AZIZO.NET  | AFRICAHOTNEWS.COM   
HOME
Actualité Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Maroc Politique, presse et reddition des comptes au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les tractations pour le remaniement ministériel, le décès de Jaques Chirac, le rôle de la presse et le rapport de la Cour des comptes sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce vendredi.

+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que c’est ce vendredi que le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, entame le deuxième round des consultations avec les chefs des partis de la majorité en prévision de l’imminent remaniement ministériel tant attendu.

Selon le quotidien, la même méthode de négociation adoptée au premier round sera maintenue.

En effet, Saâd-Eddine El Othmani, malgré les nombreuses voix qui fusent au sein de la majorité pour décrier sa méthode de négociations séparées avec chaque parti de la coalition gouvernementale, a décidé de ne rien changer à sa manière d’agir.

Selon une source proche du gouvernement qui s’est confiée au quotidien, il faut s’attendre à l’annonce du nouveau gouvernement au plus tôt à partir du 1er octobre, et au plus tard dans les 6 jours suivants. Cette source craint juste que le temps réduit ne soit mis à profit par certains partis pour créer un blocage en se montrant gourmands, quantitativement et qualitativement, en matière de portefeuilles ministériels, dont il est quasiment certain que le nombre sera réduit à 25 ministres, ajoute la source du quotidien.


+L’Economiste+ s'intéresse au décès de l’ancien président français Jaques Chirac, passant en revue quelques moments forts de sa vie politique, notamment ceux en lien avec le Maroc.

Le jorunal revient en particulier sur le défilé militaire du 14 juillet auquel avait assisté feu SM Hassan II aux côtés de l’ancien président français et lors duquel la garde royale avait joué l’hymne nationale, devenant ainsi “la première armée étrangère qui participait à ce symbole absolu de la souveraineté française”.
+Al Bayane+ évoque le rôle de la presse dite autonome et en particulier le volet digital.

Sans avoir aucunement l’intention de généraliser ce constat, « on ne fait que manipuler l’information, intoxiquer voire envenimer cette mission sociétale », déplore-t-il.

Le rôle de la presse, celui de relèvement du niveau de conscience du citoyen et de propagation des vertus des continences, est sévèrement piétiné par des agissements nauséeux de certains impudents de cette profession noble et décente, constate l’auteur, soulignant qu’il y a « du pain sur la planche pour rincer ce linge, en mal de souillures crasseuses! »

Sur un autre registre, +Al Alam+ écrit que le dernier rapport de la Cour des comptes est une condamnation explicite des politiques gouvernementales dans les différents secteurs car il révèle des vérités qui impliquent une responsabilité juridique et judiciaire.

Le rapport a remis en question la crédibilité du gouvernement dans la mise en œuvre du principe de la gouvernance, estime le quotidien, ajoutant que « les Marocains auront désormais du mal à croire le discours du gouvernement concernant la rationalisation des dépenses ».
Le silence du gouvernement face à ce rapport ne fait qu’augmenter l’inquiétude sur le sort de la gestion de la chose publique dans notre pays, estime la publication.



Autres titres
États-Unis Basketball: Kobe Bryant décédé dans un écrasement d'hélicoptère 
Gabon Réforme du code du travail: les organisations syndicales à la primature ce lundi 
Turquie L'ONU offre son soutien suite au tremblement de terre meurtrier 
Plus de nouvelles



.


Accueil | Contactez-nous |
iciBenin.com