AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Élections locales 2019: La C14 conteste les résultats provisoires


Politique

iciLome | | 29 Commentaires |Imprimer

Les résultats provisoires des élections locales du 30 juin 2019 proclamés la semaine dernière par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), donnent le parti au pouvoir (UNIR) largement en tête. En conférence de presse ce mardi, les leaders de la coalition des 14 dénoncent plusieurs anomalies graves liées à ces élections. Elle appelle à la remobilisation pour la lutte à l'alternance. Lire le communiqué.

CONFERENCE DE PRESSE DU 09 JUILLET 2019

Déclaration liminaire

Les résultats provisoires des élections municipales du 30 juin proclamés le
vendredi 05 Juillet 2019 par la CENI attribuent à la C14 131 sièges.
La C14 voudrait tout d’abord préciser que le nombre total de ses conseillers
s’élève à 136 en tenant compte de ceux élus sur les trois listes dans lesquelles sont
impliqués le PSR et l’ADDI.
Au-delà de ces préliminaires, la C14 tient à faire observer que ces résultats
provisoires ne sont en rien conformes à la réalité.
Ils consacrent le renversement des valeurs morales et l’absence de toute étique
politique que les tenants du système plus que cinquantenaire utilisent sans
vergogne pour se maintenir au pouvoir et qui lui ont permis de s’octroyer 895
conseillers.
En d’autres termes, le régime apprend aux citoyens à tricher, à voler, à être
violents et à ne pas vivre des fruits de leur travail. Quelle société pouvons-nous
bâtir dans ces conditions !!!
En effet, plusieurs anomalies graves ont entaché la fiabilité des élections locales
que les populations togolaises ont attendues pendant des décennies et montré la
mainmise totale du pouvoir sur l’ensemble du processus électoral.
Ces anomalies sont entre autres :
- la révision des listes électorales totalement biaisée pour empêcher des citoyens
de se faire inscrire
- le refus délibéré de la CENI de sensibiliser les populations togolaises à participer
aux élections locales.
- les conditions discriminatoires dans lesquelles les listes de l’opposition ont été
invalidées dont 12 de la C14.
- la volonté d’opacité affichée par le pouvoir en refusant l’accréditation à tous les
observateurs nationaux.
- les nombreux cas de fraudes notamment, les bourrages d’urnes attestés par le
fait que dans certains bureaux de vote le nombre de bulletins de vote retrouvés
dans les urnes est largement supérieur au nombre de votants, que des délégués de
la C14 ont été violentés et renvoyés des bureaux de vote ; c’est le cas par exemple
dans l’Ogou, dans Kpendjal Ouest, dans Tone, dans le Zio où un ancien député
UNIR a été le grand artisan de la manœuvre. L’achat des votes par la remise
d’argent le jour du vote à des électeurs, l’achat des membres des bureaux de vote
sont également d’autres formes de fraudes décelées.

Enfin l’utilisation massive de bulletins pré-votés amène à s’interroger sur leur
origine et le rôle de la CENI et ses démembrements dans la mise à disposition de
ces bulletins à un parti qui se trouve être le parti au pouvoir. Tout cela pose le
problème de sécurisation du matériel électoral.

Le comble de l’immoralité vient du fait que les personnes prises en flagrant délit
de fraude et qui sont toutes de UNIR n’ont nullement été inquiétées. Les rares qui
ont été arrêtées et remises à la gendarmerie ont été relâchées sur ordre des
premiers responsables de ce parti. Le cas a été observé à Anfoin, dans le Zio et
dans l’Ogu.

La stratégie élaborée par la CENI consistant à ne prévoir au plus que trois procèsverbaux dans les bureaux de vote de manière à en priver les délégués de
l’opposition en violation du code électoral, participe au vaste plan de fraudes
élaboré par le régime.

Malgré toutes ces anomalies et fraudes, la C14 ne regrette pas d’avoir pris la
décision courageuse de participer à ces élections.
Après la proclamation des résultats provisoires par la CENI, elle a introduit des
recours fondés sur les preuves en sa possession.

La C14 voudrait saisir l’opportunité de cette conférence de presse pour remercier
les électeurs qui ont accordé leurs voix à l’opposition démocratique en général et
à la C14 en particulier.

Cette étape du processus vers l’instauration de la démocratie par l’alternance à
l’horizon 2020 s’achève avec la démonstration de l’extrême vulnérabilité
matérielle d’une frange importante des électeurs appauvris par le régime, la
démotivation d’une immense proportion de la population comme en témoigne le
faible taux de participation.

Mais la plus grande leçon et le signal fort que les populations togolaises ont
adressés à toute l’opposition à travers les résultats proclamés est qu’elle est
obligée de s’entendre si elle veut contrôler des mairies. En clair, nos compatriotes
ont voulu signifier par les suffrages exprimés que l’unité d’action de l’opposition
est une nécessité incontournable.

La C14 en a pris acte et espère que la leçon est comprise par tous.

Elle lance donc encore une fois un appel vibrant à toutes les forces démocratiques,
ceux qui ont pris part au scrutin comme ceux qui l’ont boycotté, qu’ils soient
membres de partis politiques, de la société civile ou de la diaspora, pour une
remobilisation générale en vue de la poursuite du combat pour l’alternance en
2020 et la libération de tous les détenus politiques pris en otage depuis plusieurs
mois.

En paraphrasant Winston Churchill, la C14 rappelle aux togolaises et togolais que
tout succès qui n’est pas fondé sur des valeurs est éphémère, qu’aucun revers après
un combat juste ne peut être définitif et que ce qui compte c’est le courage de
continuer.

La lutte populaire est invincible

Fait à Lomé le 09 Juillet 2019
Pour la Coalition, la Coordinatrice
Kafui Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON



Autres titres
Côte D'Ivoire Le Chef de l’Etat a présidé l’ouverture des Journées Portes Ouvertes des Institutions de la République 
Guinée MJEJ – Kindia: le ministre de la jeunesse visite une ferme avicole en vue d'agrandir ses capacités pour l'emploi des jeunes 
République Centrafricaine Le président de la république lance la campagne de prévention contre l’incitation à la haine et à la violence 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 29   yégor | Mercredi, 10 Juillet 2019
  A quand la fin de ces dinausores ?
La même chanson, le même refrain, la même chose tout le temps.
Achat de conscience.... si vous connaissez le remède, achetez aussi le conscience des gens! Nous avons une opposition ridicule au Togo. Je vous le dis en vérité: l'opposition togolaise est ridicule; elle traine avec des tares depuis l'avénement de la démocratie au Togo.

 28   Koffi | Mercredi, 10 Juillet 2019
  Réponse à 27-GNAROU
  Il n y a qu un CON pour en reconnaitre un autre.
Je suis d accord avec toi. Treve de parole.

Je te propose une confrontation mano mano
, loin des regards indiscrets, dans la brousse pas
loin de l'etat civil de Sotouboua. Mettons ca
sur le 19 Aout. MATCHACHI!

 27   GNAROU | Mercredi, 10 Juillet 2019
  Réponse à 26-Koffi
  Tu n'as pas encore compris??
Je ne reponds aux CONS !!

 26   Koffi | Mercredi, 10 Juillet 2019
  Réponse à 14-GNAROU
  Je suppose que tu parles de fesser ton pere ou ta mere a SOTOUBOUA.
Tu fais reference a quelles vomissures? Celles des anes que tu soutiens
et qui te donnent a peine quelques billets pour narguer du monde ici?
Ou c'est simplement de l'ideologie. La ce serait meme pire.

C est a peine qu'il y a des routes a SOTOUBOUA. Ne parlons meme pas
des dispensaires que vous avez la-bas dans lesquels on meurt pour un
simple palu. Tu soutiens quoi au juste?

Tu parles de la maturite de quel peuple? Celui a qui vous distribuez 1000
f pour voter pour vous?

Il faut aller sur votre truc rpt.com pour dire les inepties que tu debites a longeur
de journee ici. Ici, il y a de vrais hommes. Laisse ceux sur qui vous tirez et qui
pleurnichent en vous laissant faire sans reagir ou se defender. Je ne suis pas ceux
la.

J attends que tu viennes me couper la tete et que tu viennes raser mon quartier.

I will keep an oeil on you. SEDJE MATCHACHI!

 25   Lucrece | Mercredi, 10 Juillet 2019
  À toujours utiliser l'économie comme une arme politique, l'opposition togolaise a contribué bon gré mal gré à appauvrir le peuple togolais. Conséquemment, ce dernier devient vulnérable à toute sorte de manipulation.
Vous êtes en train de récolter ce que vous avez semé!

 24   Allah | Mercredi, 10 Juillet 2019
  Réponse à 20-abawe
  Je n'en rajoute pas e ne retire rien de ton post . Merci beaucoup

 23   Chg | Mercredi, 10 Juillet 2019
  Specialiste en vole d'elections,ce regime fait pitie'.Il Sera fatigue'de tout voler et dispataitra de lui meme.

 22   Saint Vodou Aguê | Mercredi, 10 Juillet 2019
  L opposition togolaise est gravement malade.
Depuis les années 90 c est toujours le même schémas: élections - fraudes -contestation - déclaration , MAIS JUSQU'A QUAND !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

NE FATIGUEZ PAS LES PAUVRES TOGOLAIS POUR RIEN!!!
De toutes les façons l opposition n a pas de choix. Elle doit s'accrocher au train d' UNIR sinon elle risque de disparaître.

 21   Clement GAVI | Mardi, 9 Juillet 2019
  'Ils consacrent le renversement des valeurs morales et l'absence de toute étique
politique que les tenants du système plus que cinquantenaire utilisent sans
vergogne pour se maintenir au pouvoir et qui lui ont permis de s'octroyer 895
conseillers.'

Valeurs morales et absence d'éthique politique'? L'arbitraire, l'exploitation de l'autre, la violence, etc sont des valeurs pour ces gens. Leur moralité est dans le crime et le terrorisme. Les peuples doivent être terrorisés: Ils sont convaincus de toute éternité que des millions et des millions sur la terre doivent souffrir pour leurs illusions de grandeur.
Ce régime est l'émanation d'un certain terrorisme institutionnel. Ils sont les pires ennemis de l'humanité.

Ils ont un plan et c'est pour la mise en oeuvre de ce plan que Tony Blair, Chatham House et The Law Society ont pour charge la propagande. Ce plan c'est d'avoir ce régime terroriste en place pour les quatorze années avenir, à compter de 2020. C'est le plan de ce terrorisme institutionnel.

Refusons avec véhémence et résistons avec détermination. Faure Gnassingbé doit DEGAGER.

 20   abawe | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 19-Salut
  Mn frère, ici on parle politique et non d'une religion quelconque ..........Quelqu'un sur cette plateforme peut être un Dieu (allah) pour d'autres personnes......et c'est son cas ( allah) pour ta personne !!! Et!!!! , pour ne pas dire de tous vos militants du pnp...ou djiha.....!!!!

 19   Salut | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 15-Allah
  Cher monsieur, ça fait quelques temps que je rencontre ton pseudo sur ce forum, j'avais crus que s'était temporaire, mais je me rend compte que tu as choisi de te faire appelé comme ça.
J'aimerais juste attirer ton attention sur la place de ce nom et te dire que ce n'est pas approprié. Tu peux à la rigueur utiliser Abd en préfixe.
Je m'en fou de ton bord politique ou de pour qui tu vannes. C'est juste un conseil religieux. Crains le jour que où tes frère te métrons dans un trou et où tu rendra compte au vrai Allah. Alors ai un peu d'humilité et arrête d'utiliser ce pseudo
Que la paix et la prospérité triomphent au Togo

 18   Salut | Mardi, 9 Juillet 2019
  Cher monsieur, ça fait quelques temps que je rencontre ton pseudo sur ce forum, j'avais crus que s'était temporaire, mais je me rend compte que tu as choisi de te faire appelé comme ça.
J'aimerais juste attirer ton attention sur la place de ce nom et te dire que ce n'est pas approprié. Tu peux à la rigueur utiliser Abd en préfixe.
Je m'en fou de ton bord politique ou de pour qui tu vannes. C'est juste un conseil religieux. Crains le jour que où tes frère te métrons dans un trou et où tu rendra compte au vrai Allah. Alors ai un peu d'humilité et arrête d'utiliser ce pseudo
Que la paix et la prospérité triomphent au Togo

 17   Chuann | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 16-Allah
  Arrête de transformer ce que j'ai dit. J'ai pas dit que le peuple a sanctionné la C14. J'ai dit que le scénario de vote est connu de tout le monde au Togo: on vote pour la forme, Ceni et cours suprême inventent les résultats qui les arrange, l'opposition crie au vol, appel les gens dans la rue, ceux ci sont réprimés, certains et les autres retournent à leur activités.
Dc si l'opposition ne viens pas avec une meilleur stratégie sécuriser les résultats des urnes, alors ça ne sert à rien de crié au loup.

 16   Allah | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 12-Chuann
  Heureusement que le peuple a comprit et les a sanctionné en donnant a cette opposition de C14 originelle 29,6% .

Mme adjamagbo ouvre sa large gueule pour plaire a son vieux kpodzro , histoire de dire que malgré ses prières , ils ont été laminés parce-qu'il y a fraude

 15   Allah | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 7-Kaboua
  Hey toi tu n'as de leçon de civisme à prodiguer . Prodigue le à tes amis de l'opposition . Tu peux me dire au nom de quel peuple les gueulars de la c14 de 2017 sacxafeaient , tuaient , egorgeaient et pillaient ? Ils n'ont recueilli que 29,6 % alors qu'ils ont fait comprendre qu'UNIR est minoritaire dans le pays ?

Va leur dire de respecter d'abord le peuple togolais ensuite UNIR et enfin eux mêmes

 14   GNAROU | Mardi, 9 Juillet 2019
  Je regarde cette table et l'envie de fesser des peres de familles me prend !!

Franchement, il faut être idiot doublé d'une tare congenitale pour donner du credit à leurs vomissures qu'ils vendent au PEUPLE !!

Heureusement le peuple togolais a mûri . Puisque personne n'a demandé au peuple de les sanctionner dans les urnes .

La HONTE SUPRÊME !

Nous avions dejà decrit le scenario de ces elections. Alors il n'ya rien de surprenant dans leur attitude .

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 13   Sentinelle | Mardi, 9 Juillet 2019
  Le Togo negativement a la une de la presse americaine a cause de la boulimie du pouvoir de Faure Gnassingbe

Faure Continues to Desperately Cling to Power in Togo

Dwayne Wong (Omowale)

Jul 1 · 2019

On June 30, Togo held its first local election in more than 30 years. The election came partly as a result of the international pressure that is beginning placed on Togo to effect serious democratic reforms. In the past, international governments have often touted superficial changes in Togo as a sign that Togo was implementing democratic reforms, but the Togolese government has been coming under increasing scrutiny to implement actual reforms such as local elections and most recently presidential term limits. Togo's 1992 constitution implemented presidential term limits, which were reversed in 2002 so that Gnassingbé Eyadema could run for more terms. Eyadema died in 2005 and since then his son Faure Gnassingbé has been the president of Togo. Up until this year, Faure had no term limits and it appeared as though he planned to remain in power until he dies like his father did.

In August 2017, the people Togo rose up in protest, demanding that Faure resign as president. Despite the repression that the Togolese people have endured for daring to demand an end to five decades of dictatorship, the fact that the government of Togo is making more of an effort to present itself as a truly democratic government demonstrates that the Togolese people have forced certain concessions from the government. For example, opposition parties in Togo have been fighting for the return of term limits for several years. The government was finally forced to give into these demands, although with certain stipulations that are favorable to Faure. The term limits are not retroactive, which means that Faure can still serve two more terms, meaning he can remain in power until 2030. Moreover, the new constitutional terms stipulate that former presidents cannot be «prosecuted, arrested, detained, or tried for acts committed during their presidential term». This provision was clearly implemented to ensure that Faure escape facing justice for his crimes once his two terms are over.

One of the tactics which Faure has typically engaged in to help maintain his rule over Togo is to distract from the human rights abuses that his government has been committing by presenting himself as a leader who is concerned with regional security. This has included warning about the threat of jihad from Islamic extremists. In May of this year, Faure was even invited by Chatham House to speak on the topic of regional security. Not only does focusing on regional security and the treat of terrorism help to win Faure international support while distracting from his own dictatorial rule, but the threat of terrorism in Togo has also allowed Faure to delegitimatize the activities of some of the Togolese activists who have been fighting for change in Togo by presenting such activists as terrorists as well. The reality is that the government of Togo is one that has been terrorizing its own citizens for the last five decades. In the past the international community has been willing to ignore such brutalities on the part of the Togolese government, but it is becoming more difficult for the Togolese government and its international allies to continue this façade.

The recent apparent reforms in Togo are concessions that are being made by a regime that is desperately trying to cling to power and the changes that have been made thus far are more superficial than anything else. A few political prisoners in Togo have been released, but there are still hundreds of more political prisoners that are locked up. The Togolese people themselves have little confidence in the judiciary precisely because of abuses like this. Togo still has a political culture in which ordinary citizens have their rights violated and the violators face no consequences. We need to look no further than the violence during the parliamentary elections which were held in December of last year, which left some citizens dead and many more were injured. Among the casualties was a child, who was shot and killed by government forces. Thus far the government has not held anyone accountable for these killings, but released a statement expressing regret for the violence which the government itself caused. The fact that the Togolese government has finally decided to hold local election is a positive sign, but not because it suggests that the government is committed to real change. It's a positive sign because it demonstrates that Faure's absolute power in Togo is weakening and with continued pressure that rule may very well come to an end sooner than later.

 12   Chuann | Mardi, 9 Juillet 2019
  C'est tout ce que vous savez faire, contester contester. Vous savez très bien de quoi les élections sont faites et vous continuez à rouler le peuple dans la farine.

 11   Atalolo | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 4-Avouantheboss
  Il faut que cet Avouan, l' imbecile lise l' internaute No 7 pour mieux comprendre ce qui ce passe pendant et après toute élection au Togo.

 10   Fernando garcia | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 7-Kaboua
  Je voudrais que tu passe tes lecons de mathematique a ta soeur Adjamagbo. Malgre son CV que ton group de CARTEL a invente, Adjamagbo ne sait pas faire les additions pour trouver le numbre des illetres qui ont vote pour son parti. Elle veut qu'on loue encore un expert Senegalais ou Chinois pour faire les comptes des bulletins a Ogou. Tu dois comprendre que malgre mon niveau de CE1, mon IQ ou QI est plus eleve que ta copine ADJAMAGBO.
Chaque fois que cette dame n'obtienne pas ce qu'elle veut, elle parle de fraud comme si elle n'etait pas representee dans les bureaux de votes. Tu sais bien que si UNIR veut frauder vous n'aurez que 3 elus pour toute l'oppostion et vous ne pouvez rien faire puisque nous avons Kadanga et Yark derriere nous.


 9   Diable | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 7-Kaboua
  Mon frère Kaboua,

Quand je vous lis, je comprends bien que vous n' êtes pas assez éduqué que la plupart de vos confrères du régime. Mais je reste assuré que vous êtes l' une des lumières qui défend la cause du peuple meurtri.
Il vous arrive de mélanger le pédale quelque fois mais vous êtes du genre rare que nous souhaitons collaborer avec idéologiquement.
On a pas besoin de faire des grandes études avant de diriger un peuple; n' est-ce pas? Nos aïeux avaient dirigé leurs communautés avec fierté sans jamais lire 1, 2, 3,... Alors pourquoi devrons-nous peiner avant de diriger notre peuple?
En vous, je trouve ce que j' appelle illuminé. Merci beaucoup et ensemble pour notre Togo.

 8   El Niño | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 5-Atalolo
  Hummm. Faure Gnassingbé sait tres bien que son électorat ne dépasserait pas 5%. C'est la raison pour laquelle ce Vaurien de président gouverne par les armes.

Omar El Bechir et autres Boutéflika en faisaient pire que ça il y a seulement 2 mois. La suite on l'a connait.

 7   Kaboua | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 2-Fernando garcia
  Hey toi Fernando Garcia un peu de la pudeur. Les gens instruits viennent lire des commentaires ici et ce n'est pas de la maniere dont nous sommes au RPT/UNIR. Nous avons des adversaires politiques mais cela ne veut pas dire qu'ils sont nos ennemis. C'est ca que nous essayons d'inculquer dans la tete des nevroses comme toi. Ce n'est pas ce qui a ete programme si l'opposition n'avait pas participle comme les legislatives. Pour te faire un rappel bien que nous conservons la majorite est-ce-que cela a de sens chez toi que le MPDD, MRC, PDP, NET, UFC tous reunis ont moins de sieges que la C14 et l'ANC? Mais reflechit un peu comment des deputes elus de la part de la base n'arrive pas a en avoir plus de conseillers municipaux que ceux qui ne sont pas a l'assemblee. Il faut utiliser parfois la simple notion d'arthimetique.

 6   El Niño | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 4-Avouantheboss
  AvounTheSlave,

Puisque tu es le plus intelligent parmis nous tous, dites-moi quand est-ce que ce taux de participation global de 50.2% sera décomposable municipalité par municipalité?

Expliques-nous pourquoi ça doit prendre 5 jours pour faire la compilation de 3 millions de votes?

Chuannn!

 5   Atalolo | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 1-El Niño
  Well, vous êtes avertis. Si vous ne vous levez pas pour dire non, 1% de la population togolaise vous imposera encore l' idiot de Lomé2.
Puisque que le Togolais honnête est fatigué de se faire rouler dans la farine et refuse de voter.

Suivez mon regard.

 4   Avouantheboss | Mardi, 9 Juillet 2019
  Réponse à 1-El Niño
  Elle Niño,
Tagbô kou na woa lééé ! Tu habites sûrement dans la rue Gougoumbè !
A la sortie des urnes, on peut avoir une estimation du taux de participation. Cette estimation sera affinée avec le résultat.
Tu m'as habitué au mieux. Tu baisses en régime. C'est l'effet des vacances, ou, tu es assommé par le 20/12/2018 et 30/06/2019? Attention ! Avril 2020 va être beaucoup plus assommant ! C'est la solution finale ! En mai 2020, les voyous de ton espèce seront complètement éradiqués de la durface du sol Togolais. S'il le faut, on va vous faire entrer dedans

 3   Kadanga | Mardi, 9 Juillet 2019
  C'est nous qui sommes au pouvoir, oui c'est nous! UNIR c'est NOUS!
CONTENTEZ VOUS de cent combien yé... Si vous ne vous tesez pas, on vous arrache le peu que vous avez aux prochaines elections OK?. Chuuuuuuuuuu! Nous UNIR nous passons.....

 2   Fernando garcia | Mardi, 9 Juillet 2019
  "Elle appelle à la remobilisation pour la lutte à l'alternance"

Haaaaa, Adjamagbo, toi encore????Combien de fois tu va appeler le peuple qui te deteste a la "REMOBILISATION"
Tu sais que meme les MOUCHES de Bekpota te deteste?
Un vrai guerrier ne devoile Jamais sa strategie. Ou est ton copin Kpodzro? Lui qui avait predit une tsunami de C14-7 le 30 Juin. Ou est passe sa benediction? Aux prochaines elections, va passer la nuit chez un CHARLATTAN de ton village au lieu de passer ton temps a se baigner dans l'eau souillee de l'eglise de Kpodzro.


 1   El Niño | Mardi, 9 Juillet 2019
  Tchambago Ayassor annonçait par communiqué un taux de participation entre 60 et 65% le 2 juillet 2019.

Le 5 juillet 2019, le même président de la CENI annonce et écrit un taux de participation de 50.2%.

Laquelle des 2 versions est la bonne? Tout ça prouve que la CENI fabrique et annonce des chiffres fantaisistes pour faire conserver le pouvoir à tout prix par Faure Le Nullard. Honte au Rpt_Nuire!
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com