AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La 'loi Boukpessi' vue par les Togolais


Politique

iciLome | | 11 Commentaires |Imprimer

La nouvelle loi adoptée le 07 août dernier à l'hémicycle anime toujours le débat au Togo. Beaucoup demandent à Faure Gnassingbé de ne pas promulguer cette loi.

"> Video

Intervenant dans l'émission "Audi Actu" sur la radio Victoire FM, des citoyens togolais ont donné leur avis par rapport à cette nouvelle loi qui fixe désormais les conditions d’exercice de la liberté de réunion et des manifestations pacifiques publiques au Togo.

Pour la plupart des intervenants, cette loi dite Boukpessi est anticonstitutionnelle. Il s'agit d'une provocation du peuple togolais. Par ailleurs, ils demandent au chef de l'Etat de ne pas promulguer cette loi liberticide qui fait reculer le pays sur le plan démocratique.

D'autres estiment que cette loi est la meilleure vu le contexte actuel des menaces terroristes. Ils sont allés jusqu'à féliciter le gouvernement togolais et les députés de la 6eme législature pour avoir voté et adopté ce projet de loi.

Bonne écoute.



Autres titres
Togo Jean-Pierre Fabre : « Je ne pourrai jamais imaginer que ça viendrait d’une collègue de l’opposition » 
Togo Jean-Pierre Fabre "n’est pas rancunier" 
Côte D'Ivoire 19 septembre 2002–19 septembre 2019: depuis l’étranger, Guillaume Soro fait le point et lance un appel aux Ivoiriens et au pouvoir 
Plus de nouvelles




 11   Franck | Dimanche, 18 Août 2019
  J'ai observé par les médias les manifestations de rue dans la ville état de hongkong chacun des manifestants avait un parapluie preuve du caractère pacifique de cette marche,maintenant pour le cas du Togo les manifestations de rues ont pour quel objectif dans un pays aussi pauvre qui se cherche dans le développement au point de voir certains universitaires intellectuels tarés étaler leur limite bravo Gnarou qui est égal à lui même avec certains des compatriotes que j'apprécie par leur intervention pertinente et constructrice

 10   YARK LE DROLE | Dimanche, 18 Août 2019
  Réponse à 6-Allah
  CET INDIVIDU ALLAH DANS CE FORUM EST BIEN CONNU DU CAMPUS DE LOME .APRES QU'IL EST DEVENU CARTOUCHARD ( C'EST A DIRE A ECHOUE 4 FOIS SUCCESSIVEMENT SANS PASSER UNE ANNEE) EST DEVENU LE RASEUR DE MUR DE LOME II . IL A TENTE DE MONTER UNE ASSOCIATION POUR SUPPORTER LE REGIME CELA N'A PAS MARCHE. DEVENU UN MILICIEN BIEN CONNU DE TOUS , IL FUT TRES PROCHE DE TABIOU TAPHA LE TONUTRIANT PRESIDENT DE CENI. ALLAH TU AS LE TEMPS DE TE LIBERER CAR LA LUTTE DE LIBERATION QUE CHERCHENT LES TOGOLAIS C'EST POUR NOUS TOUS. CESSE DE SUPPORTER LES CRIMINELS RPT UNIR.FAURE GNASSINGBE ET SA BANDE RPT UNIR NE S'INTERRESSE ET NE S'INTERRESSERONT JAMAIS POUR LA DEMOCRATIE, QUI EST UNE VALEUR.CE QUI LES INTERRESSE CONSERVATION DU POUVOIR PAR TOUS LES MOYENS.
QUANT A GNAROU C'EST UN CHIZOPHRENE , PERDU ET BIENTOT MARCHERA NU S'IL RETOURNE A SOTOUBOUA CAR NOUS LE CONNAISSONS BIEN. AFA TOYOU.KIMELEN NA KPANDOUTOU. CHAYYYY

 9   1 | Dimanche, 18 Août 2019
  Voila Une très bonne decision

 8   RPT HELOULO | Samedi, 17 Août 2019
  Réponse à 3-GNAROU
  Les RePTiles pleurent deja sur ce site, juste en ecoutant les reactions de la plupart des togolais. Vous envahissez les sites et medias pour defendre l'indefendable mais vous ne pouvez pas envahir nos coeurs. Votre arrogance vous a amenes a la grande decheance. Wait and see

 7   Faure Sanginaire | Samedi, 17 Août 2019
  Réponse à 3-GNAROU
  Nous autres togolais et plus nombreux que vous de Sotouboua, voulons la liberte et l'egalite. Le status quo vous arrange et vous accuses les autres de vous exclure. Vous avez aussi le droit de choisir votre appartenance a d'autres nationalites. Nous on choisit la liberte au Togo. Vous opprimez et vous vous prenez pour les victimes en toute circonstance. Vous n'avez jamais ete des victimes. NOUS luttons pour l'Egalite!!!!!

 6   Allah | Samedi, 17 Août 2019
  Réponse à 4-Clement GAVI
  Il n'y a pas que toi qui souffres. Et ta souffrance ne fait que commencer .

Il n'y a plus les billets neufs de Lome II après lecture des motions de soutien

Tu vas vomir ce que tu as mangé dans les mains des Eyadema qui te tourmente aujourd'hui . Quelqu'un m'a dit que lorsque tu manges avec Eyadema père , il faut avoir une longue louche avec le repas au milieu de la table .

Malheureusement tu as oublié cette maxime et tu as cru être ami a Eyadema , et voici l'amertume

 5   Allah | Samedi, 17 Août 2019
  La loi va les corriger bien et ils vont rentrer dans les rangs sinon ils auront la force publique en face .

C'est maintenant qu'ils comprendront que Faure est garçon

 4   Clement GAVI | Samedi, 17 Août 2019
  'Pour la plupart des intervenants, cette loi dite Boukpessi est anticonstitutionnelle. Il s'agit d'une provocation du peuple togolais.'

Et cette provocation des peuples sur cette terre, est une conviction soigneusement conçue et délibérément mise en oeuvre. C'est précisément ce que font Tony Blair, ancien Premier Ministre Britannique et Phil Bryant, Gouverneur de l'Etat de Mississipi aux Etats-Unis qui moquent la souffrance et la douleur des peuples sur cette terre en soutenant ces régimes terroristes, tel celui du Togo, ce régime mortifère qui sert la mort et la souffrance aux Togolais depuis 1967.

 3   GNAROU | Samedi, 17 Août 2019
  S'ils avaient posé la question aux habitants de SOTOUBOUA et à GNAROU, ils auraient sûrement eu d' autres reponses .

Sommes -nous considerés comme des togolais à part entiere par ces journaleux manipulateurs ???

De n'importe quoi!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 2   Lucrece | Samedi, 17 Août 2019
  Rien que des coups d'épée dans l'eau, des élucubrations superfétatoires et des illusions naïves!
Y-a-t-il encore une once d'intelligence dans la République? Comment peut-on demander au Président de la République de ne pas promulguer un projet de loi du gouvernement qu'il dirige?
C'est tout comme la dernière fois on réclamait à cor et à cri un retour à la constitution de 92 c'est-à-dire on demandait à Faure de signer son propre coup d'État. Soyez réalistes.

 1   tedlesaint1 | Samedi, 17 Août 2019
  La modification de la loi Bodjona fait couler beaucoup d'encre et de salive et surtout, elle suscite beaucoup de passion au sein de la population. Il faut reconnaitre qu'il y a restriction des libertés au vu de la modification faite à l'Assemblée nationale. Mais à bien voir, il n'y a pas encore comme semble penser certaines personnes interdiction des manifestations populaires au Togo. C'est dans la pratique de loi on verra clairement ce qui change vraiment. Au faite, cette loi accorde une grande l'attitude aux autorités locales de donner l'autorisation d'une manifestation populaire ou pas en tenant compte du bien-fondé de l'organisation de celle-ci. C'est aussi le contexte sécuritaire qui oblige le gouvernement à faire un recadrage. Il faut reconnaitre aussi que l'opposition radicale en occurrence la Coalition des 14 partis de l'opposition togolaise avait abusé nommément de cette loi Bodjona, en l'utilisant comme un épouvantail contre le régime en place. Comment des dirigeants politiques peuvent dirent qu'ils vont faire partir un président légalement élu par des manifestations violentes de rues? C'est sans nul doute un acte irresponsable de la part de responsables politiques qui aspirent diriger un jour le pays.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com