AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Préfecture de Yoto : Un cultivateur assassiné par ses amis


Faits divers

iciLome | | 2 Commentaires |Imprimer

Sorti de sa maison dans le village de Monènou (situé à 75km au Nord-Est de Lomé) aux environs de 19 heures, dans la préfecture de Yoto, le sieur Mensavi Afanlouvi, père de 3 enfants, a été retrouvé quelques heures plus tard la tête broyée, le pied gauche et les deux mains coupés.

Les faits remontent en janvier 2013. Saisi de l’affaire, le Procureur du Tribunal de Tabligbo a ouvert une enquête qui a permis d’appréhender trois (03) individus, amis de la victime, qui sont inculpés d’homicide volontaire.

Vendredi dernier, la Cour d’Assise qui a ouvert ses assises depuis le 15 juillet dernier, s’est penchée sur l’affaire. Les nommés Toudi Koffi, Gabadjin Djondo et Hounou Koffi ont été reconnus coupables suite aux témoignages des gens du village de Monènou. Mais les inculpés ont plaidé non-coupables.

Après les plaidoiries des avocats, les interventions des témoins et des accusés, la Cour, à l’unanimité, a reconnu coupables du crime d’homicide volontaire les sieurs Toudi Koffi, Gabadjin Djondo et Hounou Koffi.

Ils ont été condamnés à 15 ans d’emprisonnement et une amende de 20 millions de FCFA en guise de dédommagement à la famille de la victime.



Autres titres
Togo Relevés de note erronée du Bac II : Les frais de rectification fâchent les parents d’élève 
Togo 5 millions FCFA emportés dans un braquage à Agoè ce vendredi 
Togo Trois blessés dans un accident dans le cortège de Faure Gnassingbé 
Plus de nouvelles




 2   TRIMUA | Mardi, 23 Juillet 2019
  Peut-être Trimua en sait quelque chose!
C'est un crime de sang, qui dit crime de sang dit trimua avec ses assassinats.
La punition est allégée! Cherchez vous saurez

 1   KOFFI | Mardi, 23 Juillet 2019
  Pourquoi 15 ans d'emprisonnement? Nous devons instaurer un système de travaux forcés pour les prisionniers de cette espèces qui coutent très chère aux contribuables.
Pendant 15 ans, on va les nourrir comment? En principe ils méritent la perpétuité.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com