AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Sénégal Le décès de Amath Dansokho en vedette dans les journaux


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le décès de Amath Dansokho, figure historique de la vie politique sénégalaise est le principal sujet traité dans les journaux sénégalais, reçus samedi à APA.

Acteur témoin de la vie politique, « Dansokho perd la lutte finale » titre le journal Quotidien. Le Soleil salue Un « infatigable combattant de la démocratie ». Le journal revient sur le parcours d’un « homme de conviction et d’une générosité débordante. Un faiseur de roi » ajoute le journal.

Amath Dansokho a été rappelé à Dieu, hier à Dakar, à l’âge de 82 ans. L’Observateur avec une photo de dos de Dansokho s’arrête sur le combattant avec un titre évocateur, « il fut un Tsar de combats ». Le journal revient aussi sur les dernières confidences du défunt sur son lit de mort.

Enquête parle d’une grosse perte avec le « Décès de Amath Dansokho : La chute du baobab » renseigne le journal qui souligne que la levée du corps est prévue ce dimanche à l’hôpital principal et l’inhumation à Saint-Louis.

Le décès de Amath Dansokho a eu une onde résonance sur l’international en Guinée, pays voisin, où le président Alpha Condé a rendu hommage à cette figure historique de la gauche sénégalaise. « Les gens pensaient que Dansokho était mon frère » réagi Condé dans le journal Enquête.

Cette disparition de Dansokho coïncide avec la commémoration hier avec 40èmejour du rappel à Dieu d’Ousmane Tanor Dieng souligne Enquête qui parle de la disparition d’un des derniers « Mohicans de la politique sénégalaise »

Walf quotidien revient sur une interview prémonitoire de Amath Dansokho en 2010 dans laquelle, l’ancien leader du PIT semblait faire son testament : « Si je meurs, je ne voudrais pas d’hommage folklorique, l’estime du peuple me suffit. Devenir président de la république ne m’a jamais effleuré l’esprit.

Le « Sénégal perd son combattant » titre le journal l’As qui revient sur les hommages du président Sall. « Un grand rassembleur infatigable et médiateur politique et sociale d’une qualité remarquable » réagi le chef de l’Etat qui se trouvait en France au moment du décès.

Sud Quotidien salue la mémoire du défunt. « Adieu Amath », résume le journal qui indique que le président Macky Sall pleure un serviteur de la république. Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse évoque « un homme de conviction et de foi » tandis que la présidente du Conseil Economique sociale et environnementale : Aminata Touré indique que « un grand combattant de la justice sociale s’est reposé ».



Autres titres
Liberia Drame: 28 pensionnaires d’un centre scolaire coranique meurent dans un incendie 
Togo Permis de conduire obligatoire : La plaidoirie d’Éric Dupuy en faveur des Zémidjan 
Bénin Eclairage public: plus de 10 mille lampadaires solaires pour plusieurs localités 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com