AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo La CDPA exige la libération de Folly Satchivi et les autres prisonniers politiques


Politique

iciLome | | 17 Commentaires |Imprimer

Le mercredi 20 mars 2019, Faure Gnassingbé a reçu à la présidence de Lomé, une délégation de la C14. Il a été promis aux responsables de ce regroupement de partis politiques de l'opposition des instructions au ministre en charge de la Justice pour la libération des détenus politiques dont Folly Satchivi, porte-parole du mouvement "En Aucun Cas". La Convention démocratique des peuples africains (CDPA) rappelle cette promesse au chef de l'Etat et exige la libération de Satchivi et les autres détenus politiques.

COMMUNIQUE DE LA CDPA

« Il ne peut pas y avoir de paix sans justice ni respect des droits humains. »

La CDPA suit avec intérêt l’affaire Folly Satchivi, porte-parole du mouvement « En aucun cas », interpellé le 22 août 2018 par des éléments du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale, connu à l’époque sous le nom de SRI, alors qu’il se préparait à animer une conférence de presse organisée par son association.

L’analyse de la procédure dont il fait l’objet depuis sa première comparution le 23 août 2018 devant le tribunal de première instance de Lomé, jusqu’à la dernière audience reportée de la Cour d’appel, amènent les observations suivantes :

• la CDPA ne comprend toujours pas que dans un pays qui se veut démocratique, un citoyen puisse faire l’objet d’une arrestation au motif qu’il se prépare à animer une conférence de presse ;

• la condamnation de monsieur Folly Satchivi le 16 janvier 2019, à trois ans de prison, dont un an avec sursis pour "apologie et incitation à commettre un crime" et "trouble grave de l'ordre public", le refus de sa libération sous caution, les reports de son procès en appel et enfin les mesures disproportionnées de sécurité empêchant le public, y compris sa mère, d’assister aux audiences de la Cour d’Appel, sont autant de brimades et d’indicateurs démontrant le caractère politique de ce procès.

La CDPA réitère sa condamnation de l’arrestation et du maintien en détention de monsieur Satchivi, activiste des droits humains. Elle saisit cette opportunité pour condamner également la détention dans les prisons togolaises d’autres personnes, en raison de leurs participations à des manifestations publiques organisées par la C14.

La CDPA rappelle au Chef de l’Etat que dans le cadre des mesures d’apaisement, il s’est engagé, lors de l’audience qu’il a accordé le mercredi 20 mars 2019 aux acteurs politiques regroupés au sein de la C14, à instruire son ministre chargé de la justice pour trouver une solution pour la libération des détenus politiques.

La CDPA lui demande en conséquence de bien vouloir honorer son engagement afin que monsieur Satchivi et les autres prisonniers politiques soient enfin libres, car la paix n’a de signification que là où les droits de l’homme sont respectés.

Fait à Lomé le 22 septembre 2019

B. K. ADJAMAGBO JOHNSON



Autres titres
Togo Fabre : « J’accepte la mission…pour reconquérir avec vous la République » 
Togo Jean-Pierre Fabre, candidat de l’ANC à la présidentielle de 2020 
Togo Un projet de loi autorise la diaspora à voter… 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 17   WAZE | Lundi, 23 Septembre 2019
 
Quelqu'un peut me lister les promesses non tenues de madame ADJAMAGBO aux marcheurs chauffés à blanc de septembre 2017 à novembre 2018 ?
Comme l'affaire des trente millions a discrédité définitivement cet clone d'opposition , on se demande pourquoi ces soi disants opposants continuent de bassiner les naifs qui se réclament d'eux
LIBEREZ le TOGO de cette bande désorganisée d'opposants

 16   Kle | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 6-JEAN PIERRE FABRE
  toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, dis-nous d' abord:
quand? où ? pourquoi? tu prétends n' avoir pas vu la valise!

 15   abawe | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 13-GNAROU
  Cher Gnarou, tu as le temps pour certains individus déeeeeeh....

 14   koffi | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 13-GNAROU
  C est toi qui as le cerveau de moineau. Ca se voit. Tu n es pas un homme. C est d ailleurs le cas de vous tous au rpt. Des rigolos qui se prennent pour des hommes. Attendez quand vous serez face aux vrais hommes.

Vous avez le sens de la democratie au rpt? Mais reglons les affaires comme vous savez le faire: d hommes a hommes. C est plus simple comme ca. Et puis sois un homme. Un vrai. MATCHATCHI!

 13   GNAROU | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 12-Koffi
  Tu ne comprends pas le sens du mot DEMOCRATIE sinon tu n'allais pas me donner rendez-vous pour regler cela dans un duel aux armes !!

Et puis en te lisant on sent que ta cervelle depasse à peine celle d'un moineau !!

Comme tu es un clochard, je payerai des gens pour resoudre ce probleme de duel. Je n'ai pas envie de toucher de la viande faisandée !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.

 12   Koffi | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 5-GNAROU
  @ machin GNAROU.

Ceux qui devraient etre en prison c'est toi et la bande de voyoux qui ont pris en otage le destin de
8 millions de Togolais. Meme la nous demonderons ta liberation au nom de la democratie pour laquelle
ceux qui sont en prison en ce moment se battent.

Matchachi voyou! Tu te crois plus malin. C est ta et les voyous qui dirigent le Togo qui sont finis politiquement.

Je t ai deja donne rendez vous pour regler tout ceci mano mano a l'abris des regards indiscrets. Reponds si tu es un homme. Dis a tes amis de republicoftogo d'ouvrir leur site aux commentaires, genre ce que tu fais ici,

Matchachi toi meme!


 11   JEAN PIERRE FABRE | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Réponse à 10-Jean Pierre Fabre
  TU VOIS COMMENT TU ES CON COMME MON ÂNE CON (ANC). STP , J'ECRIS TJR EN MAJUSCULE.

 10   Jean Pierre Fabre | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Réponse à 7-Clement GAVI
  Clemenvi azui ne nye

 9   JEAN PIERRE FABRE | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Réponse à 7-Clement GAVI
  CLÉMENT GAVI,

AKPÉ KAKAKA.

MERCI D'AVOIR ÉCLAIRÉ CE WEB TEL LE SOLEIL D'AFRIQUE AU ZÉNITH.

BRIGITTE, LE TOGO EST SUSPENDU À TA BOUCHE.

PARLES

JEAN PIERRE FABRE

 8   voila une encore | Dimanche, 22 Septembre 2019
  voila une encore. Ils contribuent et jouent aprés á l'innocence. Des vraix roublards.... Il n' y a pas d'opposition au togo. C'est vraiment un groupe d'hommes politiques (Pseudo Opposants) - aux diverses ambitions faisant de l'opposition togolaise depuis plus d'un quart de siècle, un panier à crabes où s'entremêlent intègres, commerçants politiques, magouilleurs, roublard comme le precise un article... C'est un groupe qu'il faut absolument chassser de la scéne politique au togo. Sinon le togo va attendre des siécles pour voir une opposition respectable au togo.....

 7   Clement GAVI | Dimanche, 22 Septembre 2019
  'la CDPA ne comprend toujours pas que dans un pays qui se veut démocratique, un citoyen puisse faire l'objet d'une arrestation au motif qu'il se prépare à animer une conférence de presse ; '

Cette CDPA qui ne comprend toujours pas aujourd'hui, est celle qui a compris hier et semble avoir tellement compris qu'elle a décidé une collaboration avec ce régime au poste de Ministre des Affaires Etrangères, de Faure Gnassingbé c'est ce qu'a fait le prof. Léopold Gnininvi, fondateur de la CDPA qui était un parti membre des Coalitions de l'Opposition Démocratique, COD I et COD II sous la dictature d'Eyadéma Gnassingbé au début des années 90.

Parler de pays que se veut démocratique, c'est supposer que le régime est porteur de ce vouloir. Or, de toute évidence, nous sommes dans une sanglante dictature dynastique depuis 1967, la dictature, c'est la haine de la démocratie. Le peuple Togolais qui veut être une société démocratique est face à un pouvoir terroriste qui est allergique à la démocratie. Le Togo est une dictature et ces cas sont les reflets de la nature dictatoriale du régime.

Une dictature doit susciter la crainte. Le régime est condamné à condamner pour sa survie. C'est ce qu'il faut comprendre pour se méfier de cette terreur.



 6   JEAN PIERRE FABRE | Dimanche, 22 Septembre 2019
  BRIGITTE, TU VAS PAS ME LA FAIRE À L' ENVERS.

RÉPONDS À LA QUESTION QUE TOUS LES TOGOLAIS SE POSENT DEPUIS 1 SEMAINE AVANT DE TE LANCER SUR D'AUTRES SUJETS :

QUAND EST CE QUE J'AI NÉGOCIÉ MA PLACE DE MAIRE ET CEUX DES MAIRES DE L'ANC ??? 1ERE QUESTION

2EME QUESTION

AUPRÈS DE QUI JE L'AI NÉGOCIÉ ???

TU VAS PAS ME LA FAIRE À L' ENVERS.

RÉPONDS, LES TOGOLAIS T'ÉCOUTENT.

JEAN PIERRE FABRE.

 5   GNAROU | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Réponse à 4-Lucrece
  Il y a 3 ans j'ai surnommée cette femme VUVUZELA !
Et JP FABRE, commercant libanais, il y a 12 ans ...!

Aujourdhui, meme les journalistes locaux reprennent mes termes pour les designer !
Cela fait pitié de voir des gens parler au nom du peuple togolais alors qu'ils ne representent que l'ombre d'eux-mêmes !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.


 4   Lucrece | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Madame Adjamagbo n'a même pas réussi à se faire élire conseillère pendant les élections municipales! Que vaut- elle alors?
Si j'étais elle, j'allais carrément s'effacer de la scène politique togolaise!

C'est tristement triste!

 3   GNAROU | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Des CONNERIES!!!

Ceux qui disent à longueur de journée que notre justice est instrumentalisée par les politiques, demandent au chef de l'Etat d'interferer dans les affaires de la justice pour liberer ce delinquant primaire appelé SATCHIVI !!

Il faut savoir ce que l'on veut finalement!

La VUVUZELA en perte de vitesse sur d'autres questions politiques tente de se donner une autre mission .

ADJAMAGBO est finie politiquement !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.


 2   ConDPA | Dimanche, 22 Septembre 2019
  <<tu n'est plus>> lire <<tu n'es plus>>

 1   ConDPA | Dimanche, 22 Septembre 2019
  OoH!!! Donc tu n'est plus coordonnatrice de la C....................?
C'est communiqué de la C... ou de la ConDPA?
Hummm
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com