AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L'imposition de la taxe d'habitation « fâche » les Togolais


Société

iciLome | | 11 Commentaires |Imprimer

La nouvelle décision de l'Office Togolaise des Recettes (OTR) relative à la taxe d'habitation fait toujours des vagues.

"> Video

Intervenant ce mercredi matin dans l'émission « Allô Pyramide » sur la radio Pyramide FM, certains citoyens togolais ont manifesté leur mécontentement par rapport à cette nouvelle mesure de l'OTR.

Pour la majorité des intervenants, cette décision du Commissaire Général de l'Office Togolaise des Recettes, Philippe Kokou Tchodie, est « impopulaire ». Selon eux, les conditions ne sont pas encore réunies pour porter encore ce lourd fardeau sur les épaules des Togolais qui, d'ailleurs, croupissent déjà sous le poids de la misère.

« Au Togo, il y a une minorité qui s'accapare des biens du pays. La majorité des Togolais ne trouvent pas du travail. Ils n'ont pas les moyens financiers. Et voilà qu'on veut encore les charger d'une autre taxe. Comment en état actuel on peut demander à un Togolais de payer sa taxe d'habitation ? Comment peut-on demander à quelqu'un qui ne trouve pas à manger de payer une taxe d'habitation? Aucun Togolais ne peut accepter ça. Même dans les milieux reculés, nous ne pouvons pas accepter ça », s'est indigné un intervenant.

Ces intervenants demandent aux autorités togolaises de revenir sur cette décision.

Suivez plutôt l'émission dans son intégralité!



Autres titres
Togo Collaboration entre l’Etat, la CNDH et les OSC : La LCT proteste contre la création arbitraire d'une plateforme multi-acteurs 
Inter Dix choses à connaître sur les travailleurs humanitaires 
Mali Comité national des Semences: le catalogue des espèces et variétés végétales 
Plus de nouvelles




 11   Messan | Jeudi, 18 Juillet 2019
  Ont vous demande de brûler le pays vous ne voulez pas, vous allez subirent la méchanceté de ce régime, au Soudan c'est l'augmentation seulement du prix du pain qui a fait chassé Omar El Bechir.

 10   GNAROU | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Portugal: taxe sur l'ensoleillement dont bénéficient les maisonsPar  Le Figaro  Mis à jour le 19/12/2016 à 14:25

108 Partager sur Facebook (nouvelle fenêtre)Partager sur Twitter (nouvelle fenêtre)Partager sur WhatsApp (nouvelle fenêtre)Partager sur Linkedin (nouvelle fenêtre)Partager sur Viadeo (nouvelle fenêtre)Envoyer par mail

Le Portugal imposera davantage les propriétaires dont les logements bénéficient d'une belle vue ou d'un ensoleillement privilégié, une mesure qui ne frappe cependant que ceux dont la valeur fiscale atteint au moins 250.000 euros, selon une loi publiée lundi au Journal officiel.

 

L'impôt foncier de ces maisons et appartements pourra ainsi être majoré de 20% en cas de vue imprenable, au lieu de 5% précédemment, ce qui a suscité l'ire des associations de consommateurs et de propriétaires. "Tout indique que la prochaine étape sera de taxer l'oxygène que nous respirons", a ainsi ironisé le président de l'Association nationale des propriétaires Antonio Farias Marques. "Nous sommes résolument contre cette mesure, car elle est fondée sur un critère subjectif. La vue d'une maison peut être appréciée différemment", a commenté à l'AFP Ernesto Pinto, fiscaliste de l'association des consommateurs DECO.

 

A l'inverse, les propriétaires dont le logement donne sur un cimetière ou une station d'épuration des eaux verront leur taxe foncière diminuer jusqu'à 10%, contre 5% précédemment. Cette règle ne concerne toutefois que les nouvelles acquisitions et les habitations réévaluées à la demande de leur propriétaire.

 

Dans un premier temps, cette augmentation devait toucher l'ensemble des logements soumis à la taxe foncière, d'après un décret-loi paru le 1er août, mais elle a été finalement limitée aux habitations à partir de 250.000 euros, à la suite d'un amendement déposé par le député communiste Paulo Sa. "Une écrasante majorité des logements ne connaîtront pas d'augmentation de cet impôt", a-t-il déclaré à l'AFP.

Cette modification "repose sur des critères de justice sociale", a fait valoir Joao Galamba, porte-parole du Parti socialiste au pouvoir depuis un an. "Personne ne peut comprendre qu'une personne vivant dans une cave et qu'une autre habitant au dernier étage avec une vue fabuleuse paient exactement le même impôt", a-t-il relevé.

Le Figaro


 9   Miniminus Djibobo | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Réponse à 2-Abladjo
  "Les taxes d'habitations sont proportionnelles aux valeurs réelles des maisons et non par structure de maison. "

C'est vrai que imposer un "sans revenu" c' est l'encourager à aller voler pour payer l'état !
Mais crois-tu pouvoir appliquer au Togo tout ce que tu lis ailleurs?

Je ne te comprends pas ! Dans d' autres pays un homme a une seule femme, ton père il a plus d' une...je ne veux pas dire le nombre exact

Pour défendre une bonne cause il faut sortir des arguments et non affirmer par exemple " Dans un Etat juste et équitable, ..."
Un état juste et équitablke n' existe que dans ta tête pas sur cette terre

Cordialement

 8   Humm | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Réponse à 7-karma
  Dans l'ensemble, vous avez raison.
Les gens comme Agboyibor, Éden Kodjo, Gilchrist ne sont plus à décrire.
Fabre lui il préfère le titre de chef de file de l'opposition que de voir un autre opposant prendre le pouvoir
Atchadam lui il est tellement remonté qu'il a oublié la première règle de la démocratie. Celle du vivre ensemble malgré nos différences. C'est bien d'avoir des idées géniales il faut savoir les appliquer au différent situation de façon pacific et intelligente. Lumbumba et Sankara en plein d'idée comme. Mais une fois que tu te fais tuer, tu ne sert plus à grand chose.
Quand à la plupart des autres opposants, la politique est devenu un fond de commerce.
Continuez comme ça, c'est bien beau. Je plein les pauvres jeunes qui se font tuer durant les manifestations bidons.
Démocratisez vos maisons, vos quartier, villages et villes, et la démocratisation du pays ne serait que automatique. Le changement vient du bas et non du haut.
Quand les médecins forcent à la fac de médecine pour que leurs enfants aussi deviennent médecins, quand les chef d'entreprises se font succéder par leur enfants, quand les chefs coutumier fond le forcing pour que leur enfants leur succèdent, quand vous allez voir un barron du pouvoir pouvoir pour que votre enfant soit recruté au concours au détriment de l'enfant dun autre qui est plus méritant mais n'a pas de relations, alors ne venez pas vous plaindre dès la dictature.
Restez la à rêver quand un batart de Faure viendra pour le succéder c'est la que vous comprendrez que la terre est ronde

 7   karma | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Vous n'avez encore rien vue. Si vous savez ce que les cerveaux du régime prépare pour vous hummm.
Chaque citoyen a le choix entre être libre ou être esclave. La majorité des togolais ont choisi d'être esclave. Alors taisez-vous et subissez.
La vérité aujourd'hui est que ils en ont finis avec cette génération. Ils préparent le terrain pour que leur enfants règnent sur vos enfants dans les prochaines décennies.
Les barons envoient leurs enfants étudier à l'extérieur, pendant ce temps vos enfants croupissent dans a lUL ou UK où un étudiant diplômé n'est met pas capable de concevoir et exécuté un projet.
Avant je croyais que le problème du Togo était ethnique, mais à ma dernière visite j'ai visité Pya et j'ai été choqué. La vie se résume a des gens qui passe leur temps sous les hangars a boir du Tchouk et attendre les concours de fonction publique qui sont loin de leur apporter leur dignité d'homme.
Il n'y a pas plus dangereux qu'un homme mal éduqué et c'est malheureusement ce qui caractérise l'éducation togolaise actuellement.
On ne peut pas prétendre apporter la démocratie au pays quand on gouverne son parti politique de façon dictatoriale. On ne peut promettre combattre la corruption dans le pays quand on a des partis politiques des plus corrompus.
Les humains on toujours jugé les choses en regardant juste le bout de leur nez. Si parmi tous les pays le Togo est l'un des rares où l'alternance n'est pas prête d'arriver ce n'est pour rien. Les voix du seigneur sont insondables.
Quand ont aura des opposants qui ont l'intérêt supérieur des populations au cœur et qui développe des stratégies non radicales de longues termes, sûrement qu'on verra le bout du tunnel.
Aujourd'hui tous le monde est d'accord que les Gnassingbé doivent partir. Mais aussi la majorité est aussi d'accord pour dire que les opposants actuels n'en valent pas la peine

 6   Solo | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Tant que nous demeurons diviser, la minorité continuera par nous piétiner comme des fourmis.
Celui ci est du nord, l'autre est du sud, moi je suis de l'est l'autre est de l'ouest. C'est quoi ce peuple qui se comporte comme si la dictature était un fait en soi.

 5   Clement GAVI | Mercredi, 17 Juillet 2019
  'L'imposition de la taxe d'habitation « fâche » les Togolais'

La taxe d'habitation fait référence à la fiscalité. Pour la culture rappelons que la fiscalité est dérivée du Latin 'Fiscus' qui dans l'Empire Romain désignait le porte monnaie privé du Roi. Passons l'histoire, et revenons au Togo, cette sanglante dictature dynastique vieille de plus de cinquante pour dire, cette taxe d'habitation n'a aucun sens, puisque la dictature est par nature, une entreprise criminelle. Les recettes fiscales ne sont que détournées par cette clique de malfrats.

Faure Gnassingbé n'a aucune idée de la souffrance que nombre de Togolais connaissent. La souffrance des Togolais lui est étrangère. Il ne le sait que par verbalisme. Un immature qui embête le peuple Togolais pour ses enfantillages. Il faut refuser cette taxe d'habitation. Elle n'aura de sens que lorsque nous peuple Togolais serons libres de ce régime terroriste. Dans un Togo débarrassé de ce régime diabolique, les recettes fiscales serviront les populations.

Il faut refuser. Les Togolais ne demandent pas à ce régime une taxe d'habitation. Ce que nous exigeons, c'est que ce Faure Gnassingbé s'en aille.


 4   Diable | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Si vous ne pouvez pas l' accepter, alors révoltez!
Préparez pour prendre la rue et demander les réformes. Ainsi soit-il dans un pays où l' on refuse «imposition».

 3   fake defendeurs | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Quand les gens pensent que tout va bien dans le pays des gnas!!! Alors, qui dit mieux? les faux defendeurs, à vous la balle!!

 2   Abladjo | Mercredi, 17 Juillet 2019
 
Dans un Etat juste et équitable,

Quelqu'un qui n a pas de revenu ne paye pas de taxe autre que la TVA.

Les taxes d'habitations sont proportionnelles aux valeurs réelles des maisons et non par structure de maison.

Les taxes sont disparates sur l'étendu du territoire et sont fixées localement proche des realités économiques de chaque zone géographique.

Les effets des taxes payées sont visibles dans le quotidien des citoyens et ils sont heureux de payer des taxes.

Philippe Kokou Tchodie a t'il eut ses diplomes dans un paquet savon OMO ou c'est un des plagiaristes voir tricheur a l'université?

Il faut résister a cet impot. Une petite augmentation du prix du pain a fait tomber Omar El Beshir au Soudan. Au Togo on nous tue on nous mattraque mais on a encore des traitres au peuple parmi nous qui protege le régime mafieux du Togo.


 1   Peuple à terre | Mercredi, 17 Juillet 2019
  Tant que nous ne disons pas tous ensemble non au pillage, ils vont continuer par nous piller pour mettre sur leurs compte et laisser le pays délabré comme il est.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com