AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Mauritanie Mauritanie : Mohamed Ould Bouamatou, un milliardaire en exil


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Opposé depuis plusieurs années au régime du président (et ancien putschiste) Mohammed Ould Abdel Aziz, l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou, l’une des premières fortunes de Mauritanie, vit en exil en Europe. Une situation qui pourrait toutefois évoluer avec l’élection de Mohamed Ould Ghazouni à la tête de l’Etat. Retour à la normale dans le secteur économique mauritanien ?

C’est peu dire que le BSA Group, l’entreprise fondée et dirigée par Mohamed Ould Bouamatou, est un pilier du tissu économique mauritanien. Le BSA Group est présent dans des secteurs aussi variés que la téléphonie, la construction, l’agroalimentaire, l’automobile, mais aussi les secteurs bancaires, miniers, industriels et de l’assurance.

Un géant économique qui continue à prospérer malgré les tensions entre son patron et les autorités de Nouakchott. Derrière plusieurs procédures et mandats d’arrêts lancés par la Justice mauritanienne, il se cache une profonde inimitié entre l’homme d’affaires et le président sortant, qui n’a jamais accepté le soutien actif d’Ould Bouamatou à diverses associations et fondations de défense des droits de l’Homme et en faveur de la démocratisation. Des sujets qui demeurent sensibles dans cette république islamique.

Après un premier exil à Marrakech, l’homme d’affaires vit désormais exilé à Bruxelles, d’où il continue à gérer ses activités professionnelles, mais également à mener ses combats politiques en faveur de l’état de droit en Afrique, à l’image du travail accompli par sa fondation, la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique, soutenue par diverses personnalités comme l’ancien commissaire européen Louis Michel et le prix Nobel de la Paix Denis Mukwege.

Une situation kafkaïenne qui ne remet pas en cause les activités de BSA Group en Mauritanie, mais qui nuit à l’attractivité économique du pays, et au climat des affaires et des investissements. L’élection fin juin d’un nouveau président, Mohamed Ould Ghazouni, réputé moins impulsif que son prédécesseur, pourrait permettre de rétablir le dialogue entre l’homme d’affaires en exil et les autorités de Nouakchott. Tout le monde aurait sans doute intérêt à un retour à la normale.

En attendant, Interpol a plusieurs fois refusé d’exécuter le mandat d’arrêt émis par les autorités mauritaniennes à l’encontre d’Ould Bouamatou avec à chaque fois une réponse sèche : « L’affaire comporte une dimension politique prédominante ». Le sens de la formule policière… et de l’euphémisme.





Autres titres
Afrique Note de lecture: En Afrique, le coronavirus met en danger les élites dirigeantes 
Équateur Des corps sont laissés dans les rues d'une ville équatorienne débordée 
Côte D'Ivoire Saisie d'une tonne cinq kilogrammes de cannabis à Abobo 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com