AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Les vrais motifs de l’exclusion de Yaovi Djagli du PDR…


Politique

iciLome | | 8 Commentaires |Imprimer

Yaovi Djagli, l'exclu

Le Bureau exécutif du Parti pour la démocratie et le renouveau (PDR) a exclu Yaovi Djagli, un de ses membres et élu conseiller municipal lors des dernières élections locales dans la commune de Bas-Mono 2. On en sait un peu plus sur les réelles motivations de la lettre sentencieuse.

Officiellement, dans un courrier en date de ce 12 septembre, le Bureau exécutif du Parti démocratique pour le renouveau justifie cette décision radicale par « insubordination et manquement grave à la discipline du parti » et pour «comportement désobligeant». Dans la lettre signée de son Secrétaire général, Lardja Kolani, Yaovi Djagli « n’est plus habilité, ni à parler, ni à agir au nom du parti en qualité de représentant ou d’élu ».

Le courrier s'en est arrêté là. Pas d'autres précisions qui puissent renseigner l'opinion de la nature de cette « insubordination » et de ce « manquement grave à la discipline du parti ».

Mais des investigations, il apparaît qu'il est reproché à Yaovi Djagli d’avoir voté pour le conseiller de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) qui devient ainsi le maire de la Commune du Bas-Mono 2, au détriment de celui du pouvoir en place. Alors qu’entre-temps, le PDR aurait été sollicité par l’Union pour la République (UNIR) pour qu’il vote pour son candidat.

Tout juste après le vote qui consacre l’élection du conseiller de l’ANC au poste de maire, des pressions sont exercées sur le ‘‘traître’’ pour le pousser à la démission. Celui-ci refuse. Dans la foulée, la lettre d’exclusion lui est notifiée.

Selon le quotidien Liberté, « la Cour suprême est aussi mise à contribution pour annuler le vote du maire et de son adjoint alors que ceux-ci ont été élus ».

Le vice-président du PDR, Félix Ananou, confirme la radiation de l’élu d’Attitogon : « Nous sommes en partenariat avec le parti au pouvoir, c’est connu de tous. Nous avons négocié avec nos partenaires qui nous ont aidés à avoir des postes par endroits. Le conseiller n’a pas respecté les directives que le parti lui a données. Il n’est plus membre du PDR et n’a plus le droit d’agir au nom du parti ».

La Cour suprême pourrait-elle trancher en faveur de Lardja Kolani et sa suite ?

A.H.



Autres titres
Togo Fabre : « J’accepte la mission…pour reconquérir avec vous la République » 
Togo Jean-Pierre Fabre, candidat de l’ANC à la présidentielle de 2020 
Togo Un projet de loi autorise la diaspora à voter… 
Plus de nouvelles




 8   sen | Jeudi, 19 Septembre 2019
  La sanction est normale. Mais le vote déja fait. On ne peut normalement plus le reprendre. mais au 228 on est capable de tout. Surtout pour des intérets très mesquins.

 7   Yovodeto | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Sacré Kolani ! Ancien prof d'histoire géographie au lycée de Hedzranawoe. Tu n'avais ni moto ni vélo. Tu marchais à pied. Tu disais à tout le monde que tu es incorruptible. Militant du CAR, tu n'as pas su te faire une place dans ce parti. Tu as alors rejoint Zaza le fou du PDR. Alors, toi et ton nouveau maître, vous vous êtes rapprochés du pouvoir pour manger un peu. Pauvre monsieur Kolani, tu as vendu ton âme au diable. Tu as même vendu ton corps. Le Kolani d'avant était un être chétif, très chétif. J'ai encore les photos.

 6   Nesta | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Réponse à 5-Komla
  Cela peut s'expliquer aussi par le système de vote par empreinte digitale ,au lieu d'un crochet, imposé par le pouvoir, en violation du code électoral , ce que l'anc avait dénoncé en vain !!

 5   Komla | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Réponse à 1-Comptage
  Question pertinente mais la réponse est tout est simple. HYSOPE et UNIR ont 5 élus, ANC (2), C14 (01), BAC(01), PDR (01), Soleil Levant (01). En tout, 11 conseillers élus. HYSOPE-UNIR a besoin de la voix du PDR pour avoir la majorité absolue soit 6 voix pour avoir la mairie. Si l'ANC a arraché la mairie, c'est qu'elle a obtenu la voix du PDR qui est le faiseur du roi.

 4   le lion | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Mon cœur saigne. Cher compatriote, si ce que j'ai lu est vrai, ne te plaint point. Aie ta conscience tranquille. Chaque chose a toujours une fin peu importe le temps que cela prendra.

 3   Honte | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Voyez-vous comment fonctionnent ces ailes marchantes du Rpt qui se disent opposants?
Continuer à soutenir ces pseudos leaders et vous vivrez encore plus sous la misère que ce que vous connaissez aujourd'hui.

Honte de honte.

 2   2W | Mercredi, 18 Septembre 2019
  LA COUR SUPREME NE PEUT PAS TRANCHER DANS CET AFFAIRE CAR LE VOTE EST DEJA ACCOMPLI PAR LE DELEGUÉ.

ON PEUT ACTER SA RADIATION MAIS ON NE PEUT RIEN CONTRE LE VOTE DEJA ACCOMPLI EN TOUTE LEGALITE.

 1   Comptage | Mercredi, 18 Septembre 2019
  Merci à ce digne fils du terroir. Avant tout, je voudrais savoir comment il est su qu'il a voté pour l'ANC étant donné que le mode du scrutin est secret?

Vive le Togo libre.
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com