AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La C14 scandalisée par la restriction des libertés de manifestations


Politique

iciLome | | 15 Commentaires |Imprimer

Sans surprise, la Coalition de l'opposition C14 a réagi suite au vote de la nouvelle loi sur la liberté de réunion et des manifestations publiques pacifiques au Togo. Lisez plutôt le communiqué.

Communiqué de la C14 suite à l’adoption des lois relatives aux conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques et à la sécurité intérieure.

Réunie en session extraordinaire le mercredi 7 Août 2019, l’Assemblée nationale a adopté en quasi catimini, deux projets de lois déposés par le gouvernement relatifs le premier, à la modification de la loi numéro 2011-010 du 16 Mai 2011 fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques et le deuxième à la sécurité intérieure.

Dans son exposé des motifs, le gouvernement justifie l’adoption de ces deux projets de loi par « la situation sécuritaire dans la sous-région qui s’est récemment dégradée avec de nouveaux foyers terroristes menaçant directement notre pays ».

Après avoir pris connaissance du contenu des deux lois adoptées par l’Assemblée nationale, la Coalition de l’Opposition togolaise C14 constate avec une effroyable stupeur qu’aucune de ces deux lois n’apporte les vraies réponses que les Togolais sont en droit d’attendre de leurs gouvernants en matière de sécurité publique et de protection civile dans un contexte sous régional et international marqué par la montée des tensions et des actes terroristes qui exposent en permanence notre pays à de réels risques sécuritaires.

En effet, la C14 estime que pour relever le défi sécuritaire, le gouvernement togolais aurait fait preuve de sérieux en élaborant, après une large concertation des acteurs politiques et socio-professionnels, une vraie politique nationale de prévention et de lutte contre les extrémismes violents et le terrorisme, assortie d’un plan d’action chiffré et daté et qui prend en compte tous les aspects de la problématique sécuritaire. La sécurité publique et la protection de citoyens nécessitent un renforcement des capacités techniques et matérielles de nos forces de défense et de sécurité ainsi qu’une promotion des pratiques démocratiques, de bonne gouvernance, de l’Etat de droit et de respect des droits de l’homme et des libertés publiques.

Pour la C14, le gouvernement a voulu, par ces deux lois, sous le couvert de préoccupations sécuritaires et de menace terroriste, mettre en application sa volonté maintes fois exprimée, de réduire à néant les libertés publiques de réunions et de manifestations acquises de haute lutte et au prix de lourds sacrifices par les populations togolaises.

On ne peut vouloir à la fois, lutter contre l’insécurité et créer les conditions propices à la radicalisation et à l’extrémisme en supprimant de fait les libertés publiques.

La Coalition de l’Opposition Togolaise C14 n’entend pas rester les bras croisés face à cette entreprise de régression politique et sociale que le régime RPT-UNIR veut imposer aux Togolais aux seules fins de museler toute velléité de contestation pour se maintenir au pouvoir.

La Coalition C14 exhorte les populations togolaises de l’intérieur comme de l’extérieur à ne pas se laisser museler par cette loi liberticide, mais au contraire à s’armer de courage afin qu’ensemble nous puissions reconquérir notre espace de liberté et poursuivre la lutte pour l’alternance et un véritable ordre démocratique au Togo.

La Coalition lance un appel pressant à toutes les forces démocratiques acquises au changement ainsi qu’aux organisations de la société civile et de la diaspora afin que dans un sursaut patriotique, nous réalisions enfin cette union sacrée pour remobiliser les populations en vue de l’alternance.

Fait à Lomé le 9 août 2019.

Pour la coalition,

Kafui Adjamagbo Johnson



Autres titres
Togo Elections locales : Les UST dressent un bilan négatif du processus 
Mali Renforcement des capacités des Forces de sécurité: le Général Salif Traoré inaugure un nouveau Centre de secours à Niamana et un Peloton permanent de la Garde nationale à Kati 
Togo Elections locales partielles : Les résultats provisoires donnent la majorité des sièges au parti UNIR 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 15   KOZAX | Lundi, 12 Août 2019
  Voilà des leaders tarés d'une opposition stupide ou qui feint la stupidité pour cacher son incapacité de lutter contre un régime d'un autre âge. Comment la C14 peut-elle être scandalisée par la restriction des libertés au Togo? Faut-il comprendre que la C14 vient juste de se rendre compte que le régime RPT-UNIR est liberticide, et ce à compter du mois d'août 2019? Je suis sûr que dans sa prochaine sortie médiatique Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson nous annoncera encore Urbi et Orbi l'alternance pour 2020, et demandera à la population de rester mobilisée pour accueillir ce grand évènement. Tout cela sera le fruit de l'UNICITÉ d'action rebaptisée Union Sacrée par la même coordinatrice de la même C14. Apparemment, les Togolais éblouis par les prouesses linguistiques des leaders de la c14 n'ont pas jugé utile ou nécessaire de vérifier le sens des termes souvent utilisés par l'opposition.

 14   KOZAX | Lundi, 12 Août 2019
  Voilà des leaders tarés d'une opposition stupide ou qui feint la stupidité pour cacher son incapacité de lutter contre un régime d'un autre âge. Comment la C14 peut-elle être scandalisée par la restriction des libertés au Togo? Faut-il comprendre que la C14 vient juste de se rendre compte que le régime RPT-UNIR est liberticide, et ce à compter du mois d'août 2019? Je suis sûr que dans sa prochaine sortie médiatique Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson nous annoncera encore Urbi et Orbi l'alternance pour 2020, et demandera à la population de rester mobilisée pour accueillir ce grand évènement. Tout cela sera le fruit de l'UNICITÉ d'action rebaptisée Union Sacrée par la même coordinatrice de la même C14. Apparemment, les Togolais éblouis par les prouesses linguistiques des leaders de la c14 n'ont pas jugé utile ou nécessaire de vérifier le sens des termes souvent utilisés par l'opposition.

 13   L' AMI de JO | Lundi, 12 Août 2019
  moi je suis toujours scandalisé par l' affaire des valises remplies de billets de banque que l' ex-chef de file n' a pas vus.
Selon un cadre de l' ANC l' ex-chef de file voualit dire qu' il n' a pas vu le contenu ( billets de banques) des valises !
Il n' ajamais dit qu' il n' a pas vu les valises puisqu' il a même expliqué qu' il a refusé de les prendre!

 12   YARK LE DROLE | Lundi, 12 Août 2019
  Réponse à 4-GNAROU
  GNAROU LE FOU DE SOTOUBOUA .JE NE CROIS PAS QUE TU ES UN RESSORTISSANT DE SOTOUBOUA AVEC DES conneries QUE TU ETALES SUR CETTE PLATEFORME. FINALEMENT J'AI COMPRIS QUE TU SOUFFRES DE LA CHIZOPHRENIE ET J'INVITE AINSI LES UNS ET LES AUTRES DE T'EVITER SUR CETTE PLATEFORME.

AFA TOY-YAA. INYON TCHOUKOUDOU.INGO KOUTOLOUDA HOO.CHAYYY

 11   tedlesaint1 | Lundi, 12 Août 2019
  Au fond la coalition des 14 partis politiques, qui organisait des manifestations populaires depuis le 19 aout 2017, ne luttaient que pour leur intérêts personnels et les militants de l'opposition togolaise l'on compris quand il était trop tard. Le reliquat de cette C14 évidement doit monter au créneau pour chercher à protester contre la modification de la loi qui leur a permet de troubler l'ordre dans notre pays. L'on peut se demander aujourd'hui, pourquoi toute cette agitation de la part de cette opposition radicale? Et surtout pour quelles fins? La C14 n'est pas mieux que le régime en place qu'elle critique. Les gens se rappellent que lors de la transition dans les années 90, l'opposition qui avait les manettes du pouvoir n'avait pas hésité un seul instant à dissoudre le parti Rassemble du peuple togolais (RPT) antan. On voit clairement la haine qui amine ces pseudos-démocrates.

 10   Monkey ?? | Lundi, 12 Août 2019
  Encore la c14? Et non ce n'est pas vrais !cette coalition sort quand elle voit ses intérêts menacés.Pas de manifestations,pas de soutien de la diaspora.Voila une coalition qui se vente de pouvoir faire perdre plus 40 milliards de nos francs à notre cher pays .Quelle opposition avions nous au Togo? Plus dangereux que le régime en place

 9   Fernando garcia | Dimanche, 11 Août 2019
  "La Coalition lance un appel pressant à toutes les forces démocratiques acquises au changement ainsi qu'aux organisations de la société civile et de la diaspora afin que dans un sursaut patriotique, nous réalisions enfin cette union sacrée pour remobiliser les populations en vue de l'alternance".

Hmm! Ca la exist encore ou c'est une autre association de moutons.
Quelle population encore maaaa! Celle qui vous a massacre deux fois successifs dan les URNES?

ABAS LES IMPERIALISTES ETRANGERS.

 8   apeto | Dimanche, 11 Août 2019
  Qui va encore contester lorsqu'on appelle ces "soit disant" deputes DEPUTES NOMMES. Ils sont vraiment nommes
TOUS ces deputes ont vote OUI a cette nouvelle loi sur la liberté de réunion et des manifestations publiques pacifiques au Togo.
Ne savent ils pas que c'est un retour en arriere? une restriction de libertes? Ces deputes peuvent-ils se rejouir de cette loi?
Des deputes vides

 7   Edéfou | Dimanche, 11 Août 2019
  C'est ça seulement qui vous intéresse. On braque des gens dans ce pays, on tue des innocents, vous ne levez pas vos petits doigts. Bandes d'incapables, dégagez.

 6   Huumm | Dimanche, 11 Août 2019
  " enfin cette union sacrée pour remobiliser les populations en vue de l'alternance"


quelle Union Sacrée ? Vous avez raté l' union autour des Sacrées Valises que certains n' ont pas vues et que leur chargé de la Communication lui aurait vues et expliqué aussi que cela fait partie des soutiens discrets du Chef de l' état par Chef d'état interposé.
Qu' avez-vous fait du plus du Million de togolais selon vos propres estimations qui vous ont suivi les yeux fermés ?
En ouvrant les yeux ils découvrent :
- qu' on les envoyait courir le danger et en arrière d' autres encaissaient le contenu de valises secrètes, invisibles !
- que ceux d' entre eux qui sont tombés ou blessés avaient été sciemment sacrifiés par les dealers de l' opposition
- que les survivants se retrouvaient dans le Bas Fond Saint Joseph- terrain de foot de l' ex-chef de file pendant son turbulent passage au Collège d'en face sous la protection officielle -


 5   sen | Dimanche, 11 Août 2019
  les gens ont utilisé les marches pour faire une révolution et non pour l'intérêt supérieur de la nation. Ils se sont sucrés et ont envoyé le peuple à l'abattoir. Maintenant que les marches sont interdites, le peuple prendra ses responsabilités loin des vendeurs d'illusion.

 4   GNAROU | Dimanche, 11 Août 2019
  C'est une erreur de supprimer mes reactions .

Car en realité vous n'etes pas differents du regime que vous dites combattre !!
Vous nous donnez ainsi raison dans notre lutte pour une vraie democratie.

GNAROU le fils de SOTOUBOUA

 3   Deningban | Dimanche, 11 Août 2019
  C'était une erreur de laisser cette dame inexpérimentée à la tête de la C14. Il y a des responsabilités qu'on ne peut assumer convenablement ( dans le cas du Togo en particulier) que lorsqu'on a un certain poids et un chariqme.

Promotion du genre, oui, mais la politique ce n'est pas un marché de friperies....

C'est un terrain subtile, délicat, exigeant, hostile...

 2   Sosso | Dimanche, 11 Août 2019
  Vous avez perdu la révolution il faut bien qu'il ait évolution madame. Et remerciez bien FEG. Si le Togo était comme vous le dites la Corée du Nord vous seriez des martyrs dont on parlerait au passé. La loi Bodjona devenue loi Payadowa est le moindre mal pour vous.

 1   Clement GAVI | Dimanche, 11 Août 2019
  'La C14 scandalisée par la restriction des libertés de manifestations'

Les manifestations ayant un contenu informationnel, le régime terroriste a intérêt à ce qu'il n'y est pas de manifestations. Une situation qui signifierait stabilité, adhésion du peuple Togolais aux thèses élaborées par le régime, etc.
Interdire les manifestations sur le territoire du Togo, tenter d'inféoder les Togolais de l'extérieur dans un je ne sais quel haut conseil, terroriser les Togolais vivant à l'extérieur par le biais des co-propriétaires de ce régime tyrannique, etc participent tous à une même objectif, conserver le pouvoir en faisant croire à une normalité.

Nous avons affaire à des terroristes.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com