AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Bénin Recrutement de quatre (4) spécialistes pour le Conseil National de l'Éducation (CNE)


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer

Sous l’autorité du Secrétaire Exécutif, les spécialistes contribueront à la mise en œuvre efficace et efficiente de la mission du CNE.

Dans la perspective de la mise en place de la structure interne du Secrétariat Exécutif, le Président du Conseil National de l’Education (CNE) lance un appel à candidatures pour les postes ci-après :

1 spécialiste en suivi-évaluation des politiques publiques ;
1 spécialiste en sciences de l'Éducation ;
1 spécialiste en Économie et Statistiques de l'Éducation ;
1 spécialiste, juriste institutionnaliste.

Sous l’autorité du Secrétaire Exécutif, les spécialistes contribueront à la mise en œuvre efficace et efficiente de la mission du CNE.

Les conditions générales et spécifiques de candidature ainsi que les éléments constitutifs du dossier sont affichés au siège de l’ex CI-CNE (Cotonou, dans la rue de l’ambassade des Pays-Bas) et publiés dans le journal « La Nation » du lundi 05 au vendredi 16 août 2019.

Les personnes intéressées, appartenant aux catégories ci-dessus mentionnées, sont invitées à déposer leur dossier de candidature au siège de l’ex CI-CNE à Cotonou, les jours ouvrables, du lundi 05 au vendredi 23 août 2019 à 12h00 au plus tard.

Les TDRs complets comportant les attributions du CNE, le cahier de charges des spécialistes, sont à retirer sur demande au secrétariat du CNE ou à l’adresse email : [email protected]

1. CONDITIONS GÉNÉRALES

Les candidats à tous les postes énumérés ci-dessus doivent remplir les conditions générales suivantes :

être de nationalité béninoise ;
avoir une très bonne connaissance du système éducatif national;
avoir un casier judiciaire vierge ;
ne pas avoir fait l’objet d’une sanction disciplinaire ou pénale pour une faute commise dans l’exercice de ses fonctions ;
jouir d’une crédibilité résultant d’une expertise avérée dans le système éducatif national;
être de bonne moralité et jouir de ses droits civiques ;
présenter des garanties suffisantes de disponibilité ;
avoir préalablement renoncé à son mandat électif, politique ou syndical, lorsqu’il en exerce.
être disposé à satisfaire les modalités de détachement ou de mise en disponibilité pour les cadres de l’administration publique.


2. CONDITIONS SPÉCIFIQUES

Sous l’autorité du Secrétaire Exécutif, les spécialistes apportent une assistance-conseil au CNE dans leur domaine d’expertise de manière à contribuer, dans son champ thématique de compétence, à l’atteinte des objectifs et à la visibilité du CNE.

D’une manière spécifique, les profils recherchés pour chacun des postes, doivent satisfaire aux critères relatifs aux domaines de compétence, cahier de charges, qualifications générales et spécifiques et aux exigences d’expériences professionnelles résumés ainsi qu’il suit:

2.1. Spécialiste en suivi-évaluation des politiques publiques (H/F)

Avoir un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau au moins master (Bac+5) d’ingénieur statisticien planificateur ou en management public ou en sciences de gestion ou équivalent.
Avoir des qualifications spécifiques en :
planification, évaluation des politiques publiques, analyse des politiques publiques, programmation, budgétisation, suivi-évaluation ;
gestion des politiques, stratégies de développement macroéconomique et des financements du système éducatif ;
gestion axée sur les résultats de développement (GARD) et du budget-programme ;
gestion du cycle du projet de développement ;
analyse institutionnelle et développement organisationnel ;
informatiques : Suite MS office, MS Project, STATA/SPSS, gestion des bases de données et de l’Internet ;
avoir un minimum de dix (10) ans de pratique professionnelle effective en analyse et suivi-évaluation des politiques publiques ;
avoir une expérience pratique des procédures d’élaboration des dossiers d’appel d’offres et de passation des marchés publics ;
avoir participé à des études spécifiques sanctionnées par des publications de rapports / articles / ouvrages ou autres ;
avoir une aptitude au travail en équipe ;
avoir des connaissances ou des aptitudes dans les domaines ci-après sont des atouts :
une connaissance de système(s) éducatif(s) étranger(s) et de l’anglais ;
une expérience de gestion de projets et programmes de développement, pour le compte d’un organisme international, d’une ONG Internationale ou d’une institution nationale publique ou privée ;
une familiarité avec les relations institutionnelles entre les acteurs du système éducatif.

2.2. Spécialiste en sciences de l'Éducation (H/F)

Avoir un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau au moins master (Bac+5) en sciences de l'Éducation ou équivalent ;
avoir des qualifications spécifiques en :
administration du système éducatif ;
ingénierie de la formation et des systèmes d’emploi ;
ingénierie pédagogique ;
financements du système éducatif ;
gestion des politiques et stratégies de développement ;
gestion des ressources humaines ;
informatique : Suite MS office, MS Project et de l’Internet ;
avoir un minimum de dix (10) ans de pratique professionnelle effective en sciences de l’éducation ;
avoir une expérience pratique des procédures d’élaboration des dossiers d’appel d’offres et de passation des marchés publics ;
avoir participé à des études spécifiques sanctionnées par des publications de rapports / articles / ouvrages etc.;
avoir des connaissances ou des aptitudes dans les domaines ci-après sont des atouts :
une connaissance de système(s) éducatif(s) étranger(s) et de l’anglais ;
une connaissance de la gestion du cycle de projet de développement ;
une connaissance en analyse institutionnelle et en développement organisationnel ;
l’aptitude au travail en équipe ;
une familiarité avec les relations institutionnelles entre les acteurs du système éducatif ;
une expérience de gestion de projets et programmes de développement, pour le compte d’un organisme international, d’une ONG Internationale ou d’une institution nationale publique ou privée.

2.3. Spécialiste en économie et statistiques de l'éducation (H/F)

Avoir un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau au moins master (Bac+5) en économie et statistiques de l'éducation ou équivalent ;
avoir des qualifications spécifiques en :
gestion des politiques et stratégies de développement macroéconomique ;
financements du système éducatif ;
gestion axée sur les résultats de développement (GARD) et du budget-programme ;
planification, évaluation des politiques publiques, analyse des politiques publiques, programmation, budgétisation, suivi-évaluation ;
gestion du cycle du projet de développement ;
analyse institutionnelle et développement organisationnel ;
procédures d’élaboration des dossiers d’appel d’offres et de passation des marchés publics ;
informatique : Suite MS office, MS Project, STATA/SPSS, gestion des bases de données et de l’Internet ;
avoir un minimum de dix (10) ans de pratiques professionnelles effectives en économie et statistiques de l'éducation ;
avoir une expérience pratique des procédures d’élaboration des dossiers d’appel d’offres et de passation des marchés publics ;
avoir participé à des études spécifiques sanctionnées par des publications de rapports / articles / ouvrages ;
avoir des connaissances ou des aptitudes dans les domaines ci-après sont des atouts :
une connaissance du système éducatif étranger et de l’anglais;
une aptitude au travail en équipe ;
une familiarité avec les relations institutionnelles entre les acteurs du système éducatif ;
une expérience de gestion de projets et programmes de développement, pour le compte d’un organisme international, d’une ONG Internationale ou d’une institution nationale publique ou privée.

2.4. Spécialiste, juriste institutionnaliste (H/F)

avoir un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau au moins master (Bac+5) en droit public ou équivalent ;
avoir des qualifications spécifiques et une aptitude à :
la veille juridique ;
l’analyse et à l’évaluation des institutions publiques ;
la rédaction des textes normatifs ;
l’analyse et à l’évaluation des textes législatifs et règlementaires ;
la gestion des contrats et des traités ;
l’environnement informatique : Suite MS office, MS Project et de l’Internet ;
avoir un minimum de dix (10) ans de pratiques professionnelles effectives en droit public, en administration générale et en management des services publics ;
avoir une expérience pratique des procédures d’élaboration des dossiers d’appel d’offres et de passation des marchés publics ;
avoir participé à des études spécifiques sanctionnées par des publications de rapports / articles / ouvrages ;
avoir des connaissances ou des aptitudes dans les domaines ci-dessous sont des atouts :
une connaissance de système(s) éducatif(s) étranger(s) ;
une familiarité avec l’anglais ;
une connaissance de la gestion du cycle de projet de développement ;
une connaissance en développement organisationnel ;
une aptitude au travail en équipe ;
une familiarité avec les relations institutionnelles entre les acteurs du système éducatif ;
une expérience de gestion de projets et programmes de développement pour le compte d’un organisme international, d’une ONG Internationale ou d’une institution nationale publique ou privée.

3. CONTENU DU DOSSIER

Le dossier de candidature doit contenir les pièces suivantes :

une lettre de motivation de trois (03) pages au maximum (Police Times New Roman, Taille 12, Interligne 1,5 ; Marges 2,5) à adresser à Monsieur le Président du Conseil National de l'Education;
un curriculum vitae de trois (03) pages au maximum (Police Times New Roman, Taille 12, Interligne 1,5 ; Marges 2,5) indiquant l’adresse complète du candidat ;
la photocopie légalisée des diplômes les plus pertinents à partir du MASTER ;
la photocopie légalisée des attestations de formations dans le domaine considéré ;
un certificat médical de visite et contre-visite datant de moins de trois mois ;
un certificat de nationalité légalisé ;
un casier judiciaire datant de moins de trois mois ;
la preuve des expériences acquises, notamment les copies des attestations et certificats de travail ou tout autre document tenant lieu.

4. DÉPÔT DES DOSSIERS DE CANDIDATURES

Les personnes intéressées par le présent appel à candidatures sont priées de déposer leur dossier de candidature sous pli fermé avec la mention « Candidature au poste de ………………………………..», au plus tard le 23 Août 2019 à 12h00 au siège de l’ex CI-CNE à Cotonou, dans la rue de l’ambassade des Pays-Bas ; Tél: (229) 69-59-15-97.

5. SÉLECTION

La sélection consiste en une présélection par étude de dossier et en un entretien oral de sélection
La présélection se fera sur la base de l’examen uniquement du dossier fourni.
Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s aux adresses email et téléphoniques mentionnées dans leur CV ou dans leur lettre de motivation.
Les candidatures féminines sont vivement souhaitées.



Fait à Cotonou, le 31 juillet 2019

Le Président du CNE

Professeur Noël A. GBAGUIDI



Autres titres
Bénin Droit des affaires : Partenariat entre l'AUF et la FDA pour les activités du Club OHADA Bénin 
Bénin Les enseignants autorisés à prendre des heures supplémentaires 
Togo Le ministre de l’Enseignement supérieur a reçu une délégation estudiantine ce jeudi 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com