AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo L’EPAM exclut une quinzaine de personnes au marché d’Adawlato


LOCAL- --

- | | Commenter |Imprimer

L’Etablissement public local autonome pour l’exploitation des marchés de Lomé (EPAM) interdit l’accès au plus grand marché de Lomé à 17 personnes, essentiellement des revendeuses, pour avoir refusé les portefaix qu’il leur a envoyé.

30 jours. C’est la sanction qu’inflige l’EPAM a certaines femmes du grand marché de Lomé parce qu’elles ont refusé les services des portefaix qu’il leur a désigné.

En réalité, relate le Mouvement Martin Luther King, cette instance leur « reproche d’avoir refusé d’accorder leurs violons pour les chargeurs des marchandises imposés à elles » alors qu’elles « entendent s’offrir les services des chargeurs de leur choix ».

L’EPAM parle de désobéissance et leur interdit, à titre de punition, l’accès à leur lieu de vente pour une durée d’un mois.

Cet établissement de gestion de marchés de la capitale est souvent accusé de pratiquer la politique de deux poids deux mesures, de gestion approximative et de collecter des fonds énormes (frais de ticket) sans pour autant moderniser le marché.

Le MMLK, de son côté, parle de « femmes offusquées et désabusées (qui) en appellent aux autorités togolaises pour que la politique d’autonomisation des femmes passe des paroles aux actes ».

A.H.




Autres titres
Togo Moto/Permis de conduire : Le NET demande un moratoire de 6 mois 
Togo Insécurité au Togo : Le PND à l’épreuve des braqueurs 
Togo Le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur n’emballe pas tout le monde 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com