AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Le 55e sommet de la Cedeao fait les choux gras des quotidiens béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les conclusions de la 55ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de la Cedeao sur la crise postélectorale au Bénin occupent principalement les journaux béninois parus lundi.

« Aucun rapport spécial sur le Bénin », titre La Nation, reprenant ainsi les propos du ministre Aurélien Agbénonci. Loin d’être une rencontre dédiée à la situation politique au Bénin, ces assises, selon le ministre Aurélien Agbénonci, ont été consacrées à la situation politique en Guinée Bissau, à la monnaie unique de la Cedeao, aux questions liées au mariage des enfants et à la désignation du prochain président en exercice de la Cedeao.

Par ailleurs, titre le Progrès péremptoire, « il n’y aura pas de reprise des élections législatives ». Telle est la résolution de la Conférence des Chefs d’Etat sur la crise post-électorale au Bénin.

Le Journal mentionne également les trois recommandations issues du Projet de rapport final du Sommet d’Abuja à l’endroit des acteurs politiques béninois. Il s’agit de veiller à ce que tous les griefs liés aux élections soient traités de manière inclusive, légale et pacifique. Il appelle aussi à promouvoir la réconciliation entre tous les acteurs politiques et veiller au maintien de la stabilité nationale et régionale, ainsi qu’à pérenniser la culture démocratique en relevant les défis politiques actuels.

L'Evènement Précis déduit de ce rapport que « la Cedeao valide l'installation des députés béninois ». Ce quotidien rapporte que l’opposition béninoise n’a pas été satisfaite dans ses attentes par le sommet de la Cedeao. Cette classe politique espérait surtout de la Cedeao des résolutions fermes, allant dans le sens de la reprise des élections législatives du 28 avril.

« L'opposition béninoise coiffée au poteau par les chefs d'état africains », conclut L'Instigateur là où Le Challenge note que « les chefs d'Etats de la sous-région valident le processus électoral ».

Dans la même optique, le Béninois Libéré fait savoir que « la Cedeao appelle au calme et à la paix et valide les élections du 28 Avril ». Enfin, Le Potentiel note pour sa part que « la décrispation de la crise postélectorale au Bénin est une priorité de l’institution sous régionale ».




Autres titres
Togo Au cœur du ghetto, les femmes transformatrices de poissons luttent pour leur survie 
Maroc Politique, sécurité et agriculture au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal La marche de l’opposition pour la transparence des contrats pétroliers à la Une au Sénégal 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com