AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Tourisme, gestion des catastrophes et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à la situation du secteur touristique quite à la faillite du voyagiste britannique Thomas Cook, au projet de mise en place d’un système intégré d’aide à la gestion des risques d’inondations et à la création d’une chaine TV dédiée au sport.

+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que ce sont quelques milliers de clients que la faillite du voyagiste britannique risque de faire perdre au Maroc pour cette année 2019. Le voyagiste avait déjà réalisé 60% de ses objectifs en termes de clients et 90% des objectifs de sièges aériens.

Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme tient à apporter quelques éclaircissements sur la situation au Maroc et à rassurer sur la gestion qui est faite de la situation. « Partenaire historique de l’ONMT, Thomas Cook est présent au Maroc depuis plusieurs décennies. Cependant, tout comme d’autres opérateurs touristiques majeurs dits «classiques», Thomas Cook a vu ses parts de marché au Maroc se rétrécir année après année, au profit des nouveaux entrants, notamment les tour-opérateurs online, précise la publication.

Malgré cela, Thomas Cook figurait parmi les principaux acteurs du tourisme international au Maroc. Son objectif contractuel avec l’ONMT en 2019 était chiffré à 102.000 clients tous marchés confondus, avec la mise en place en propre de 50.000 sièges aériens charters dédiés exclusivement à sa clientèle britannique et belge», selon l’ONMT, cité par la publication.

Dans un communiqué, l’Office explique que «l’arrêt d’exploitation de Thomas Cook prenant effet ce 23 septembre met donc fin à ce contrat et ce sont quelques milliers de clients que cette situation risque de faire perdre au Maroc pour cette année 2019, puisqu’à date, le voyagiste avait déjà réalisé 60% de ses objectifs en termes de clients et 90% des objectifs de sièges aériens».

L’Office est également en train de prendre contact avec les hôteliers réceptifs de Thomas Cook pour étudier, ensemble, les plans d’actions qui s’imposent pour récupérer les parts de marché perdues, fait-il savoir.

+Le Matin+ indique qu’un projet pilote de mise en place d’un Système intégré d’aide à la gestion des risques d’inondations a été lancé, mardi à Rabat, lors d’une rencontre organisée par le ministère de l’Intérieur.

Il s’agit d’un projet pilote pour l’établissement d’un système de gestion intégrée et opérationnelle des risques d’inondations, à travers la mise en place d’un Centre opérationnel de veille, d’alerte et d’aide à la gestion des risques d’inondations au niveau du ministère de l’Intérieur, qui permettra au final d’alerter par anticipation les populations exposées aux risques d’inondations et de mettre en sécurité les personnes, les biens et les activités économiques, explique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Financé par le Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles, ce projet sera déployé dans un premier temps sur quatre zones représentatives des problématiques d’inondations : Mohammedia, la vallée de l’Ourika, la plaine de Gharb et la région de Guelmim. Ce projet sera par la suite déployé dans toutes les zones vulnérables prioritaires de l’ensemble du territoire national, indique le ministère.

+Assabah+ rapporte que les promoteurs de Radio Mars semblent plus proches que jamais de décrocher le précieux sésame. La Haute autorité de la communication et de l’audiovisuel (HACA) vient de donner son accord de principe à la création de la chaîne satellitaire Mars TV qui, comme sa grande sœur Radio Mars, sera spécialisée dans le sport et la musique.

Selon les sources du journal, les promoteurs de Radio Mars ont passé plus de deux mois à se réunir avec les représentants de la HACA dans le cadre de ce projet. Ces rencontres ont été consacrées à l’étude du dossier de la nouvelle chaîne de télévision, que ce soit dans ses volets réglementaires et éditoriaux, financiers et techniques.

Après une évaluation poussée du dossier, ajoute le journal, une audition a été accordée aux représentants de la nouvelle télévision auprès du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. A la suite de celle-ci, les promoteurs de la chaîne ont reçu un accord de principe, ainsi que le détail du cahier des charges auquel ils doivent se soumettre pour l’étudier. La même source ajoute que d’autres réunions seront organisées avant l’octroi définitif de l’autorisation.



Autres titres
Togo Togo - La dépouille d’Edem Kodjo est arrivée à Lomé depuis mardi 
Côte D'Ivoire Côte D'Ivoire - Baccalauréat 2020 : Baisse du taux de réussite 
Togo Togo - CHU S.O : la cellule de communication dément les rumeurs autour d’une fermeture du service des prématurés et le bloc opératoire 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com