AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Elections locales : Les UST dressent un bilan négatif du processus


Politique

iciLome | | 9 Commentaires |Imprimer

Les élections municipales organisées le 30 juin et les partielles le 15 août derniers sur toute l’étendue du territoire national n’ont pas été crédibles et transparentes. Du moins, c'est ce qu'indiquent les responsables des Universités Sociales du Togo (UST). Devant la presse mardi à Lomé, ils ont relevé de nombreuses irrégularités ayant émaillé le processus électoral qui a abouti aux municipales.

"> Video

David Dosseh et ses collaborateurs attestent avoir procédé au « monitoring citoyen » du scrutin, une opération qui leur avait permis de déceler des sérieux dysfonctionnements au cours du processus électoral. Depuis l’étape du recensement jusqu’à la tenue de l’élection proprement dite.

« Nous n’avons pas fait une observation, surtout que nous n’avons pas eu d’accréditation. Nous avons plutôt fait un monitoring citoyen, une surveillance citoyenne. C’est-à-dire que ce sont des citoyens engagés et déterminés sur la base de volontariat qui se sont déployés sur le terrain et qui ont observé plusieurs éléments du processus. D’abord le recensement, et nous avons démontré que le recensement a été mal fait. Donc il y a eu des dysfonctionnements lors du processus d’enrôlement.

Nous avons également montré que les médias publics ont un traitement inégal de la couverture de la campagne électorale. Le dernier élément sur lequel nous avons mis des surveillances sur le terrain, c’était bien sûr le jour du vote. Et cela nous a permis de déceler des dysfonctionnements, notamment des procès-verbaux inadaptés, nous avons constaté des cas de fraudes avérés avec des bourrages d’urne en faveur du parti au pouvoir, avec des bulletins prévôtés… », a fait savoir David Dosseh, porte-parole des UST.

L'UST invite les acteurs politiques à se tenir prêt pour éviter que ces irrégularités se répètent en 2020.

Suivez plutôt!



Autres titres
Togo Fabre : « J’accepte la mission…pour reconquérir avec vous la République » 
Togo Jean-Pierre Fabre, candidat de l’ANC à la présidentielle de 2020 
Togo Un projet de loi autorise la diaspora à voter… 
Plus de nouvelles




 9   Diable | Jeudi, 22 Août 2019
  Laisser les Togolais en paix de vos conneries de vote ou élection. Le Togo en n' a assez de vous tous.
Laisser le peuple en paix jusqu'à ce qu' il ne décide de se libérer.

A bas les élections au Togo! Bande des abrutis...

 8   Lucrece | Mercredi, 21 Août 2019
  David Dosseh, un des rares togolais au talent chirurgical exceptionnel! Nul n'ai parfait mais cet homme est bon!
Je l'ai invité à maintes reprises, sur cette plateforme, d'être neutre afin de pouvoir bien servir la Patrie. Mais hélas! Il comprendra plus tard.

 7   LA VICTIME | Mercredi, 21 Août 2019
  Ce monsieur ose dire quoi? S'ils n'ont pas reçu l'accréditation, quels résultats publient-ils? Celui qui invente le résultat pour se proclamé champion d'une compétition à laquelle il n'a pas pris part, n'est-ce pas cela la fraude avérée! Ce monsieur manque totalement de logique intellectuelle. Ils parle des informations de citoyens "engagés et déterminés"; c'est dire que ceux là ont un parti pris, dont sont non crédibles pour faire une observation indépendante. Dans toute élection, les ÉLECTEURS donnent leurs suffrages au plus OFFRANT au regard de leurs intérêts. OFFREZ DONC MIEUX DEMAIN. Surtout ne prenez pas vos rêves pour la réalité.

 6   sen | Mercredi, 21 Août 2019
  du rechauffé. De plus ils n'ont pas été mandatés et ne peuvent donc par conséquent se prononcer sur le scrutin. Sinon ce sera sur quelle base?

 5   Etiamé | Mercredi, 21 Août 2019
  Et puis quoi encore? Ne vous posez pas les bonnes questions. Restez là à nier la réalité, 2020 c'est bientôt

 4   GNAROU | Mercredi, 21 Août 2019
  Quand l'opposition perd , c'est que les elections sont mal organisé !!

Certains ne devraient meme plus publier leur idiotie dans la presse !

C'est quand même curieux que l'idiotie serve de barême pour faire parler de soi chez nos intellectuels!
Plus on est idiot, plus on est populaire !!???

On peut naitre idiot et devenir intelligent plus tard ....Mais notre elite est née intelligente pour devenir idiote !

Pfffff.....! LA HONTE.

GNAROU le fils de SOTOUBOUA

 3   Trumanz | Mercredi, 21 Août 2019
  Depuis plus d'un demi-siecle, le RPT/UNIR a choisit la force et le fraude pour se maintenir au pouvoir et l'opposition se plait dans des declarations de complaisances sans rien faire.
Il n'y aura aucun changement au sommet de l'Etat si les elections sont organisees par ce regime qui est toujours dans la logique de conservation du pouvoir par tous les moyens. Vous connaissez mal ce regime. Meme apres les 10 ans que compte faire de plus Faure, il trouvera toujours des moyens pour s'imposer ou imposer son frere. Les Togolais doivent comprendre que le systeme RPT/UNIR fait du Togo la propriete privee d'une famille ou d'un individu. C'est la realite. Aucune election sous la baniere de ce regime ne peut changer cette triste realite.

 2   Allah | Mercredi, 21 Août 2019
  De toutes les façons eux n'étaient pas concernés par les élections. Que les partis politiques et indépendants qui ont participé , dénoncent ces irrégularités . Les UST sont mal placés

 1   mazama | Mercredi, 21 Août 2019
  Ce n'est pas ce même David Dosseh qui promettait un raz de marée à l'opposition pour les élections locales?

On est dans quel pays avec des individus inconséquents comme ce David Dosseh et ses acolytes? Des idiots qui ne sont animés que par des intérêts personnels, claniques et ethnicistes.

La mafia sanguinaire du RPT/UNIR a encore de beaux jours devant lui.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com