AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue du mercredi 17 juillet 2019


PRESSE- Presse togolaise

iciLome | | Commenter |Imprimer

A la Une : l’insécurité qui évolue à une vitesse vertigineuse au Togo

Le phénomène de braquage

« Le débat majeur qui cristallise les attentions depuis un moment, est sans doute celui de la recrudescence des braquages. Lors de sa récente sortie médiatique, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile dressait un alarmant bilan de plus d’une quarantaine d’actes de braquages, qui se banalise », écrit ce matin le quotidien Liberté dans ses colonnes.

« Juste au lendemain de sa sortie, constate malheureusement le journal, le gang a encore frappé à Bè Kpéhhenou, en plein cœur de la capitale. (…) Naturellement, tous les regards se tournent vers le premier flic du Togo, le Gal Yark Damehame. Il est sous le feu des projecteurs ».

Yark Damehame, le seul responsable?

« (…) Mais pour l’heure, ni le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame ni le Patron de la gendarmerie nationale togolaise, en charge du puissant service de renseignement, le Colonel Alex Yotrofei Massina n’arrivent à sortir le Togo et les Togolais de la douloureuse situation. (…) La représentation nationale a aussi son rôle à jouer dans cette situation pour que lumière soit faite sur tout. Il y va de l’intérêt de tous », affiche l’hebdomadaire La Manchette dans ses colonnes.

Le quotidien Liberté, pour sa part, pointe du doigt la responsabilité du Chef de l’Etat : « (…) En effet, la responsabilité première de Faure Gnassingbé est engagée dans cette histoire. (…) »

Quelles conséquences pour le Plan national de développement ?

C’est Fraternité qui en parle : « D’après l’esprit de la philosophie du projet, il revient aux opérateurs économiques de jouer pleinement leur rôle en faisant du PND un véritable moteur de développement. Mais alors, il se fait que c’est à ce secteur privé et aux honnêtes citoyens, de potentiels investisseurs, que les braqueurs s’en prennent. Paradoxalement, les autorités continuent à encourager les investisseurs à venir s’implanter au Togo ».

Et de se demander : « Comment est-il possible de bâtir un projet si ambitieux dans un tel contexte ? »

« Il est évident que cette situation, si elle persiste, va impacter négativement le secteur de l’investissement. Donc le PND. En effet, il est impossible de faire des investissements sans la sécurité, soutiennent certaines investisseurs. (…) Au-delà des investisseurs, cette flambée de violence inquiète aussi les populations. (…) », conclu Fraternité.

Edem A.



Autres titres
Togo Revue de presse du vendredi 23 août 2019 
Togo Revue de presse du mercredi 21 août 2019 
Togo Les populations togolaises toujours privées de leur quotidien national, Togo Presse 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com