AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Togo Réduction de la pauvreté : Des cadres de l'administration togolaise en Chine pour apprendre des expériences de ce pays


Société

iciLome | | 11 Commentaires |Imprimer

Beijing (Pékin), la capitale politique de la Chine accueille du 23 septembre au 17 octobre 2019, le Séminaire sur le Service Public et la Réduction de la Pauvreté pour la République togolaise. Vingt-cinq (25) fonctionnaires togolais, cadres des institutions et ministères de la République prennent part à cette rencontre de haut niveau organisée en partenariat avec l'État togolais.

Avant le départ de la délégation togolaise pour Beijing, une cérémonie officielle d'au-revoir s'est déroulée jeudi 19 septembre 2019 dans les locaux du conseiller économique de l'ambassade de Chine au Togo, Mme Hu BING.

Occasion saisie par cette dernière pour une fois encore, célébrer l'excellence des relations de coopération qui lient son pays au Togo. « L'amitié entre la Chine et le Togo, qui remonte très loin dans l'histoire, est caractérisée par une confiance mutuelle et une coopération fructueuse. Pour mieux intensifier le développement de cette coopération et aider à renforcer les capacités des ressources humaines, le gouvernement chinois organisera spécialement ce séminaire bilatérale pour le gouvernement togolais », a-t-elle indiqué dans son discours de circonstance.

Le Séminaire sur le Service Public et la Réduction de la Pauvreté pourrait, a-t-elle ajouté, répondre parfaitement au besoin réel et à la stratégie nationale du gouvernement togolais. Pour finir, elle a exprimé ses félicitations à l'endroit des participants à cette rencontre. « Je suis convaincue que vous aurez des échanges approfondis avec les enseignants et les étudiants de l'Université Renmin pour mieux comprendre les politiques, les pratiques et les expériences de réduction de la pauvreté en Chine. J'espère qu'après votre retour au Togo, vous pourrez appliquer ce que vous avez appris en Chine dans votre travail, afin de mieux servir le pays », a-t-elle dit à l'endroit des 25 cadres des institutions et ministères de la République togolaise à qui des billets de voyage ont été remis.

Du côté du Togo, c'est le Directeur de cabinet en second de la présidence de la République, qui a exprimé la reconnaissance et les remerciements du peuple togolais, et de son Président, à la Chine et à ses représentants au Togo. Celui-ci a d'abord salué l'état excellent des relations entre le pays du Soleil Levant et le Togo. Des relations qui sont séculaires et qui sont toujours bonnes, a-t-il dit.

Il a en outre, rappelé les nombreux projets réalisés par la Chine au Togo. Des projets qui selon lui, participent à l'amélioration de la qualité de vie des Togolais citant entre autres, les hôpitaux construits par la Chine qui réduisent le taux de mortalité au Togo, les infrastructures routières qui permettent une bonne circulation des personnes et de leurs biens sans oublier le grand et beau joyaux qu'est l'aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé Tokoin. Fruit de la coopération entre la Chine et le Togo.

« Le gouvernement togolais, notamment le chef de l'État en est fier », a-t-il martelé.

Ce voyage en Chine, a dit de son coté M. Ali Tagba, chef de la délégation togolaise devant se rendre en Chine, va permettre aux cadres des ministères et institutions de renforcer leurs connaissances pour le bien des populations. Il donnera l'opportunité à la délégation d'aller voir et apprendre comment faire les choses autrement en matière de développement. « Il faut voyager, voir le monde autrement et apprécier les choses. Les cadres sont des acteurs de développement à la base. Nous emettons le vœux que ça nous aide à sortir tout les Togolais de la pauvreté », a-t-il dit avant de remercier le peuple et le gouvernement chinois pour les opportunités qui sont offertes chaque année au Togo.

En effet, la Chine oeuvre chaque année à la réduction de la pauvreté dans le monde. Le nombre des personnes les plus démunies est passé de 98,99 millions en fin 2012 à 16,6 en fin 2018. Soit une diminution cumulée de 82,39 millions au cours des six dernières années, soit 13 millions de personnes sortant de la pauvreté en moyenne chaque année.

A.Y.



Autres titres
Maroc Economie et politique au menu des quotidiens marocains 
Sénégal L’acte 2 des retrouvailles Wade-Macky Sall à la Une de la presse sénégalaise 
Burkina-Faso Politique et société dominent la Une des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle



.

 11   Gerry | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 10-le lion
  Moi j'ai vraiment une peur au coeur.
On finira par apprendre un jour que tout le pays a été vendu et acheté par ces personnes sans coeur.
Que reviendrons nous sur notre propre terres, que deviendront nos enfants????
Ces Indians, libanais et chinois nous chasseront ou tueront sans aucune pitié.
Reveillons nous svp.
L' Afrique appartient aux Africans. Ces personnes nous renvoient leurs pays. Où irons nous à present!!!!
Dieu a crée autrement la race noire.

 10   le lion | Lundi, 23 Septembre 2019
  Réponse à 8-Gerry
  C'est déjà le cas mon frère. Un chinois, un libanais et un indien pour ne citer que ceux-la, peuvent avoir la nationalité togolaise, la carte nationale d'identité togolaise et le passeport togolais au moment les togolais d'origine font des tracasseries.
Aujourd'hui un libanais te dira qu'il est plus togolais que toi et fera la loi partout où bon lui semble. C'est juste pour confirmer ton commentaire. Trop c'est trop! Il faut qu'on est la paix

 9   Noé Kutuklui | Lundi, 23 Septembre 2019
  Notre pays est dans les mains des pilleurs et esclavagistes qui travaillent à détruire la race noire.

 8   Gerry | Lundi, 23 Septembre 2019
  Trop ridicule! Qu'allez vous faire chez les chinois!?
Le noir refuse de se faire confiance et donc il faut toujours aller vers les etrangers.
Mes freres et soeurs, mettez bois juste au travail et on ne parlera plus de pauvreté.
Pensez vous que ces chinois passent leur temps à grever, marcher dans les rues pour dire qu'ils revendiquent qoique ce soit ou passent leur temps à dormir dans les eglises ou temples!????
On est trop paresseux. Mettons nous au travail comme ces chinois et tout changera.
Plus svp, cessons de vendre notre pays aux chinois et aux Indians sinon nos generations futures subiront une " apartheid ".
A bon entendeur salut!!!!

 7   Clement GAVI | Dimanche, 22 Septembre 2019
  "Réduction de la pauvreté : Des cadres de l'administration togolaise en Chine pour apprendre des expériences de ce pays"

Lorsqu'un régime de terreur qui, pour mieux se soumettre le peuple meurtri, se sert des privations se fourvoie en parlant de réduction de la pauvreté. Car, appauvrir, ruiné, affaiblir, etc par les privations de tous ordres, est l'un des principes qui fondent l'idéologie sur laquelle est assise ce régime dictatorial, dynastique et diabolique.

Ce régime et la clique de racistes et d'esclavagistes qui le porte sont les causes mêmes de la pauvreté.

 6   Ogbonè | Dimanche, 22 Septembre 2019
  C'est simple, la Chine a favorisé l'alternance au sommet de l'état, depuis Mao, plusieurs présidents se sont succédés. En chine le PM n'envisage pas faire une tournée pour expliquer le nécessité d'un quatrième mandat du roitelet. En Chine on a lutté farouchement contre la corruption en sanctionnant sévèrement des gens. En Chine on a investi dans l'éducation, la recherche. En chine on ne brade pas les sociétés d'état, l'investissement étranger est conditionné par un transfert de technologies et des savoir-faire.
Sans une véritable alternance au plus haut niveau de l'état, toutes ces tentatives ne sont peines perdues.

 5   Ekam | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Réponse à 3-Egloyo
  Ca fait des decenies que les togolais n arrivent pas a resoudre leur probleme. C est ok d essayer autrement et peu importe s ils vont etudier le probleme en chine, en france, au benin, ou sur la lune. Personnellement je ne crois pas que cette delegation est preoccupee du probleme togolais. Ils sont plutot alles en tourisme et collecter des perdiem

 4   Affivi | Dimanche, 22 Septembre 2019
  C'est triste que les problématiques togolaises soient étudiées à l'étranger et pas chez nous. Vous voyez les chinois confier les problèmes aux togolais?
Pauvres negres !

 3   Egloyo | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Bjr, Togolaises, Togolais.
Je pleure avant de sauter sur mon écran pour écrire.
Première question.
Le Togo a besoin d'envoyer des gens en Chine pour pouvoir répondre aux Togolais la question qui n'avait jamais eu de réponse ?
C'est triste vraiment triste
Comparé un pays de six millions d'habitants a un pays qui a plus ... ?
Revenez au Togo et touché du doigt la réalité.
Pardon .

 2   Ekam | Dimanche, 22 Septembre 2019
  Y a t il une seule personnr dans la delegation togolaise plus (ou autant) preocupee de la formation que don perdiem ou tourisme?

 1   JEAN PIERRE FABRE | Dimanche, 22 Septembre 2019
  L'ÉPOQUE DE SYLVANUS, OÙ LA BELLE FEMME TOGOLAISE ( Nana Benz) ÉTAIT REPRÉSENTÉE PAR BELLA BELLOW SUR LES BILLETS DE 10000 FCFA, LE PLUS GROS BILLET DE TOUTE LA CEDEAO EST LOIN, TRÈS LOIN, DERNIÈRE NOUS.

COMPATRIOTES

QUI SONT ces Nanas Zémidjans qui partent en Chine SOUS LE RÈGNE DES GNASSINGBÉ ???

LES GARS QUI LES ENTOURENT, SONT-ILS AUSSI TOGOLAIS ???
.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com