AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Burkina-Faso Culture et nécrologie en couverture des journaux burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent abondamment le décès de l’artiste ivoirien DJ Arafat, sans oublier l’actualité nationale marquée par des faits culturels dont l’élection de Miss Burkina 2019 et l’intronisation d’un nouveau roi dans le royaume de Boussouma.

«Chefferie coutumière : Naaba Sigri, nouveau Dima de Boussouma», titre le quotidien d’Etat Sidwaya qui renseigne que le nouveau roi, de son nom à l’état civil, Donald Karim Ouédraogo, intronisé, le samedi 10 août 2019, est le fils aîné du défunt Dima de Boussouma, Naaba Sonré.

Selon le journal, il s’agit du 32e roi de Boussouma qui avec ses trois noms de règne (Naaba Sigri, Naaba Wobgho et Naaba Ligdi), a sous sa tutelle 12 cantons.

De son côté, Le Pays, quotidien privé, affiche : «Naaba Sigri intronisé 32e Dima», là où L’Observateur Paalga (privé) mentionne : «Royaume de Boussouma : Naaba Sonré est mort, vive Naaba Sigri».

Quant à Aujourd’hui au Faso, il fait observer que Naaba Sigri, 45 ans, est un roi consensuel, homme sage, pondéré et «beaucoup estiment qu’il pourra être un médiateur pour rasséréner les relations dans la famille royale».

Le même journal évoque la mort de l’artiste ivoirien DJ Arafat et titre : «Le commandant Zabra entre dans le panthéon bigarré des héros».

Pendant ce temps, Sidwaya fait un «retour sur le parcours d’un +génie+», soulignant que de son vrai nom Ange Didier Huon, DJ Arafat qui était âgé de 33 ans, est «une figure emblématique du coupé-décalé».

Il précise que l’artiste musicien est décédé des suites d’un accident de moto dans la nuit de dimanche à lundi.

A ce sujet, Le Pays met en exergue : «Showbiz ivoirien : Le roi du coupé-décalé, DJ Arafat est décédé», avant de relater que la moto du chanteur a «percuté une voiture conduite par la journaliste de radio Côte d’Ivoire».

Sous un registre culturel, cette fois beaucoup plus gai, Le Pays informe que l’étudiante Danielle Flora Ouédraogo a été couronnée Miss-Burkina 2019, vendredi dernier, à l’issue d’une «soirée riche en couleur».

Evoquant le même évènement, les quotidiens privés L’Observateur Paalga, Le Quotidien et Aujourd’hui au Faso affichent en chœur: «Election Miss Burkina 2019 : Danielle Flora Ouédraogo couronnée».

Pour sa part, Sidwaya souligne que «Flora Ouédraogo, (est) couronnée +reine de la beauté+» au Burkina Faso.



Autres titres
Inter Mettre le réseau mondial de transport aérien au service de l’humanité (OACI) 
Bénin Drame : Un enfant pris pour une pintade tué à Pèrèrè 
Togo Kozah : Les Comité locaux citoyens déjà à l’œuvre 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com