AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Revue de presse du lundi 22 juillet 2019


PRESSE- Presse togolaise

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

A la Une : l’implication du Togo dans un trafic de véhicule de luxe au profit de la Corée du Nord, malgré l’embargo de l’ONU, la dilapidation autour des luttes Evala

Le Togo cité dans un trafic de véhicule de luxe vers la Corée du Nord

« Violation de l’embargo de l’ONU contre la Corée du Nord : Le Togo impliqué dans un trafic de véhicule de luxe au profit de Kim Jong-un. De possibles représailles contre notre pays », écrit ce matin le quotidien Liberté.

« L’affaire, précise le confrère, est révélée par Le Figaro dans sa parution du 19 juillet. […] Selon les informations rapportées, les véhicules sont achetés en Allemagne, transitent par au moins une demi-dizaine de pays avant d’être livrés à Kim Jong-un. On cite ainsi les Pays-Bas que la cargaison traverse, avant d’entamer un voyage par bateau de trois mois transitant par le canal de Suez, le port de Dalian en Chine, le Japon puis le port sud-coréen de Busan. Et c’est à ce niveau, souligne le quotidien Liberté, que le Togo intervient, avec un bateau aux couleurs nationales, le DN5505 (IMO 8630708) ».

Des conséquences éventuelles pour le pays de Faure Gnassingbé ?

« […] Il est évident que cette implication du Togo dans le trafic de véhicule de luxe aura le don de fâcher non seulement Washington [depuis 1953 la Coré du Nord subit des sanctions économiques de la part des USA-ndlr], mais aussi l’ONU et les autres puissances. Et cela peut bien avoir des châtiments pour le pays. […] », relève le quotidien Liberté.

La gabegie autour des rites Evala

« Evala au Togo est devenu un rendez-vous incontournable de gaspillage. L’année 2019 n’a pas dérogé à la tradition. Du 13 au 20 juillet, la ripaille des pilleurs de la République a été ostentatoire », contacte le bihebdomadaire Le Correcteur.

« […] Juste pour une distance de 5 Km, le Chef de l’Etat [Faure Gnassingbé-ndrl] de l’un des pays les plus pauvres et misérables du monde [Togo-ndlr] s’est déplacé en hélicoptère. […] Il suffit de descendre un peu les chiffres de cette vadrouille pour se rendre compte du gaspillage qui s’organise chaque année sous le couvert des luttes traditionnelles Evala », renchérit le journal.

Et de conclure : « Et lorsque Faure affiche ces images dans un pays qui ploie sur les poids des dettes incroyables, on se demande sa véritable mission à la tête du Togo. C’est bien dommage ».

Edem A.



Autres titres
Togo Revue de presse du vendredi 23 août 2019 
Togo Revue de presse du mercredi 21 août 2019 
Togo Les populations togolaises toujours privées de leur quotidien national, Togo Presse 
Plus de nouvelles




 2   Citoyen | Lundi, 22 Juillet 2019
  Battre pavillon d'un pays en droit maritime c'est comme porter la plaque d'immatriculation.

Donc si une voiture immatriculée au Ghana est mêlé dans un braquage au Togo par exemple, va-t-on accuser les autorités ghanéennes?

Avant de faire vos articles bidon de bas étage, documentez-vous documentez-vous, informez-vous chers journalistes!

L'ignorance tue !

 1   Général Oko | Lundi, 22 Juillet 2019
  Gros menteur. Le bateau utilisé battait pavillon togolais. Ce bateau n'est jamais venu au Togo. L'art de salir son pays.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com