de la Direction générale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) après les révélations de la British Broadcasting Corporation (BBC) dans l’affaire Petro-Tim.

« Aliou (Sall) a finalement CDC fonctions », barre à sa Une Le Quotidien, non sans rappeler qu’il « avait affirmé qu’il ne démissionnerait pas ». Le Soleil fait savoir que « le DG de la CDC a annoncé, à travers une déclaration postée sur sa page Facebook (hier soir), sa démission de la tête de cette structure ».

« Aliou Sall scénarise sa sortie », analyse WalfQuotidien avant de relever que « le maire de Guédiawaye (un des quatre départements de Dakar) ne s’est pas adressé à la presse. Aliou Sall a fait faux bond à tout le monde. Son alibi, ses militants lui ont refusé l’accès à l’hôtel de ville de sa mairie où il devait faire sa déclaration ».

Notant une « démission-spectacle » du Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), L’Observateur parle de « mauvaise comédie d’Aliou Sall ». En effet, dans une vidéo, le mis en cause a juré la main sur le Coran qu’il n’a jamais reçu un dollar de Timis Corporation.

Interviewé par L’Observateur, le psychologue Serigne Mor Mbaye déclare : « Il utilise le registre de l’imaginaire des Sénégalais. Le Sénégal est un pays qui est complètement dans le registre du religieux. Au plan émotionnel, cela peut toucher les Sénégalais. Mais le recours à cela en ce moment, montre qu’il y a panique à bord ».

Dans les colonnes de ce journal, l’islamologue Iran Ndao soutient que « jurer sur le Coran équivaut à jurer au Nom de Dieu. Parce que le Coran est La Parole de Dieu. C’est pourquoi, quand on jure, la main sur le Coran, on doit dire la vérité ».

« Aliou Sall est gazé par le pétrole », estime, pour sa part, Sud Quotidien qui ajoute que cette « démission n’entame en rien la détermination de la plateforme citoyenne Aar Li Nu Bokk (défendre le bien commun, en langue wolof) dans l’exigence de la lumière sur cette affaire ».

A en croire EnQuête, « Aliou Sall se met en ordre de bataille ». Rapportant les propos du frère du président de la République, ce journal écrit qu’il « prend date pour l’avenir parce qu’il reste persuadé que cette épreuve rendra beaucoup de service au peuple dans le futur. Elle aura le mérite de montrer à la face du monde les vrais visages de ceux qui salissent la noblesse de la politique sous des dehors de serviteurs du peuple ».

Dans une enquête intitulée « Le scandale énergétique de 10 milliards de dollars (5855 milliards F CFA) », BBC a révélé qu’Aliou Sall aurait permis à Frank Timis, un homme d’affaires roumano-australien, de décrocher des contrats pétro-gaziers au Sénégal moyennant des rémunérations indues, c’est-à-dire 25.000 dollars (14,6 millions F CFA) par mois et pendant cinq ans.

Cela fait un pactole de 1,5 million de dollars (878 millions F CFA) versé à Aliou Sall. De plus, le Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est soupçonné avoir reçu des pots-de-vin s’élevant à 250.000 dollars (145 millions F CFA) via sa société Agitrans.

Sur un tout autre sujet, Stades se demande qui de « (Keita Diao Baldé) ou (Ismaïla) Sarr fera les frais » du retour de suspension du maître à jouer des Lions du Sénégal, Sadio Mané.

Sous le titre « Qui pour remplacer (Salif) Sané ? », Record s’intéresse à l’indisponibilité, pour au moins 10 jours, du défenseur central touché à la cheville lors de la victoire face à la Tanzanie (2-0). Selon ce quotidien sportif, deux joueurs peuvent le remplacer : Cheikhou Kouyaté et Pape Abou Cissé.



Autres titres
Sénégal Les quotidiens sénégalais dans l’effervescence du Magal de Touba 
Bénin Le fichier national d’admission et de nomination des cadres en vedette dans les quotidiens béninois 
Togo Contre la restrictions des libertés publiques : "Espérance pour le Togo" appelle les OSC à une synergie d'actions 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com